Butembo Commémore le massacre de Soweto/RSA

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail
Le 16 juin 2008, la journée internationale pour l’enfant Africain a été célébrée avec faste dans la ville de Butembo par le PARLEMENT D’ENFANTS de BUTEMBO (PARDE en sigle). La journée avait comme thème : LA PARTICIPATION DES ENFANTS A LA PRISE DES DECISIONS.
 
Défilé à l’honneur de l’enfant africain au stade Tsakatsaka de Butembo
En effet cette journée a été instaurée en 1996 en mémoire des enfants tués en Soweto, en Afrique du Sud le 16 juin 1976, par la Police de l’Apartheid.
 
Les enfants parlementaires de Butembo
Pour la petite histoire, le massacre des enfants de Soweto a eu lieu en 1976. Les écoliers et les lycéens étaient descendus dans la rue pour protester pacifiquement contre une nouvelle décision du gouvernement qui obligeait aux enfants noires d’apprendre l’afrikaans à l’école. L’afrikaans, c’est la langue des afrikaners, celle que les Blancs parlent depuis trois siècles dans ce pays. La langue afrikaans n’est ni plus ni moins que du hollandais « créolisé » développé au fil des siècles par les colons hollandais établis en Afrique du Sud. Les enfants de Soweto s’étaient ainsi révoltés contre cette mesure coloniale. Le 16 juin 1976, la police tira sur une manifestation de lycéens. Le chiffre exact de jeunes lycéens tués n’a jamais été réellement établi  mais on l’estime  à plusieurs centaines. Ce fut le début d’une série des grèves et des manifestations qui gagnèrent les ouvriers et qui, en quelques mois, firent plus de 1000 morts. Une nouvelle génération s’engagea dans la lutte contre l’apartheid.
 
La commémoration de cette journée africaine  à Butembo a connu la participation du Maire a.i. de la Ville, du Bourgmestre de la Commune Kimemi, Mr SIVANZIRE KASWAHILI DANIEL, des représentants des ONG locales, etc. Tout avait commencé par une messe, suivie d’une  marche d’enfants accompagnés des Mamans défenseurs de droits de l’homme et s’est terminé officiellement par les mots de circonstances de chaque ONG de droits des Enfants aux parents, à Mme la Maire  a.i. de  la ville de Butembo, etc.
 
La manifestation s’est clôturée par le mot du Maire a.i. de ville qui  a appelé les enfants, l’espoir de demain, à s’attacher aux études qui constituent pour eux le moyen noble de devenir leaders de demain.
 
Musicien Chako en Polo noire et ses co-équipiers
A 15h 30,  dans la salle Legio Mariae de la Cathédrale, le parlement d’enfants de  Butembo a convié les enfants à une séance d’apprentissage de leurs droits et devoirs. Notons que c’était là la première manifestation du Parlement d’enfants de Butembo.
  
Par la suite, un cocktail accompagné de la musique de Master SHAKO, membre du Parlement d’enfants de Butembo, une musique dédiée à l’UNICEF et déplorant la manière dont les enfants sont abandonnés à leur triste sort, jusqu’à devenir enfants de la rue, shégués, etc.
 
Un mot du Président du Parlement, suivit de celui de l’encadreur Maman KANYAMANDA défenseur des droits de l’homme, a clôturé la journée.
 
Le parlement d’enfants de Butembo est issu du parlement provincial NORD KIVU qui a pour siège la ville de Goma. Depuis le 31 Août 2007, le parlement  provincial d’enfants a accordé la permission d’ouvrir un parlement d’enfants à Butembo avec comme pionniers KASEREKA KANGITSI FRANKLIN, MUYISA KASUMA EUSTACHE, KAMBALE MUSAVULI SERGE, KASEREKA SYAKOLERA JACQUES le musicien, et MUSONDOLYA MUHATO Guy.
Le parlement d’enfants de Butembo est encadré par : Maître MUGHANYIRI BAKE, KAVUGHO KIGOTSI et MARIE KANYAMANDA.
Email de contact du Parde : pardebutembo@yahoo.fr
 
.
Matu Junior
Butembo
Beni-Lubero Online
Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*