kamerhesalut000

Communiqué de Presse de Solidarité Shirika la Kivu (SLK) Canada

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

        Communiqué de Presse au sujet des élections de 2011, RDC 

La Communauté Kivutienne du Canada, regroupée au sein de Solidarité Shirika la Kivu, en sigle SLK, s’est réuni en assemblée générale extraordinaire, ce vendredi, 18 novembre 2011 à Ottawa (Canada), en vue de réfléchir et d’analyser le processus des élections présidentielles et législatives du 28 novembre 2011 en cours actuellement en République Démocratique du Congo et de s’y impliquer plus étroitement. 

En effet, depuis que le coup d’envoi de la campagne électorale a été donné le 28 octobre 2011, Solidarité Shirika La Kivu a senti le besoin d’ajouter sa voix à celle de la société civile du Kivu (Maniema, Nord et Sud-Kivu), qui s’est déjà exprimée sur la campagne électorale. Tout en espérant que les Congolais répondront nombreux le jour d’élection pour se choisir un président « responsable », nous regrettons et condamnons fermement le climat de violence et d’intimidation qui caractérisent cette campagne électorale. 

Shirika la Kivu pense qu’il faut éclairer l’opinion congolaise en général et kivutienne en particulier sur les enjeux de cette élection considérée unique et capitale. Nous recommandons le peuple du Kivu, avant qu’il se rende aux urnes, d’analyser le profil de chaque candidat, le plan d’action de son programme, et sa vision de l’avenir du Congo et du Kivu. Cela permettra d’éviter de tomber dans l’erreur de 2006, qui malgré multiples promesses, les problèmes tels que nous les citons :

La sécurité (les violences faites aux femmes, les assassinats ciblés …)

La sauvegarde de l’intégrité territoriale (les Interahamwes, le LRA, les Mpororo et les autres)

La bonne gouvernance ( la corruption et le clientélisme, l’impunité, le chômage, le népotisme, et autres). 

Les deux semaines de campagne électorale nous auront permis de nous faire une idée claire du candidat sur qui doit porter notre choix. Shirika la Kivu demande au peuple du Kivu de porter leur attention à un programme qui tient compte de la sécurité, la sauvegarde de l’intégrité territoriale, la bonne gouvernance et les droits humains. Ce sont-là les préalables qui doivent dicter notre choix, le 28 novembre 2011. 

De toutes les plates-formes en compétition et des 11 candidats en course, nous croyons que le programme de l’UNC se rapproche des aspirations des Kivutiennnes et des Kivutiens, et que Vital Kamerhe, son président, connaît mieux et partage, de près ou de loin, les souffrances des populations de l’Est de la République Démocratique du Congo.

kamerhesalut000

Que vive la RDC!

Que vive le Kivu ! 

Pour Solidarité Shirika la Kivu 

Junior Wamo Musavuli

Président

Fait à Ottawa, le 21 novembre 2011

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*