De qui se moque-t-on ? Col

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail
Au moment où les filles et fils de l’Est de la RDC criaient à l’invasion de son pays, aux massacres et à la balkanisation de son territoire, la communauté des escrocs des l’Afrique centrale (CEEAC) bouchait ses oreilles et ne voulait rien entendre…quelle complicité !!!
Aujourd’hui, ayant perdus plus de 6 millions de filles et fils, cette même communauté des escrocs amène une ambulance et des kits médicaux pour dire que « ce n’est pas encore assez, on vous blessera encore…on vous blessera toujours »…de qui se moque-t-on ?
 
L’est de la RDC n’a pas besoin d’une ambulance ou des médicaments mais de la paix. Qu’as-tu fait CEEAC pour rétablir la paix en RDC ?? C’est en remettant une petite voiture (ambulance) et des kits médicaux ? Quelle honte ? A qui serviront-ils ? D’aucuns n’ignorent que ces biens remis à l’hôpital général de Goma ne servira jamais à la population meurtrie et victime de la guerre d’autant plus qu’elle n’y aura pas accès pour plusieurs raisons: elle vit loin de Goma, elle n’a pas assez de moyens pour y arriver et moins encore pour y bénéficier des soins car ils sont très coûteux dans cette institution de la ville gérée par des médecins ayant des accointances avec Kigali. Plaise au ciel que la CEEAC n’ait pas l’idée de remettre indirectement ces matériels au Rwanda pour le dorloter et le pousser à regagner le bercail, bon contribuable.
 
Don ou cheval de Troie ?
 
Dans la mythologie grecque, l’épisode du cheval de Troie est l’un des plus fameux de la guerre de Troie. Après avoir vainement assiégé Troie pendant dix ans, les Grecs ont l’idée d’une ruse pour prendre la ville : Épéios construit un cheval géant en bois creux, dans lequel se cache un groupe de soldats menés par Ulysse. Au moment où les congolais sont chassés, battus, humiliés et estoqué en Angola, la communauté des escrocs (CEEAC) s’arroge le droit et le plaisir d’envoyer une autorité angolaise pour remettre des matériels, prétendant que c’est pour la population meurtrie par la guerre à l’Est ?  De qui se moque-t-on ? 
 
Que faites-vous mon général des congolais qui sont entrain d’être battus, raillés, estoqués, chassés et tués en Angola par vos hommes ? Pourquoi ne demandez-vous pas à votre gouvernement d’être plus humain au lieu de remettre vos dons à un hôpital fréquenté par les occupants et leurs complices, les vrais congolais étant dans l’errance dans les collines du Nord-Kivu ?  Peut-on être pompier et pyromane ? Quelle escroquerie….  Pourquoi vos dons ne concernent jamais le retour des déplacés chez eux  et leur sécurisation par des policiers congolais commandés par des congolais ?  Pourquoi ne voulez-pas traduire en justice vos généraux rwandais des Fardc et de l’ANR qui mettent à feu le Kivu et la Province Orientale ?
.
La population congolaise n’est plus naïve moins encore celle de l’Est de la RDC. Vos dons sont remis au Rwanda par le truchement de la population meurtrie de l’Est qui est en voie d’extermination. Il en est de même d’autres projets dits de développement ou de reconstruction des villages vidés de leurs occupants congolais. Quel sadisme, quelle escroquerie ? Nous vous tenons à l’œil  et nous ne nous laisserons pas faire au moment venu !  Rappelez-vous qu’on ne se moque pas d’un tigre blessé ! Le tigre laissé pour mort finit par sauter et la peur finit par changer de camp! 
 .
Mlle Nancy Kapinga,
Etudiante à l’Université de Goma 
© Beni-Lubero Online           
Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*