Composition du Bureau de l

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail
Voici les résultats des élections du samedi 18 avril 2009 dont l’objectif était de pourvoir aux postes laissés vacants après la démission forcée de l’honorable Vital Kamerhe. La séance des élections a duré toute la nuit du Vendredi 17 avril au Samedi 18 avril 2009. Evariste Boshab, a donc été élu dans la nuit par les seuls membres de l’AMP-PALU. Tout un symbole!
.
Pour rappel, Vital Kamerhe avait dit ne pas être informé de la décision du Président Joseph Kabila concernant l’entrée des troupes rwandaises au Nord-Kivu et qu’il doutait que les troupes rwandaises mal réputées à l’Est du pays puissent y ramener la paix. Deux mois après cette observation de Vital Kamerhe, le Nord-Kivu est toujours en feu et en sang. Curieusement la coalition au pouvoir ainsi que la France de Sarkozy, la Monuc, etc. parlent d’une grande victoire des opérations conjointes Rwanda-RDC. Qu’est-ce donc qu’une victoire? Sommes-nous toujours sur la même planète ou dans un même univers semantique?
.
Depuis l’intégration précipitée des rebelles de Nkunda dans l’armée nationale, les violations des droits humains commis actuellement partout au Nord-Kivu sont attribués aux militaires des Fardc dits « incontrôlés » ou «impayés ». La question des FDLR ne semble pas être une urgence. Les déplacés croupissent toujours dans les brousses ou les camps de fortune. L’inaction des soldats de l’ONU qui se cache derrière l’envoi de 3000 casques bleus supplémentaires ne convainc toujours personne car les 17 000 soldats onusiens qui sont déjà au Congo pouvaient sécuriser ne fut-ce qu’ un village, une cité, un camp des déplacés, du Nord-Kivu. Les populations civiles innocentes continuent d’être les victimes de toutes ces parties en présence qui se ressemblent dans leur inaction vis-à-vis la souffrance des populations civiles. Le gouvernement congolais semble avoir démissionné depuis longtemps, laissant le terrain aux étrangers… Les nouvelles qui nous parviennent du parlement congolais au niveau national et provincial ne font aucune mention de la souffrance du peuple congolais… Au contraire, on entend que des histoires des coups bas, de corruption pour faire voter des lois compromettantes pour la souveraineté de la RDC, etc. Le cadeau que les membres du nouveau bureau de l’Assemblée Nationale peuvent offrir aux congolais c’est de rappeler au gouvernement congolais son devoir de sécuriser les congolais et leurs biens, et de remettre l’administration du pays sur les rails en combattant la corruption, le traffic d’influence, les détournements des deniers publics, etc.
.
Composition du nouveau de l’Assemblée Nationale
.
Président : Evariste BOSHAB PPRD (Kasaï Occidental) 329/482
1er Vice-président : Boris MBUKU LAKA ARC (Bandundu) 273/480
2ème Vice-présidente : Georgine MADIKO MUENDE PALU (Bandundu) 271/481
Rapporteur : MAKONERO WILDOR PPRD (Sud-Kivu) 266/481
Rapporteur Adjoint : Sophie KAKUDJI YUMBA UNAFEC (Katanga) 256/481
Questeur : Dieudonné BOLENGE BALEA MSR (Province Orientale) 250/482
Questeur Adjoint : Robert BOPOLO BONGENZA PDC (Equateur) 266/482
.
N.B. Tous les élus ci-dessus sont de la coalition AMP – PALU. La Province de Bandundu aligne deux membres au bureau. On note aussi la présence de deux femmes sur les 7 membres du bureau.
.
Du Blog Congo-Uni
.
Beni-Lubero Online
Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*