Création d’une ASBL d’Assurance-maladie à Kyondo

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail
Deux Jeunes Beniluberois viennent de créer à Kyondo, en Territoire de Beni, une ASBL d’Assurance Maladie dénommée « Coordination des Mutuelles de Santé de Kyondo », en sigle, CO.M.SA.K. Cette initiative est une première dans toute la province du Nord-Kivu où les frais des soins de santé dépassent les bourses des familles. Les initiateurs de cette première société d’Assurance Maladie sont tous les deux finalistes des Institutions Universitaires de Butembo.
Les Objectifs de la COMSAK sont les suivants :
– Soutenir la population rurale dans les circonstances de maladies par une couverture assurance maladie.
– Conscientiser la population rurale à améliorer ses conditions socio-économico-sanitaires dans le but de se prévenir des maladies.
– Créer un couloir d’attente entre la population et  les gestionnaires de soins de santé.
 
1. 1. Adresse de contact :
 
   – Coordonnateur de la Mutuelle de santé : Nicolas KATEMBO VYAVUWA, résidant au Quartier SIVIRWA, Cité de Kyondo, Territoire de Beni, Province du Nord-Kivu.
     Tel : +243997726693.
 
– Mobilisateur Social : Richard Muhindo Mwiravalyaki, résidant au  Quartier NDEKERE, Cité de Kyondo, Territoire de Beni, Province du Nord-Kivu.
Tel : +243993077333
E-mail : mwira6@yahoo.fr
 
 
1..2 Adresse de l’Association :
 
Cité de Kyondo, Territoire de Beni, Province du Nord- Kivu,  R.D. Congo.
E-mail : mutuellesantekyondo@yahoo.fr
BP : 160 Butembo
 
1.3 Siège Social :
 
Cité de Kyondo, Territoire de Beni, Quartier Kyomole. (à Coté du Rond point Gorille)
 
1.4 Rayon d’action :
 
La COMSAK fonctionne dans toute la Zone de Santé Rurale de Kyondo.
 
1.5 Durée de l’institution : Indéterminée
 
1.6 Statut Juridique : ONG Locale /Asbl (Association sans but lucratif )
 
1.7 Historique :
 
En Mai 2003, la population de l’Aire de Santé de Kyondo s’est mise ensemble pour tenter de réfléchir sur les conditions sanitaires menées en milieu rural. Cette rencontre donnant naissance à une organisation qui se basa sur le principe de solidarité sous forme de micro-assurance santé.
 
La mutuelle de santé a lancé officiellement ses activités le 24 Février 2004.
 
A cette même année, elle a reçu le financement de Save The Children, UK, un organisme Britannique dont la représentation était basée à Goma, à l’Est de la R.D.Congo. Ce financement a favorisé le bon déroulement des premières activités des l’institution et l’achat du matériel technique d’un mini secrétariat Public (2 Ordinateurs, une imprimante et une photocopieuse) pour son autofinancement.
 
1.8. Fonctionnement
     La mutuelle de santé a des organes comme toute autre association dont :
* l’Assemblée générale qui définit la politique générale de l’Association et elle est l’organe suprême de la mutuelle qui est composée de tous les membres intéressés. Elle est dirigé par un Président de l’AG.
* le conseil d’administration : élu par l’Assemblée générale.
* le comité de surveillance : Pour le contrôle
*la coordination : assure la gestion quotidienne des affaires de la mutuelle.
 
 La mutuelle organise actuellement 4 services à savoir :
 
Ø      l’administration et finances qui gèrent le personnel, les finances, les relations avec les tiers et assure la direction de la mutuelle.
Ø      la mobilisation sociale qui assure la formation et éducation des membres à la base, en organisant des échanges et autres séances de communication.
Ø      la prise en charge des malades qui s’occupent du payement des frais de soins des membres de la mutuelle en collaboration avec les prestataires des soins.
Ø      l’autofinancement qui initie les activités génératrices des revenues pour la survie de la mutuelle.
 
