CONGRES OU DEMISSION: TSHIPASA DOIT CHOISIR

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail
Au cours d’un point de presse animé ce mercredi 24.02.2010 au Palais du Peuple, l’Honorable LUSENGE BONANE Jérôme, Président du Groupe des Députés COFEDEC à l’Assemblée Nationale et Vice Président du Groupe Parlementaire des Chrétiens Démocrates Fédéralistes a confirmé l’existence d’un malaise au sein de son parti la COFEDEC. Ceci à la suite d’une gestion totalitaire et dictatoriale du Président VENANT TSHIPASA, gestion ayant abouti à la désignation unilatérale de Madame KAVIRA MAPERA Jeannette au Gouvernement sans consultation préalable du Directoire du Parti encore moins de tous les Députés Nationaux, pourtant source du pouvoir.
.
En effet, fustige l’Honorable LUSENGE BONANE, élu de Lubero, Madame MAPERA occupait déjà un poste assez juteux à la tête de la COHYDRO, poste qu’elle abandonne pour pousser KAMBALE BAHEKWA au chômage. Cet acte a révolté toute la base, tous les cadres et surtout la ville de Butembo qui ne cesse d’appeler en guise de protestation.
D’aucuns pensent que s’il fallait nécessairement régler des comptes à BAHEKWA, il y avait lieu de penser aux autres cadres comme le Secrétaire Général du Parti et d’autres. Et, au cas où il fallait placer obligatoirement une dame, le parti en compte beaucoup telle Véronique KALENDI, KIKUNGU, Bibiane SUKIDI, Irène MAYA, SINDANI Georgette, toutes suffisamment expérimentées.
.
La question qui se pose est celle de savoir pourquoi toujours la même KAVIRA MAPERA à tous les postes ; pourquoi seule sa famille privée bénéficie des faveurs du Président du parti lors des partages des dividendes politiques alors que tous les sièges sont, sauf pour l’actuelle ministre, le fruit des efforts personnels et jamais des dons du Président comme beaucoup le croient. Pourquoi les relations personnelles entre Venant Tshipasa et Jeanette Kavira doivent deteindre l’image du Parti…???
L’Honorable LUSENGE déclare être en harmonie avec ses pairs Députés et prévient qu’ainsi sentimentalement désignée, la Ministre KAVIRA MAPERA Jeannette devra flotter au Gouvernement sans l’appui des Députés de la COFEDEC, des cadres méritants du parti et encore moins de la base.
Interrogé sur l’exclusion de l’Honorable Pierre PAY PAY, le Président du Groupe COFEDEC à l’Assemblée Nationale a précisé qu’aucun des motifs évoqués à cet effet ne tient débout. De même, le grief de non payement des cotisations à charge de l’Honorable Pierre PAY PAY serait un prétexte, car selon des données de la trésorerie du parti, seuls les honorables LUSENGE Bonane et le Révérend KAKULE MOLO seraient en avance de payement. Les mêmes données de la trésorerie renseignent que même le Président du parti, les représentants du parti au Gouvernement et dans les entreprises publiques (COHYDRO) ne versent aucun rond sous forme de cotisation. A ce sujet, l’Honorable LUSENGE soutient qu’il est tout à fait indiqué que les cadres du parti ayant construit des villas avec l’argent gagné à des postes octroyés par le parti, libèrent un dixième comme cotisation pour permettre au parti de survivre au delà des générations.
.
Quant aux absences aux réunions du Directoire, il sied de préciser encore que l’Honorable Pierre PAY PAY qui gère des questions de sa dignité par rapport à la nouvelle donne politique n’est pas le seul à s’absenter et qu’il aurait fallu d’abord un inventaire pour sanctionner équitablement.
.
L’Honorable LUSENGE rappelle à la Ministre MAPERA et même au Président TSHIPASA dont les dépenses de campagne, contrairement à tous les autres candidats du parti, ont été entièrement prises en charge par les ressources générées par leurs fonctions aux Affaires Foncières ; que ce poste a été gagné grâce aux efforts personnels et aux capacités de négociateur du mythique Vice Président Pierre PAY PAY qui n’a pas digéré l’octroi à Venant TSHIPASA du Vice Ministère de la Santé en application des Accords de Sun City. Il les exhorte au nom de la morale chrétienne à un peu plus de reconnaissance et de modestie. N’eut été l’intervention personnelle de Mr PAY-PAY; Mr TSHIPASA n’aurait jamais été Ministre des Affaires Foncières et Madame Jeannette MAPERA KAVIRA toujours elle, Directrice de Cabinet du même Ministère. Tout le monde connait la suite: L’Empire Immobilier que les deux tourtereaux se sont approprié et dont le dossier est sous examen par les cours et tribunaux.
.
De tout ce qui précède, il ressort que la gestion totalitaire du parti ayant déjà été décriée à plusieurs reprises, et la mediation initiee par le Directoire ayant echoue, le Président National devra écouter la voix de la base qui réclame un congrès au Nord Kivu, la réhabilitation du Vice Président l’Honorable Pierre PAY PAY, sinon sa propre démission.
.
Concernant l’avenir du parti, l’Honorable LUSENGE Jérôme considère que ce sont les Fidèles qui font la force de l’Eglise et non le Pasteur, en revanche, ce sont les nombreux militants du grand fief du Nord et du Sud Kivu ainsi que d’ailleurs qui font la grandeur de la COFEDEC et qui ont exprimé clairement le type de gouvernance qu’ils souhaitaient et la désapprobation du Président National.
.
Face aux enjeux qui nous attendent en 2011, Mr TSHIPASA devrait en toute humilité reconnaître son incapacité à hisser la COFEDEC au rang des Grands Partis à l’Echelle Nationale. Ne dit-on pas comme Socrate que "la conscience de ne rien savoir est le debut du savoir"…???
 
Corespondant Particulier
.
© Beni-Lubero Online
Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*