CV Musical de SYAVIHA MULENGYA B.

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

C’est une joie pour moi de partager mon parcours musical sur ce site benilubero qui est notre site, et qui est spécial pour moi.
Syaviha Mulengya B. Ka-situluhe est ce qu’il est par la grâce de Dieu et par la grande contribution de sa famille, amis et autres personnes. Toutes ses connaissances vont envers Dieu et aussi benilubero pour cette opportunité qu’il me donne de partager avec vous.
Ce n’est pas ce que les gens disent qui compte mais ce que Dieu a planifié. A sa naissance certains pensaient qu’il ne vivrait pas ; mais le tout Puisant avait un plan merveilleux. Il s’appelle Syaviha Mulengya Balouis Ka-situluhe, Ses deux premiers noms sont les noms de ses grand-parents, Syaviha signifie une personne qui ne ment pas, Ka-situluhe ne nous fatiguons pas. Il est congolais (de la R.D.Congo) de territoire de Lubero, de la collectivité de Baswagha. Il était né à Masereka 07 Août, 1979 dans une famille chrétienne. Il est compositeur, animateur, écrivain, acteur, prédicateur, chanteur et enseignant.
Ses parents
Né de Samuel Mahamba et Elisabeth Mahamba, Syaviha reconnaît que ses parents ont contribué à sa musique. Ses parents passionnés par sa musique, ils l’encouragèrent à évoluer dans la musique chrétienne. Sa mère lui apprenait beaucoup de cantiques. Ils avaient une prière familiale le soir Pendant cette prière du soir on lui donnait le temps de chanter et de réciter un verset biblique. Il rejoint la chorale de l’école de dimanche ou il développa son don.
Dès son bas âge ses parents l’encouragèrent à être actif, franc, à partager ce qu’il a, en plus ils lui apprirent à garder espoir même dans le moment difficile et aussi à valoriser ses talents. « De plus vous partager, vous devenez plus utile », a dit sa mère. C’est pourquoi Syaviha aime à utiliser ses dons. Il pense à partager ce qu’il a, il va aider les autres et contribuer au développent.
Ses Frères et Sœurs
Il est le benjamin dans une famille de dix enfants, dont 5 filles et 5 garçons. Il ne prend pas gratuitement être benjamin. Ses grands frères et sœurs sont une inspiration dans sa vie et sa carrière musicale. De jour au jour il apprend d’eux. Syaviha demeure émerveille par ses frères et soeurs, Ils lui ont appris le dévouement au travail, qui est une chose qui l’aide dans la carrière musicale. Syaviha dit qu’il est content d’avoir des sœurs et frères qui l’écoutent et l’encouragent. Il ne cesse de remercier Dieu pour leur contribution qu’ils apportent dans sa musique. Ses sœurs lui apprirent le secret de la vie. Ses frères lui passèrent les bonnes manières et la sagesse.
Sa famille est une famille de musiciens : son grand frère, Moise Mulengya, l’avait introduit à la chorale quand il était enfant. Son grand frère Kakule Mulengya Samson(KMS) a aussi chanté dans la chorale. Il aime la musique. Katembo Mulengya est un grand compositeur, chanteur, l’autre grand frère, Semu, il aime écouter la musique, il aime corriger et rectifier.
Ses sœurs Seriba, Yerusi, Desize, Kahambu et Katungu sont de grandes chanteuses. Elles chantent avec courage, chanter est parmi leurs activités. Cet environnement de musiciens a contribué à la réussite et au développent du talent de Syaviha. Il apprend d’eux et les consulte de temps à temps .C’est pourquoi qu’il dit qu’il est béni et heureux d’être dans une famille pareille. Il est fier de sa famille qui ne cesse de le supporter.
.
Ses études
.
Syaviha Mulengya a fait ses études primaires à l’école primaire Masuli, Butembo. Ses instructeurs étaient émerveillés par sa voie. D’ailleurs l’idée de devenir journaliste lui a été proposé par l’un de ses enseignants qui reconnue son talent de s’exprimer sans gêne en public.