1.9.  Réalisation
Depuis sa création à nos jours, l’institution a :
– 8.783 membres disséminés dans 2.172 ménages.
– Mis en place une cantine vivrière (haricot, maïs, Pomme de terre, blé, …)
– Un mini secrétariat Public.
 
   1.10. Difficultés
 
– Flambée du coût des soins dans les structures de santé.
– Déséquilibre entre cotisation des membres et frais des soins.
– Pathologie prise en charge en partie pour raison d’insuffisance des moyens.
– Nombre d’animateurs inférieur à  la demande vue l’étendue de la zone d’intervention.
– Insuffisance de moyen de déplacement pour le mobilisateur social.
– Coût élevé du local servant de bureau
 
1..11.Projets d’avenir
 
Vu les difficultés que traversent l’institution, ses agents poussent un cri d’alarme auprès de toute personne de bonne volonté de lui venir au secours afin de pouvoir répondre normalement aux besoins de la population rurale qui a tant souffert par les exactions de guerres récidivantes à l’Est de la R.D. Congo. Avec l’aide nous avons besoin, la COMSAK attend :
– engager un deuxième mobilisateur social compte tenu de l’étendu du rayon d’action,
– Construire un bâtiment propre à la coordination de la COMSAK,
– Essayer de soigner les maladies chroniques dont souffrent la plupart de ses membres composés en majorité des vieilles personnes et des exclus du banquet de la vie.
 
1..12.  Collaboration
 
 La mutuelle de santé de Kyondo collabore avec les institutions suivantes :
– L’Hôpital Général et tous les Centres et Poste de santé de la Zone de santé Rurale de Kyondo, dans les cadres de la prise en charge des membres malades,
– Le BCZS Kyondo dans le cadre de supervision par le Médecin Chef de Zone KABONGO KAPITAO, médecin conseil de la mutuelle.
 
1. 13. Ressources 
 
– Ressources Humaines
 
* Membres
* Personnel de la coordination
– Ressources Matérielles
+ Un vélo (phoenix)
+ Deux ordinateurs, deux photocopieuses, deux imprimantes
+ Un téléphone (Nokia 1100 couleurs noires)
 
– Ressources Financières :
+ La cantine Vivrière
+ Mini secrétariat Public
+ Frais d’adhésion et cotisation des membres
 
2. POLITIQUE DE TRAVAIL
 
2.1. Adhésion : 2 US $ : le titulaire du ménage nous arrive et paie ce frais,  à notre tour de lui faire une carte de membre qui reprend les noms de toutes les personnes qu’il a en charge. Nous les soumettons tous à une période d’observation de 4 mois avant qu’ils aient accès aux soins de santé au compte de la mutuelle. Après ces 4 mois, le titulaire du ménage doit payer 2$US par an par tête pour toutes ses personnes en charge comme assurance maladie. Vue la pauvreté extrême de nos membres, nous leur demandons de payer ce frais en deux tranches, soit 1 US $ par semestre par personne.
 
2.2. Modalité de payement des factures
 
         A l’hôpital Général  de Kyondo:
·         CAS AMBULATOIRE : la mutuelle honore la facture en 100%
·        EN OBSERVENTION : la mutuelle paye 50% et le malade ajoute le reste.
·        CHIRURGIE : La Mutuelle honore la facture en 25%.
         Aux Centres et Postes de santé : la mutuelle honore la facture en 100%
 
3. CAS NON PRIS EN CHARGE PAR LA MUTUELLE
 
– Tous les cas chroniques : Cancer, diabète, Cécité, Asthme, tuberculose, Rhumatisme, Gastrite,…
– La Grossesse et ses risques (avortement et autres risques)
– L’accouchement par césarienne et la circoncision des jeunes ne sont pas pris en charge par la mutuelle faute des moyens.
 
Vous qui nous lirez, soutenez cette initiative locale d’Assurance Maladie ! Nos quatre ans d’expérience démontrent que nous pouvons relever le défi de l’Assurance Maladie. Mais le chemin à parcourir est encore long. Vos propositions pour améliorer sont les bienvenues.
 
Richard Muhindo Mwiravalyaki
Kyondo
Beni-Lubero Online
Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*