Butembo : policier tu

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail
Des bandits  en mains armées et vêtus en tenues militaires ont cambriolé la station de distribution du carburant SERKAS’OIL, hier jeudi 4 octobre vers 21h30′ en ville de Butembo.
 

Station Serkas’Oil de Butembo
Selon nos sources, ces hors-la-loi ont d’abord abattu le policier commis à la garde de la station avant d’emporter tout l’argent qui était dans la caisse de la station et dont le montant n’a pas encore été révélé au public.
 
Les services de sécurité sont arrivés très tard  sur le lieu du crime. Les cambrioleurs  avaient déjà pris le large avec leur butin.
 
La station SERKAS’ OIL, la  première à être implantée dans la ville de Butembo, est située sur  l’Avenue Président de la République dans la partie nord de la ville (direction de Beni), non loin du Bureau de la Police de Roulage et de celui du poste principal de l’agence nationale de renseignement/ ville de Butembo.
 
La proximité de Serkas’oil avec ces deux institutions de l’Etat dissuaderait normalement les malfrats. Mais le fait que ces malfrats sont souvent des militaires et des policiers peut expliquer pourquoi il n’y a plus de securité dans la ville de Butembo comme ailleurs dans la région car les agents de l’ordre sont les mêmes qui sèment le désordre. Cela est un signe de la défaillance de l’Etat en Beni-Lubero en particulier et au Nord-Kivu en général.  Cet état de choses interpelle les chefs coutumiers, les citoyens qui doivent prendre acte de leur abandon par l’Etat congolais et chercher des voies et moyens d’assurer leur propre securité. Ne pas agir de la sorte serait suicidaire pour le peuple!
L’avenir de Beni-Lubero dépend de la prise au sérieux de cette question de l’auto-prise en charge de la securité des personnes et de leurs biens par les beniluberois et les beniluberoises. 
 
Correspondance particulière de
Beni-Lubero Online

.

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*