Après l’obtention de son certificat d’école primaire, il rejoint son grand frère Katembo Mulengya qui était étudiant à l’Institut Supérieur Pédagogique de Bunia, (ISP). Quand il arriva à Bunia son grand frère Katembo lui inscrivit à l’institut Ujio wa heri, communément appeler le Grand Collège de Bunia,
Il devient très actif dans le domaine de la musique, évangélisation et le théâtre. Dans tout cela il était parmi les quatre premiers de la classe. Pour couronner tout cela il sortie le premier aux exams d’état dans son établissement avec 68% dans l’année 1999. Syaviha a un diplôme en pédagogie et psychologie.
.
La musique
.
Syaviha a commencé sa carrière musicale à l’âge de 9 ans. A 13 ans il commença à composer des cantiques. Son grand frère, Katembo était épaté par ses débuts, il l’aida à modeler et travailler sur ses chants.
A l’âge de 14 ans, il rejoint le catéchisme ou il forma une chorale. Il pouvait enseigner ses chants. Presque chaque semaine il devait composer au moins un nouveau cantique pour enseigner à sa chorale « Nuru Ya Mbingu ».
Ses pasteurs ayant vu ses dons de composer des cantiques, prêcher et chanter, ils lui donnèrent des opportunités à utiliser ses dons à l’Eglise. A L’âge de 17 ans il devient coordinateur de l’intercession et le l’évangélisation et aussi Président de la chorale Nuru ya Mbingu à la CECA 20 Ngezi, Bunia.
.
A l’âge de 19 ans, Syaviha enregistra son premier album « Usisumbuke ». Le premier enregistrement échoua et par conséquent certains choristes quitta le groupe, mais le garçon était déterminé et courageux, il alla pour une deuxième tentative qui s’avéra être un succès. Apres une année, il enregistra son deuxième album « Bila Yesu Ni Bure ». Dans la même période il enregistra un film intitulé « Vita ni Mubuya »,
Le film Vita ni Mubaya, qui a été supporté par la compassion Internationale de Ngezi et le Centre de Résolution de Conflit. Le film a été montré à la télévision de Bunia. Ce qui a motivé et encouragé Syaviha.
Il quitta Bunia pour rejoindre ses parents à Butembo, ou il travaillait avec son grand frère Kakule Mulengya Samson (KMS)qui est le coordinateur de Groupe Anti Sida de Butembo. Il apprécie ses talents, il lui donne beaucoup de conseils et soutient. Il lui a aussi introduit à nombreux artistes musiciens et autre personne qui pouvaient l’aider dans sa musique. Même dans son troisième album son grand frère Kakule Mulengya était parmi les gens qui ont finances. Ses corrections et ses paroles de sagesses aide Syaviha à progresser dans sa musique.
A l’année 2001 Syaviha devient animateur à la Radio Evangélique de Bulumbi, il est parmi les gens qui ont initié le Journal à la radio Evangélique de Bulumbi
Il quitta Butembo pour Kenya pour ses études de journalisme et la paix a Daystar University. Quand il arriva au Kenya, Il a enregistra son troisième album : Twaombea Nchi Yetu (Nous prions pour Notre Nation). Le message de l’album est que Dieu donne la sagesse à nos leaders et nous aide à vivre dans l’amour, paix et l’unité. C ‘est une prière pour le Pays et l’Afrique en général. Ses chants dans album sont: Twaombe Nchi yetu, Utuchunge, Imba sifa, Kuna Jibu, U Mwema, Mpende Mke wako, Anakupenda, Amka, Siri ni Yes, et I need You
Sa musique au Kenya, s’élargie du jour au jour, Syaviha a déjà chanter dans nombreuse églises, au croisade, il a été interviewer a nombreux radio, on a écrit et parle de sa musique dans le journaux quotidiens Kenyans : The Daily Nation, Taifa Leo, The Standard, The People Daily, et Kenya Times. Par exemple vous pouvez visiter ce site pour trouver ce que Journal Kenya Times a écrit à propos de Syaviha www.timesnews.co.ke/03mar06/magazine/magazine7.html
.
