RadioMotofeuDJGustaveTawite

Butembo: Radio Moto pleure DJ Gustave Tawithe

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail
« Les grandes douleurs sont souvent muettes »

Dj Gustave Tawithe, est mort le mardi 5 octobre 2010 à l’hôpital de Katwa à 19 heures après d’atroces souffrances qu’il a cependant endurées avec sérénité.

 RadioMotofeuDJGustaveTawite

Dj Gustave (en vert) se sert lors d’une réception organisée à la radio Moto Butembo-Beni.

Gustave est le deuxième grand DJ à nous quitter inopinément en fleur d’âge en l’espace d’un an alors que la communauté des hommes a encore grandement besoin de lui. Nos larmes coulent encore après la disparition inopinée du DJ Zégro Kapitula Mbembethe, son initiateur. En partant, DJ Zégro me dira : « Je n’ai pas peur de partir de la radio car Dj Gustave est là. Je l’ai déjà formé ; vous pouvez compter sur lui ». Alors que c’est lui sur qui la radio comptait en matière de technique radio, voilà que DJ Gustave, lui aussi, s’en va ad patrem sans nous dire au revoir… Les grandes douleurs sont muettes.

C’est sous un choc et avec grande consternation que j’ai reçu par message « sms » la nouvelle du décès de l’illustre et consciencieux technicien et opérateur technique, le DJ Gustave Tawithe. « Notre technicien à la Radio Moto de Butembo, Gustave n’est plus ». Quel choc! Quel coup!

J’ai passé une année de travail avec lui. Les larmes aux yeux et une grande douleur au cœur, je partage avec vous cet hommage et témoignage à l’ égard de l’illustre Dj :

Travailleur infatigable, Dj Gustave ne ménage pas ses forces pour se mettre au service de la radio Moto jour et nuit. Il savait vraiment se donner même en dehors de ses heures de service. Technicien de son état, Gustave savait manipuler les machines pour produire un son agréable à l’oreille des auditeurs. Il s’occupait à la fois de la technique radio à Butembo tout en restant ententif au signal à Kyondo. Il se préoccupait également de la maintenance et du suivi des émetteurs et pylône de Kyondo. 

radiomotobatiment00

                     La radio Moto Butembo-Beni 

Dj Gustave avait le souci d’un travail bien fait et bien soigné. Il complétait régulièrement le journal technique et faisait un suivi désintéressé des autres techniciens qu’il voulait à son égal. Il est un bon élève qui a maîtrisé la leçon de son maître : Dj Zégro Kapitula : ‘c’est la technique qui fait la radio’. Quand tout semblait s’arrêter, Dj Gustave savait proposer la solution pour débloquer la situation. Il est celui qui s’occupait de la supervision de nos techniciens de la radio Moto site d’Oicha. 

Abordable et toujours disponible, Dj Gustave ne décourageait jamais une initiative. Grand animateur et modérateur de l’émission ‘Le citoyen et la politique’, Dj Gustave savait calmer avec tact les esprits surchauffés lors du débat houleux et partageait, sans parti pris, la parole aux différents intervenants dans un délai imparti à l’émission.

Monteur et concepteur de publicités, Dj Gustave, avec son équipe, savait trouver des mots justes et un son convenable pour agrémenter un spot publicitaire, genre ‘RMBB sound’ avec des effets sonores originaux si bien que les publicités montées à la Radio Moto portaient un ton tout particulier et original.

Grand animateur, Dj Gustave était toujours sollicité, avec son équipe de ‘sound box’, en vue d’agrémenter les manifestations publiques si bien que tout le monde en sortait content et satisfait à cause de ses sélections musicales et paroles qui tombaient bien à propos. 

La radio Moto comptait beaucoup sur ses services : réparation des groupes électrogènes, arrangement des pylônes, assistance à la réparation des émetteurs, Dj Gustave savait cibler des mécaniciens et électroniciens rodés et compétents.

Anglophone de formation, DJ Gustave animait une émission ‘let’s learn English’, ‘Apprenons l’Anglais’ sur les ondes de la radio Moto, pour partager ses connaissances avec les auditeurs en matières d’anglais.

Dj Gustave était de santé fragile. Il le reconnaissait lui-même. Mais cela ne l’empêchait vraiment pas de se mettre au service de la radio même quand tout le monde voyait à l’œil nu qu’il est malade. Il se donnait toujours à sa chaîne qu’il a aimée et qu’il a voulu servir jusqu’à la fin de sa vie sur cette terre des hommes. Il meurt micro sur la bouche, la souris de l’ordinateur en main et les sons de la radio dans ses oreilles. 

Nous regrettons que Dj Gustave parte si tôt dans la fleur de l’âge alors que nous avions encore grandement besoin de lui. Nous espérons qu’il se repose en paix et qu’il jouisse de la joie éternelle qu’il a semée dès ici-bas dans les cœurs des auditeurs et de tous ceux qui l’ont côtoyé. Il venait de m’envoyer, il y a un mois, une sélection musicale des plus beaux morceaux pour m’accompagner dans ma vie à Kinshasa. Il me l’a envoyée en guise de souvenir, me dira-t-il au téléphone. Puissent ces douces mélodies l’accompagner aussi au ciel auprès de son Père céleste.

Que le bon Dieu daigne l’accueillir dans son Royaume, qu’il lui pardonne tous ses péchés et qu’il le conduise à la vie éternelle. Que Dj Gustave repose en paix.

Adieu, DJ Gustave, sois notre intercesseur. 

P. François Kambale, a.a.

Masina/ Kinshasa

©Beni-Lubero Online

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*