Editorial

G. Katanga et L. Nkunda : le

Germain Katanga, chef de milice de la République Démocratique du Congo, a été transféré jeudi 18 octobre 2007 à la Cour Pénale Internationale (CPI) à La Haye. Ainsi a-t-il rejoint son ancien rival, Thomas Lubanga, dont le procès débutera en février. « C’est un petit poisson… », a déclaré Freddy Kitoko. Petit poisson ? Oui. Il y en a donc de grands en ...

Lire la suite...

Vers la

Les tergiversations de la Communauté internationale et du Président Joseph Kabila sur la solution à la crise qui sévit à l’Est de la R.D. Congo cachent mal un plan occulte de la « Kosovisation » du Kivu et de l’Ituri, c’est-à-dire un plan visant à couper progressivement le Kivu et l’Ituri de la R.D. Congo à la manière du Kosovo ...

Lire la suite...

Le Gouvernement Gizenga 1 au crible de la preuve par 60

S’il est un argument qui convainc l’homme de la culture mathématique et cybernétique, c’est bien le chiffre. La RDC se flatterait-elle de son macro-gouvernement ?  Statistiquement ? Oui, mais… L’algèbre de Boole n’emploie que le 0 et le 1. Il permet, pourtant, bien d’opérations informatiques seulement avec ce code binaire !   Trop tôt, l’enfant congolais (la troisième république) apprend à compter sur les ...

Lire la suite...

Nkunda: Une

Tout en étant bien accueillie par les populations du Nord-Kivu, l’action militaire de Kinshasa n’en est pas moins un puzzle avec des pièces difficile à séparer. Le phénomène Nkunda qui constitue le casus belli au Nord-Kivu se révèle être une équation à plusieurs inconnues. Dans la mesure où le rebelle Nkunda est un arbre qui cache la forêt, le fait ...

Lire la suite...

La guerre du Nord-Kivu accuse un d

Depuis la semaine dernière, Nkunda tente d’assener le coup fatal qu’il préparait depuis décembre 2006 à l’encontre du gouvernement de Kinshasa, à savoir, l’occupation militaire du Nord-Kivu.   Pour une fois, Kinshasa a réagit en dépêchant des troupes au Nord-Kivu. Depuis lors, le Nord-Kivu est officiellement en guerre. L’action de Kinshasa ouvre une lueur d’espoir pour les populations du Nord-Kivu. Même ...

Lire la suite...

Les Fardc ont capitul

Le Général Amisi est à féliciter car il a eu le courage de dire la vérité. Tous les Nord-Kivutiens savent que les Fardc dont Amisi a la charge, ont capitulé depuis longtemps devant les FDLR et les Brigades de Nkunda. En homme responsable et connaisseur du Nord-Kivu, Amisi sait de quoi il a parlé. Mais comme toute vérité n’est pas ...

Lire la suite...