Campagne électorale du bureau estudiantin de l’UCG-Butembo

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail
La campagne électorale pour l’élection des membres du bureau estudiantin de l’UCG-Butembo pour l’année académique 2007-2008 continue pour la simple raison que les élections qui étaient prévues ce samedi 2 juin 2007  ont été annulées à cause d’une faute d’orthographe que certains électeurs ont commise dans le nom d’un des challengers, en l’occurrence Mr. Mumbere Matumo Philémon, candidat de la Faculté de Médecine Humaine. Au lieu de Matumo, certains électeurs ont écrit Mathumo.
L’autre camp, celui de Kalendi Mathe Nelson, de l’Agronomie,  ayant voulu considéré ces bulletins comme nuls, la température a monté d’un cran dans la salle où se déroulaient les élections,  jusqu’à pousser la commission électorale de l’UCG à reporter les élections sine die, le temps de vérifier l’identité des candidats en rapport avec les noms repris sur la liste officielle de la Commission Electorale.
 
Néanmoins le débat contradictoire de deux challengers  Mumbere Matumo et Kalendi Mathe Nelson de l’Agronomie avait eu lieu avant les élections. Un challenger, Mumbere Matumo nous a remis le texte de son discours de campagne que nous vous proposons en intégralité.
 
.
Discours du candidat MUMBERE MATUMO Philémon à la Présidence
 
– Monsieur le recteur de l’Université Catholique du Graben ou son représentant.
– Messieurs les membres du staff administratif de l’Université Catholique du Graben.
 Messieurs les membres du corps professoral de l’Université Catholique du Graben.
 Monsieur le Président de la commission électorale pour l’élection du conseil
  estudiantin au sein de l’Université Catholique du Graben.
Camarades étudiants
 
 
 Des circonstances de cette collaboration marquent non seulement la fin d’un règne mais aussi et surtout le début d’un autre.
 
Il est vrai que dans la vie, le choix est difficile à opérer quand on a en face de soi plusieurs éléments pour lesquels il faut faire un choix de l’un d’entre eux. Devant cette problématique la nécessité s’impose, il faut absolument faire un choix, un meilleur choix vaudrait-on dire. Il est donc utile de savoir que dans ce processus, il ne faut pas se laisser dissuader par des propos fallacieux, par des balivernes par des promesses irréalistes qui ne sont que des signes avant coureur d’un individu en perte de vitesse.
 
De notre part, nous ne pouvons pas vous promettre la lune, encore moins le soleil car nous connaissons la limite des capacités humaines. Néanmoins nous nous engageons résolument à savoir de courroie de transmission entre les autorités académiques, les étudiants et les autorités politico-administratives à fin de permettre une heureuse harmonie au sein de l’Université dans laquelle chacun a l’obligation de reconnaître ses droits et ses devoirs.
Il est à noter que nous allons lutter avec toute et dernières énergies contre le trafic d’influence et la complaisance qui sont des maux qui rongent notre société congolaise.
Il est donc loisible pour vous de nous faire votre confiance sans hésiter un seul instant et vous trouverez que vous ne vous êtes pas réellement trompé dans vote choix. Notre conviction est que la confiance que vous nous faites déjà est arme efficace qui nous permettra de relever de défit mais également de faire en sorte que ceux qui nous mettent les bâtons dans les roues soient confus et qu’ils soient déçus.
Un appel nous est obstinément adressé que nous le sachions ou que nous essayons de nous jeter de la poudre aux yeux. Nous devons affectionner ce qui nous est primordial. L’important n’est pas de vociférer des utopies et de retenir les gens par des péroraisons, mais plutôt d’exprimer par un mot, chers Camarades, ce qui pourra rendre la vie comme une étoile dans sa constellation.
C’est ici qu’il convient de vous faire notre programme à réaliser si cette auguste assemblée veut bien nous faire accéder à la magistrature suprême du conseil, programme sont l’épine suprême du conseil dorsale se trouve résumée dans cette devise « Tous pour l’excellence » Nous proposons de rétablir un prestige de notre grande Université et de tourner le dos aux inégalités de traitement des Etudiants dans la gestion calamiteuse du bien commun dans lesquelles certain gouvernements précédents se sont rendus tristement célèbres.
Chers camarades Etudiants, voilà retracée la perspective dans laquelle nous nous proposons d’exercer notre mandat que votre bienveillance vaudra bien nous accorder. Pour l’intérêt supérieur de notre Université, votre choix nous en sommes convaincus, ne sera pas orienté autrement que vers nous. Pour notre part, nous dépenserons le meilleur de nous- même pour incarner cet idéal pour ne pas décevoir cette confiance que vous aurez placée en nous.
 
Vive l’U.C.G
Vive la Commission Electorale de l’U.C.G
Vive les étudiants de l’U.C.G
 
THERESE MALULE
CYBER CAFE ADEN U.C.G/BUTEMBO
Beni-Lubero Online

.

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*