Il a déjà composé plus 300 cantiques, avec des différents thèmes dans différentes langues. Syaviha qui aime à apprendre les langues, il a des chants dans langues vernaculaires de Kenya, comme, le Kikamba, Kikuyu, Luo, Nandi, Kisii, Taita et les autres. Il a de chants en Arabe, Housa. Le grand thème de ses chants sont le Salue, l’espoir, l’amour, paix, solidarité et unité.
Pourquoi il aime la musique
La musique est un instrument pour partager un message de paix, joie, l’amour. Elle console et conseille. La musique éduque et transforme. Elle peut orienter une personne dans une bonne direction.
Beaucoup de gens quand ils sont dans la joie ou la fatigue, ils aiment écouter la musique. La musique unit les gens, la musique joue un rôle dans la vie de la personne.
Le 60% du contenu des Radio c’est la musique. On ne peut pas éviter la musique, elle est jouée dans la rue et partout.
Dans l’église les gens ont besoin de la musique. Dans le monde les gens en ont besoin.
Syaviha aime la musique avec passion. Comme il a le don de composer et de chanter, il dit qu’il ne veut pas dormir sur son talent. Il dit que les musiciens sont des éducateurs dans la société, il est fier d’être un d’eux. Beaucoup de gens veulent imiter les musiciens c’est pourquoi musiciens doivent veiller sur leur vie et leur message.
.
A part la musique
.
Syaviha ne fait pas seulement la musique. Il est aussi écrivain. Il a sur son crédit des dépliants comme : Enjoy Your Youth, Just Trust, It is not yet Your end. Weigh Your Words, Danger of Anger, Watch Yourself, etc. Il cherche à les traduire en français. Il sollicite le soutien des hommes de bonne volonté pour les traduire en Français, Ses dépliants sont imprimés en Amérique par Janine Phillips, qui une autre personne qui aide Syaviha dans sa carrière musicale et écrits. Rose Marie James est une autre personne qui supporte sa vision de la musique et ses écrits. Aujourd’hui les dépliants sont lus dans 13 pays de l’Afrique et de l’Amérique. Syaviha dit qu’il a beaucoup à partager mais les moyens financiers lui font defaut pour réaliser tous ses reves.
.
Syaviha est animateur à la Radio Shine FM 103.1 qui est une radio de l’université de Daystar au Kenya. Son émission est de chaque Samedi, de 7h à 9h du matin. L’émission s’appelle « Kuna Jibu », Il y a une réponse, est une émission qui a attiré l’attention de beaucoup d’auditeurs. Le thème de l’émission: " Il y a de l’espoir". (There is Hope). L’émission a pour but d’encourager les gens. Il partage la parole, joue la musique et fait des interviews.
Vous pouvez visiter son site d’Internet www.geocities.com/kasimusyaviha
Où vous allez trouver des conseils, encouragements, la sagesse, la méditation pour chaque jour.
Ce qu’Il aime Il aime lire, apprendre les langues, écrire, visiter ses amis et chanter.
Ses principes : tout le monde est important, le temps est court, chaque minute compte.
Ses grandes inspirations Son Créateur, sa famille, ses pasteurs Rev. Lomago et. Ondia, Janine Phillips, Rose Marie et ses amis.
Son futur plan est d’aider les enfants, des gens qui ont des talents. Il veut voir la vie des vieux changer. Nombre de vieux sont oubliés. Il a le Cœur pour L’Afrique.
Ses valeurs: Sagesse, Humilité, L’amour, Discipline, Intégrité, Courage et Obéissance en abréviation (SHADICO).
Son message ne dormez pas, il est temps de travailler, ne négligez pas ce que vous avez, utilisez votre don, talents. Ayez le courage, confiez- vous à l’Eternel. Travaillons tous pour bâtir le pays.
Il aime les conseils, nul ne peut progresser sans conseils. Il a besoin de votre soutien financier, matériel et moral.
.
Vous pouvez le contacter a l’adresse, kasimusyaviha@yahoo.com
Visitez son site d’internet: www.geocities.com/kasimusyaviha
.
Syaviha Mulengya B.
Nairobi- Kenya
Beni-Lubero Online

.

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*