Butembo : J. Buzito à la une avec son clip « la clef est perdue »

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail
Malgré la guerre, les bruits des bottes aux frontières de Beni-Lubero, la vie culturelle continue a Beni-Lubero et ailleurs au Congo. Sachant la culture est l’âme d’un peuple, il y a donc de l’espoir que Beni-Lubero et le Congo possèdent encore des armes dans leurs carquois ! C’est la force de la vie que rien au monde, génocide, tsunami, séisme, etc. ne peut arrêter. C’est cette réalité que chante l’artiste musicien Jack Buzito, cette star beniluberoise qui éduque par sa musique folklorique en rappelant que ceux qui tuent aujourd’hui, mourront demain, seront aussi enterrés dans les mêmes sortes de cercueil que leurs victimes d’aujourd’hui. D’où la nécessité de l’entente et de l’entraide pour que chacun retrouve la clé de sa vie.
 
Le dernier album « Olufunguro lwa Herire » de l’artiste musicien Kamabu Jack Buzito connu par ses fans comme le « Roi du Folk » et « Omushakulu w’eka » ( le vieux du village) fait ainsi vibrer tout Beni-Lubero car il parle de la réalité actuelle du terrain, à savoir, les déplacés, les sans-abris, les affamés, les assassinats, les morts, les coups bas, etc.   
 
Qui est Jack Buzito ?
 
Un artiste Musicien de l’Est de la République du Congo ;
Il est surnommé Roi du Folk par son charisme en composition de ce genre des musiques et parce que ses œuvres s’imposent à l’Est de la République Démocratique du Congo et à l’Ouest de l’Ouganda ;
Après son album « Ekiri okobutuku » surnommé « Akanyumba ka ba mbute ;
Voici aujourd’hui « Olufunguro lwa herire »
 
BIOGRAPHIE
 
Né à l’Hôpital de Kyondo à quelques Km de la ligne de l’Equateur en Province du Nord Kivu
Fils de Tsongo Patrice Buzito Polisario ;
Il est Orphelin et veuf mais père de 7 enfants dont 6 à vie et un décédé ;
Il est du groupement Masiki Kalonge
Il est du village de Kyondo
Il est du territoire de Beni
Il a commencé la Musique à 17 ans quand il était interne à Mulo chez les Pères Croisiers.
 
OBJECTIFS
 
1. Promouvoir et revaloriser la culture le Yira au niveau local, national et international ;
2. Eduquer, remémorer la tradition Yira, consoler les âmes à détresse, réjouir pendant les fêtes et les manifestations et transmettre les faits et messages en travers le rythme et le chant folkloriques ;
3. Faire de la musique, longtemps considérée au Kivu ou au pays comme l’enfance, un boulot noble.
 
 Contact Artiste J. Buzito: jbuzitofolk@yahoo.fr
 
Pour écouter la musique du Roi du Folk J. Buzito, aller sur la page d’accueil et cliquer sur « Musique Beniluberoise »
 
Diouf  Musa
Butembo
Beni-Lubero
Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*