Des ouvriers des P

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail
Ce Vendredi 22 décembre 2006 vers 17 h 00, heure de MULO, en Territoire de Lubero, quatre jeunes ouvriers des Pères Croisiers qui revenaient de la ferme de Kasuo ont été pillés par deux éléments lourdement armés de la Police Nationale dans le petit village de Vukeme, un village situé entre la Cité de Lubero et la localité de Mulo. Ces jeunes qui sont venus de la ferme pour fêter Noel avec leurs familles transportaient entre autres choses, une enveloppe chargée leur confiée par le gestionnaire du Centre de Santé de VULENZE (Kasuo). Les deux policiers qui leur ont barré la route, ont  menacé de fusiller ces jeunes ouvriers s’ils ne vidaient pas leurs poches de tout leur contenu à la minute près… Pris de peur, les quatre jeunes ont exécuté l’ordre de leurs bourreaux. C’est ainsi qu’ a part leurs petites miettes pour la route, la grosse enveloppe du Centre de Sante de VULENZE est passe aux mains des malfrats qui, à la découverte du pot aux roses ont vidé le lieu du crime et ont pris la direction de la cité de Lubero. Le Centre de Santé de VULENZE  envoie  régulièrement ses recettes  aux Pères Croisiers pour que ces derniers leur achète des médicaments et  d’autres produits de première nécessité. Après le forfait, les jeunes ouvriers Mbale, Robert, Makebo,  et Augustin ont accouru à la Paroisse qui n’était qu’à quelques minutes à pieds pour annoncer cette triste nouvelle. Aussitôt informé, le Père Supérieur de la Communauté de Mulo est allé porté plainte contre X au Commissariat de Police de la Cité de Lubero.  Une fois rentré au Couvent, le Père supérieur a reçu un coup de fil du Commandant de la Police Nationale de Lubero, lui annonçant que deux policiers venaient d’être  arrêtés  car soupçonnés d’être les bandits d’après la description des jeunes ouvriers. Les jeunes ouvriers sont ainsi conviés demain matin au Commissariat de Police de Lubero pour aider à l’identification de ces policiers qui se sont rendus coupables de l’extorsion de l’argent du Centre de Santé de VULENZE.  Quel malheur pour le Congo quand ses agents de l’ordre sont les premiers à troubler l’ordre et à se rendre coupable d’insécurité.
A part ce fait malheureux,  certaines rumeurs en provenance de Goma et de Rutshuru font état de la progression des rebelles de Nkunda vers Lubero, d’autres rumeurs disent qu’il n’y aura pas de progression mais que  certains éléments des Fardc au Nord-Kivu portent en fait une double casquette Fardc- rebelle NKunda!  Il est difficile de déterminer qui de Fardc et qui est de Nkunda. En attendant que lumière soit faite sur ce phénomène Nkunda en territoire de Lubero , les yeux des beniluberois sont tournés vers Goma où les tractations sont en cours pour la cooptation de chefs coutumiers et pour la composition du bureau de l’Assemblée Provinciale.
 
Fr. Richard Kombi, O S C.  
MULO
Beni-Lubero Online

.

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*