Butembo : La Cellule Furu en col

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail
La vigilance et la résistance tous azimuts des Jeunes de la Cellule Furu, Commune Vulamba en Ville de Butembo est connue et appréciée non seulement par les Bubolais mais par les congolais d’autres villes de la R.D. Congo qui cherchent des voies et moyens de se protéger dans un état congolais qui ne sait pas assurer la securité de ses citoyens. Pour ce qui est de la sécurité, les Jeunes de Furu connu sous le nom de « Parlementaires de Furu » sont mieux cotés que les autorités urbaines, y compris le Maire de Ville, Mr Hubert Syahetera.
.
Chaque fois que ces jeunes non armés arrêtent et mettent hors d’état de nuire des militaires et des bandits armés, c’est toute la ville de Butembo et plusieurs émissions de radio qui jettent des fleurs à ces jeunes qui n’ont qu’un seul but, sécuriser les habitants de leur quartier. Dans une ville sous occupation depuis plusieurs années, le pacifisme des Parlementaires de Furu surprend plusieurs observateurs. De fois ils remettent les malfrats entre les mains de la Police Urbaine qui les libère par après et les largue de nouveau parmi la population. Mais ce laxisme de la Police n’a jamais changé le pacifisme des Parlementaires de Furu qui reconnaissent à l’Etat son rôle de sécuriser les personnes et leurs biens et de punir les coupables. Leur objectif a toujours été d’amener les autorités urbaines à collaborer avec eux et avec les habitants de la ville de Butembo pour monter ensemble la garde de la ville.
.
Si la collaboration avec l’actuel chef de la Cellule de Furu, Mr Kitambala avec sa base de Furu est sans reproche, celle avec les locataires de l’Hôtel de Ville de Butembo n’a jamais marchée. Depuis le mandat du Maire Wabunga Singa Zébédée jusqu’à celui de l’actuel Maire Hubert Syahetera, les parlementaires de Furu pour le bien qu’ils font aux habitants de la Ville sont malheureusement perçus comme des ennemis des Maires. En effet, on peut dire que ces jeunes arrivent toujours à voler la vedette sécuritaire aux Maires. Au lieu que les Maires de ville entretiennent avec eux des relations de collaboration pour la securité de la ville, ils ont choisi des relations conflictuelles et veulent démontrer que malgré tout, ils sont plus puissants que les Jeunes parlementaires.
Et pourtant, avec la recrudescence de l’insécurité sur toute l’étendue de Beni-Lubero, les jeunes ont mis la mis sur trois différents groupes des militaires qui rançonnaient les habitants de Furu au cours de trois derniers mois. Le dernier joli coup de filet fut la maitrise de 3 trois bandits de grand chemin que l’ANR cherchait depuis des mois sans arriver à les arrêter.
Au lieu de donner une médaille de bravoure à ces jeunes et aux habitants de leur quartier, le Maire a surpris toute la ville en signant et en diffusant ce jeudi 20 Août 2009, le décret de limogeage du Chef de Cellule de Furu, Mr Kambale Kitambala, un chef dynamique et qui collabore bien avec toutes les couches des habitants de son quartier et qui de fois participent aux réunions des Parlementaires Debout de Furu!
Chef de la Cellule Furu en Ville de Butembo
Comme griefs, la Maire de la Ville reproche au Chef de Cellule de Furu intempérance, insubordination aux autorités de la ville, étalage des défaillances de l’hiérarchie sur la place publique, parti pris pour la base au lieu et place de l’hiérarchie, etc. Ce dernier grief rappelle le Mobutisme voire le Kabilisme qui dresse les chefs contre leurs administrés. Ce qui est contraire à la démocratie ou le chef est le représentant des intérêts de ceux dont il a la charge. Dénoncer les failles de la Mairie que les habitants eux-mêmes découvrent, devrait être une incitation au dialogue et à la correction. Mais pour le Maire de Butembo, il ne faut jamais dénoncer les failles du système… Bref, le chef de cellule de Furu est ainsi limogé pour avoir bien fait son travail.
.
La réaction de Furu a été immédiate. Les habitants de Furu avec à la tête leurs Parlementaires demandent l’annulation sans conditions de la révocation du chef de la Cellule.
Pour les habitants de Furu, il y a aujourd’hui un ennemi commun à tous, à savoir les agresseurs rwandais et ougandais. Au lieu que le Maire de Ville rassemble autour de lui tous les habitants de la ville pour qu’ensemble ils combattent l’insécurité, voilà que le Maire s’en prend à un pacifiste et grand organisateur comme Chef Kitambala. Les parlementaires de Furu sont catégoriques : L’annulation de la révocation du Chef Kitambala ou rien. Ils ont déclaré le décret de révocation du Maire nul et sans effet à Furu !
.
A l’allure où vont les choses, seule la collaboration entre le Maire et les Parlementaires de Furu sera bénéfique pour la ville de Butembo. Autrement, il y a risque d’assister à un bras de fer inutile, un gaspillage des ressources et d’énergie nécessaires pour la securité de la ville de Butembo!
.
Tembos Yotama
Butembo
Beni Lubero Online
Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*