Caravane de Paix. Les jeunes de l’action catholique de Rome

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail
L’action Catholique des Jeunes du Diocèse de Rome, dite ACR (Azione Cattolica dei Ragazzi), accompagnée du Cardinal Vicaire Ruini, des prêtres aumôniers, éducateurs et parents ont organisé une Caravane de la Paix à Rome ce dimanche 28 janvier.
 
8h30’ sonnant, les jeunes, pleins d’enthousiasme, étaient au lieu du rendez-vous, c’est-à-dire la Piazza Navona d’où la marche pacifique est partie pour se terminer à la Place Saint Pierre. Les jeunes du diocèse de Rome disent oui à la paix, non à la guerre. Outre les banderoles qui portaient des messages forts prônant la paix dans le monde et fustigeant toute forme de guerre, on pouvait entendre des slogans tels : Un-deux-trois, stoppez la guerre. Veux-tu la Paix ? Oui ; Veux-tu la guerre ? Non. Puissions-nous faire la Paix ! La Paix, nous la désirons, Restons unis. Par cette manifestation, les jeunes de Rome se sont définis : « Nous Jeunes de l’Action Catholique, nous sommes les champions de la paix. Les bombes que nous désirons sont celles pleines de chocolats. Ensemble, faisons la paix. »
 
A 10h00’ la caravane a gagné la Place Saint Pierre au son des chants et au rythme de la fanfare. Un orchestre du Rock chrétien les attendaient pour faire vibrer les jeunes manifestants des tout petits au plus grands. L’ambiance était de fête sur le parvis de la Basilique qui a accueilli les manifestants de ses deux bras grands ouverts. Sur la Place, personne ne se croirait en hiver, pas même les bébés portés sur les épaules des aînés. Pour manifester leur solidarité avec les enfants victimes des affres de la guerre au Darfour, les jeunes de l’Action Catholique ont organisé une quête spéciale qui sera envoyée au Soudan.
 
Après l’Angélus, Benoît XVI a lancé un appel pour la paix au Liban et dans la bande de Gaza qualifiant d’inacceptable la violence qui ensanglante de nouveau le Liban. Aussi a-t-il ajouté : «J’éprouve une peine immense pour cette chère population (…) Je souhaite exprimer à toute la population ma proximité spirituelle et l’assurer de ma prière afin que domine en chacun la volonté de travailler ensemble pour le bien commun, en empruntant les chemins pacifiques pour surmonter les différences et apaiser les tensions ».
 
Enfin, le Saint Père a salué la caravane de la Paix : « Chers jeunes, vous êtes venus, avec de nombreux amis des paroisses et des écoles catholiques de la ville, pour la conclusion du ‘Mois de la paix ‘, accompagnés par le Cardinal vicaire, quelques prêtres, des parents, des éducateurs et des enseignants. Deux enfants vous représentent ici, près de moi, et tout à l’heure ils m’aideront à lancer deux colombes, symbole de paix. Mais vous êtes les véritables messagers de paix ! Avec les ailes de la bonté et de la foi, portez partout la joie d’être enfants du même Père qui est aux cieux et de vivre en frères. »
 
Ainsi est ouverte la route pour les jeunes bâtisseurs de la paix. L’autre rendez-vous est donné : l’année prochaine.
.
 
P. Adelard Paluku Mayani, a.a.
Rome
Beni-Lubero Online

.

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*