Bunia : Aide du club OKAPI aux Orphelins de Mudzipela

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail
Soucieux de venir en aide aux nécessiteux, le Léo Club Okapi a profité de la journée internationale de Léo célébrée chaque 5 décembre par le Lions Club International, pour vernir en aide aux orphelins de l’orphelinat de Mudzipela, un quartier périphérique de Bunia
 
Cette assistance constituée de 2 cartons de savons en barres, 1 sac de 50 kg du sucre, 1 sac de 25 kg de riz, 6 boites de savons en poudre, 1 carton de biscuits, 1 kit médical pour la pédiatrie, 1 lot d’habits pour enfants, 1 bidon de 20 litres de Kérosène ainsi que quelques seaux en plastique a été conduite à ce lieu par une dizaine des membres de ce club. Avant de remettre ce don, le Président du Léo Club Okapi, Monsieur Dieudonné KASEREKA MUYISA, a fait savoir que le Lions Club International est le premier club de service au monde avec 1,3 millions de membres disséminés dans plus de 200 pays et zones géographiques. Les Léo Clubs font partie de ce vaste réseau des Lions. Ils sont la jeunesse du Lions Club International. Poursuivant son mot de circonstance, le Président Kasereka a souligné que l’on compte actuellement plus de 5 550 Léo Clubs dans plus de 130 pays au monde. Parlant des objectifs poursuivis, le Vice-président de ce club, Monsieur Jean Robert TAVASIMWA a souligné que les membres du Léo Club Okapi profitent de l’opportunité leur offerte au sein de la communauté tant nationale qu’internationale pour mûrir leurs expériences dans les œuvres caritatives. Ainsi, le Président de la Commission des œuvres au sein de ce Club, Monsieur Prospère KAPUTA, a fait savoir que le Léo Club Okapi de Bunia mobilisera des fonds nécessaires afin d’intervenir d’une manière régulière en faveur des ces enfants. Elle constituera ainsi une œuvre permanente de ce club. Avant de conclure, le Directeur de la Commission Effectif, monsieur Aubin MUDHERWA a sollicité l’octroie d’un sobriquet à un des orphelins le plus brillant à l’honneur de Michel MUMBERE, un membre du club actuellement en formation en France. Ce dernier faisant partie de la commission interclubs, est chargé de faire un lobbying auprès des autres clubs pour trouver un partenaire qui pourra renforcer l’assistance du Léo Club Okapi de Bunia à l’orphelinat de Mudzipela.
 
Remplie d’allégresse, la sœur Immaculée, responsable de cet orphelinat, a entonné des champs d’accueil et de remerciement à l’honneur de ces bienfaiteurs avant de leur offrir une visite guidée de tous les locaux de l’orphelinat. Outre, le dortoir pour enfants, cet orphelinat comprend également une école maternelle Pierre-Etienne ainsi qu’une clinique pédiatrique nommée Clinique Pédiatrique Morlanne dirigée par la Sœur Antoinette.
 
Signalons que l’orphelinat de Mudzipela qui héberge 118 orphelins constitués majoritairement des garçons, est géré par la congrégation des Sœurs de la Charité Maternelle de Metz. Rappelons que cette congrégation a été fondée par le chirurgien Pierre Etienne MORLANNE qui a vécu entre 1772 et 1862.
 
S’exprimant devant les officiels du Léo Club Okapi, la Sœur Immaculée, Responsable de l’Orphelinat a fait remarqué que certains orphelins proviennent de villages où la guerre fait encore rage. Il s’agit du cas de l’enfant DIEU MERCI qui a été ramassé parmi les corps sans vie dans le village de Tsé vers DRODRO au mois de novembre 2003. Cet enfant qui est aujourd’hui en 3ème école maternelle avait été conduit à l’orphelinat par une maman inconnue de bonne volonté qui depuis qu’elle l’avait déposé l’enfant à l’orphelinat n’est plus jamais passé le revoir. C’est ainsi qu’on ne sait encore rien de la famille de Dieu Merci. Tout ce qu’il a comme histoire s’écrit à l’orphelinat de Mudzipela.
 
Un autre cas est celui de l’enfant Jonathan venu du village de SOTA. La mère de cet enfant est décédée juste après son accouchement dans le village. Selon le père de Jonathan, sa mère craignait d’aller à la maternité suite à l’insécurité qui faisait rage dans ce coin. Suite au traumatisme dû à l’accouchement, l’enfant Jonathan a subi une malformation des ses membres supérieurs et inférieurs.
 
Le Léo Club Okapi ainsi que la Sœur Immaculée demandent en toute personne de bonne volonté qui souhaite venir au secours de ces enfants qui n’ont pas eu la chance de bénéficier de l’affection de leurs parents de contacter le Léo Club Okapi de Bunia en adressant une offre à bunia.leoclubokapi@gmail.com .
 
Eugide L. MBUNDA
Bunia
©Beni-Lubero Online
Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*