assassinatyvettekahindobad0

Butembo: Assassinat de Mlle Yvette Kahindo (20 ans)

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

L’accalmie sécuritaire que les bubolais voulaient mettre à l’actif du tout nouveau maire de ville n’aura duré qu’un laps de temps. Du sang humain a encore coulé sur les rues de la ville de Butembo où une culture de la mort s’installe peu à peu pendant que les dirigeants parlent de paix retrouvée sur toute l’étendue de la République. Butembo fait-elle encore partie de cette république pacifiée si l’on en croit les vuvuzelateurs du régime?

Dans la nuit du mercredi 18 au jeudi 19 Août 2010, Mlle Yvette Kahindo, âgée d’une vingtaine d’année a été assassinée par des bandits non autrement identifiés. Son corps sans vie a été retrouvé au croisement de la rue Matadi et de la rue Père Jérôme Masumbuko ( route kambali), à face de l’Institut d’Avenir de Butembo ( IABU en sigle). 

 assassinatyvettekahindobad0

                                        Feu Mlle Yvette Kahindo (1990-2010)

Les circonstances de son assassinat n’ont pas encore été élucidées. L’état de son corps abandonné dans un costume d’adam dans un caniveau démontre qu’elle a été poignardée dans sa partie intime couverte de sang coagulée avec un visage et une poitrine ensanglantés et portant des marques de griffes humaines et des coups de couteau. 

                            Assassinatyvettekahindo00

Les premières femmes arrivées au lieu du crime ont pris de leurs pagnes pour couvrir les parties intimes d’Yvette Kahindo complètement déformées par ce qui doit avoir été une cruauté indescriptible. Ces mamans qui avaient des larmes aux yeux ont ainsi sauvegardé la dignité de leur semblable Yvette dans sa mort pendant tout le temps que les agents de securité sont arrivés sur le lieu pour faire le constat.

 La surprise du jour c’était la présence du nouveau maire Sikulivasaka Makala. Le maire sortant n’arrivait jamais dans des endroits pareils. Etait aussi sur le lieu, le bourgmestre de la commune Vulamba, Mr MAGASANI BOKASA et le commandant de la compagnie mobile d’intervention, le lieutenant FRANCK. Espérons que le nouveau maire mettre en place des équipes de patrouille dans les rues de Butembo pour mettre hors d’état de nuire les brigands armés qui pullulent dans la ville et dont le seul objectif semble être de tuer les congolais.

   assassinatyvettekahindofoul

A l’annonce de l’assassinat d’une jeune dame sur la rue Père Jérôme Masumbuko, les bubolais ont pense à Mlle Kavira Mamy (26 ans) portée disparue depuis 4 jours. Elle était changeuse de monnaie. Partie à son bureau de cambiste le jour de sa disparition, elle n’est jamais revenue à la maison. Sa famille a accourue à la morgue de Matanda pour constater que l’infortunée du jour n’était pas leur fille pour qui tout le monde craint le pire.

    assassinatyvettekahiniabu00

La nouvelle de l’assassinat d’Yvette Kahindo s’est répandue très vite dans la ville jusqu’à parvenir aux oreilles de ses parents qui sont venus identifier le corps à la morgue de l’Hôpital de Matanda, une morgue devenue tristement célèbre parce que par elle, transitent les cadavres des bubolais qui meurent non pas à l’Hôpital mais assassinés dans les rues de Butembo. D’après les parents, Yvette Kahindo était du Quartier Vusenzera, cellule KATULU, N° 110, route Vutsundo, en direction du site Universitaire de l’UCG/horizon. Elle était partie de la maison le mercredi 18 pendant la journée et elle n’est plus jamais revenue. Que son âme repose en paix ! 

    assassinatyvettekahindorout

Tembos Yotama

 Butembo 

©Beni-Lubero Online

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*