combatfinaltshitshikabila00

Caricature: Le combat du siècle entre Tshitshi et Joka

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Le combat entre Tshitshi qu’on croyait sans supporteurs et Joka soutenu par les blancs s’est soldé en faveur de Tshitshi à qui le peuple congolais a déjà donné la médaille de la victoire quels que soient les résultats de la CENI.

combatfinaltshitshikabila00

Tshitshi la suprise des élections de 2011. On le croyait mourant à Bruxelles. On constate plutôt que sa lutte de trente ans dans l’opposition l’a aguerri. 

Joka a taillé une constitution à la mesure de son pantalon : Elections à un tour. Pour éviter de faire un autre Kamerhe, joka décida de battre campagne seul et à coups des millions des dollars avec le concours des gouverneurs de province, des chefs des confessions religieuses, des chefs coutumiers, des administrateurs du territoire, des maires de ville, des commerçants, etc. 

Le peuple congolais qui est la victime de la législature 2006-2011 est le vainqueur des élections de 2011. Les tueries, massacre de 8 millions des congolais, les viols, mutilations, famine, incendies des maisons, destruction des récoltes dans les champs, etc. ont un prix que les forces du mal s’emploient à jeter dans les oubliettes de l’histoire comme les 10 millions des morts sous Léopold II. Ce prix c’est l’héroïsme du peuple congolais qui n’a rien à perdre car il a déjà tout perdu. Les sirènes des 5 chantiers ainsi que les millions des dollars distribués pour acheter la conscience de ce peuple n’ont pas réussi à tromper la vigilance du peuple congolais mis à part quelques brebis égarées. Le peuple congolais a vaincu la corruption en choisissant de voter massivement pour le candidat sans argent et sans effigies. Tshitshi représente ainsi la frustration de 60 millions des congolais qui ont démontré qu’ils n’appartiennent à personne. Et c’est cela la difficulté des diplomates depuis le début de la crise électorale en RDC. L’interlocuteur valable de toute diplomatie actuelle devrait être le peuple congolais à qui la CENI voudrait voler la victoire. C’est ainsi que les appels de vote pour la majorité au pouvoir par les élites corrompues n’avaient pas été suivis par le peuple congolais. N’ayant pas compris la leçon, les mêmes élites compradores continuent de multiplier des appels au calme comme si le problème était le peuple congolais! C’est la CENI qu’il faut ramener à la raison pour que le calme règne en RDC. C’est simple. La solution au conflit postélectoral en RDC passe par la reconnaissance de la victoire du peuple congolais. Les appels au respect des urnes bourrées, des bulletins de vote cochés par les candidats eux-mêmes, les bureaux fictifs et itinérants où les militaires, les enfants, et les étrangers ont voté sont tout simplement ridicules. Il faut plutôt soutenir les appels au respect des resultats des bureaux de vote, à la démilitarisation de la compilation, etc.

Kakule Mathe

 © Beni-Lubero Online

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*