assassinatmastakipaluku00

Butembo : Assassinat de Mr PALUKU MASTAKI « Kabila » (30 ans)

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

L’hymne de la mort se chante dans toutes les rues et avenues de la ville de Butembo. Les victimes sont essentiellement les jeunes adultes entre 15 et 40 ans. Les autorités municipales et territoriales disent ne pas avoir d’emprise sur l’armée, la police, l’ANR, et tous les autres services de securité. Elles-mêmes seraient en insécurité surtout si elles osent ouvrir la bouche. La population est ainsi abandonnée aux mains des tueurs qui font la loi dans la ville qui se trouve de fait sous une occupation militaire qui ne dit pas son nom. En effet, les tueurs sont toujours des hommes en uniforme militaire Fardc.  

Dans la soirée du 7 au 8 novembre 2010, c’était le tour de Mr PALUKU MASTAKI, surnommé Kabila à cause de sa corpulence semblable à celle de Feu Mzee LDK. Il habitait la Cellule Vungi A, à coté du pont Kabakuli.

assassinatmastakipaluku00

                                     R.I.P.

         Feu Mastaki Paluku alias « Kabila » (1980 – 2010)

A 19h55, Mr Paluku quitte son domicile pour acheter des unités de communication dans une boutique à environ 20 m de sa parcelle. En voulant entrer dans la boutique, il voit tous les clients, le vendeur ainsi que le patron de la boutique assis par terre avec les mains à l’air. Son reflexe instinctif est de faire marche arrière. Mais il ne peut pas car il se trouvait déjà sur un terrain quadrillé par des hommes armés qui surveillaient tout mouvement autour de la boutique assiégée. A deux pas de son recule, il attrape 4 coups de balles dans l’abdomen et s’écroule sur le champ. Sa mort obtient la libération des captifs de la boutique car les tueurs ayant signalé leur présence par des crépitements des balles s’enfuiront dans les ténèbres avec 10 000 US$ cash de la boutique et des téléphones portables des clients. Comme cela arrive très souvent, les tueurs tuent leurs victimes à la fin de l’opération. Cela n’a pas eu lieu pour les victimes de la boutique car Mastaki venait de payer pour eux à l’extérieur de la boutique.

 Assassinatmastakipalukufe00

Mastaki, la victime du jour était un jeune diplôme de l’Institut Supérieur de commerce ISC/de Butembo de l’année écoulé. Il venait juste de trouver un emploi dans la Branche Civile de la Police des Frontières. Il quitte la terre des hommes à l’âge de 30 ans. Il était encore célibataire et s’attendait à jouir du fruit de tous ses labeurs et du sacrifice des parents qui se privaient de leur confort pour le faire étudier. Mais voilà comment des malfrats l’ont tué sans motif de sa part. Il était de la famille du feu Papa MUNYU, d’heureuse mémoire. Que son âme repose en paix !

Au même moment sur Avenue des Volcans, des hommes en armes étaient entrain d’opérer, emportant plusieurs biens de grande valeur. 

A qui le prochain tour ?

 .

Kakule Mathe

Butembo

© Beni-Lubero Online

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*