Cloture de la SECUNA 2007 à Kinshasa

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail
Le dimanche 28 Octobre sera gravé dans la mémoire de la diaspora Nande de Kinshasa. Le Kyaghanda de la capitale congolaise a marqué ses 30 ans par un évènement culturel unique en son genre.
 
Plus de 300 kilos de matériels commandés des villages pour expliquer aux enfants et étrangers la culture Nande et remémorer la nostalgie des odeurs, des saveurs et des beautés du village, ont eu du succès.
 
Pendant deux jours (samedi et dimanche) les grands noms Nande comme Pay-Pay, le Général Katsuva, le Vice-ministre à la Défense Nationale Nelson Paluku, sénateurs, députés, prêtres, religieuses, pasteurs et nobles, se sont mélangés sans façons à la foule des invités.
 
Plus de 1.500 personnes sont venues visiter les outils de la culture Nande et suivre les conférences sur les Noms Nande et l’Organisation du Pouvoir Coutumier de ce peuple du Nord-Kivu.
 
Un nouveau comité qui dirigera le plus grand Kyaghanda de la diaspora Nande a été présenté et sera dirigé par le professeur Balinande (en veste noire, troisième de Gauche à Droite
 
La valeur de la culture Nande a été bien acceptée, même dans le milieu dubitatif Kinois. Les Nande sont désormais dans l’histoire médiatique des grandes civilisations Congolaises qui rivalisent chaque année dans les centres culturels par la dance, les conférences et l’art culinaire.
 
La palme d’or des applaudissements est allé chez les enfants de Bana Kikyo, une troupe du Folklore Nande qui a exhibé des très anciens chants et dance de « MATAKIYO-KADINGE », la grande fête des chœurs traditionnels.
 
Le Munde Nande a fait vibrer les arbres du Jardin Botanique de Kinshasa pendant que la musique de Yira Folk, le single de Deli Kongoli et le reggae de Mayaya Santa ont fait bouger les âmes sensibles sur leurs chaises.
 
Les batunga se sont séparés en priant que la première édition de la SECUNA (Semaine Culturelle Nande) donne une vraie bénédiction aux autres semaines qui seront désormais célébrées chaque année, comme l’ambitionne le président Balinande et son comité.
 
Le documentaire intitulé, PEUPLE NANDE: Entre Mythe, Traditions et Modernisme a suscité de commentaires dans tous les sens. Les chaînes de télévisions à Kinshasa ont montré ce film en lui accordant un soutien mérité et une place de faveur.
 
Rendez-vous l’année prochaine!.
 
Magloire Paluku
Kinshasa
Beni-Lubero Online

.

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*