Deux D

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail
Les deux députés indépendants de la Ville de Butembo, en l’occurrence, les Honorables Godefroid Bayoli et Jeannot Lukambo Kakule Maombi Wemale, viennent d’honorer leurs promesses de campagne électorale, à savoir, partager avec leurs électeurs leur premier salaire, et s’engager pendant toute la durée de leur mandat à soutenir une ou deux actions sociales de leur circonscription électorale de Butembo. Chose dite, chose faite.
.
C’est ainsi que l’honorable Godefroid Bayoli, député national, membre du groupe parlementaire des Indépendants du Centre et Udemo, vient d’offrir une Ambulance Minibus pimpant neuf pour la population de Butembo, notamment pour le transport des malades et les urgences de secours aux personnes en danger. A la différence des autres donateurs, Honorable Bayoli n’a pas voulu offrir un cadeau budgétivore à ses aimables électeurs et électrices. C’est ainsi qu’il se chargera de tous les frais d’entretien du véhicule y compris le carburant, les assurances ainsi que d’autres taxes de l’Etat. Cette ambulance est disponible à tout habitant de la ville de Butembo, sans discrimination aucune, au coût de Zéro Franc Congolais.
.
Sachant la peine qu’endurent les éducateurs de sa circonscription électorale, l’Honorable Godefroid Bayoli n’a pas oublié les enseignants, parents pauvres de tous les gouvernements congolais. C’est ainsi qu’il a débloqué un montant de 4 000 US$ pour tous les  enseignants des écoles de la ville Butembo. Interrogé par Beni-Lubero Online sur le sentiment qui l’habitait après son geste aussi louable qui fait parler de lui dans tout Butembo, l’honorable Godefroid Bayoli a répondu qu’il était conscient que son geste n’allait pas résoudre tous les problèmes sociaux de Butembo mais qu’il avait tout simplement voulu poser un geste pour témoigner de son souci du développement de la ville de Butembo. Il a ajouté qu’il est au parlement pour parler de ce besoin de développement et pour amener l’Etat Congolais, à tous les niveaux, à prendre ses responsabilités pour le développement intégral de tous les coins et recoins de la R.D. Congo.
.
L’honorable Jeannot Lukambo Kakule Maombi Wemale, journaliste de Butembo, Indépendant, député provincial du Nord-Kivu, a quant à lui, à l’occasion de sa première visite à Butembo depuis l’installation de l’assemblée provinciale à Goma, annoncé qu’à l’exemple de SON GRAND FRERE Bayoli, il revenait vers ses électeurs et électrices de Butembo avec un petit "muheke " (un colis). Avec son premier per diem de 1000 US$ qu’il a reçu déjà deux fois, il voulait aussi accomplir sa promesse de construire deux salles de classe, une à l’Ecole Primaire NDUKO, dans la Commune de KIMEMI, et une autre à l’Ecole Primaire de VUKUNGURA, dans la Commune de VULAMBA ; deux petits ponts dans le quartier de Nduko et un « Lupango » pour sa famille.
.
Pour rappel, Jeannot Lukambo est Diplômé des Humanités Commerciales et Administrative à l’Institut de MALENDE. Avant son élection à l’Assemblée Provinciale, il était journaliste à la radio RTNC/Butembo ainsi qu’à la radio Moto Butembo-Beni de Kambali. Interrogé sur le climat qui a régné au parlement provincial pendant la période des élections du gouverneur et du vice-gouverneur, l’Honorable Jeannot Lukambo a confirmé la circulation dans les antichambres du parlement provincial des grosses sommes d’argent que divers candidats avaient mises en jeu pour graisser les pattes des députés et les gagner à leur cause. L’honorable Jeannot Lukambo a fait des révélations sur une autre pratique utilisée pour s’assurer du vote des députés. Certains candidats dont il n’a pas cité les noms, avaient utilisé des belles dames et des jolies gonzesses officiellement chargées du protocole parlementaire mais en réalité chargées d’utiliser leurs charmes pour convaincre les députés de voter pour tel ou tel autre candidat. D’après l’Honorable Jeannot Lukambo les députés de Beni-Lubero ont tous résisté à ces tentations, car autrement, dit-il, ils n’auraient pas fait passer un beniluberois comme gouverneur, en la personne de Julien Paluku Kahongya.
.
Interrogé sur l’avenir de son métier de journaliste à la RTNC/Butembo et Moto Butembo-Beni, l’Honorable Jeannot Lukambo a fait savoir que, d’après la constitution en vigueur en R.D.Congo, un député n’est pas un fonctionnaire de l’Etat en temps plein. Pendant ses vacances parlementaires il est autorisé à travailler et à gagner un salaire. A la grande joie de ses fans, il a annoncé qu’il n’avait pas renoncé à son poste de journaliste et de compositeur de Pièces de théâtre. Pendant son séjour à Butembo, son téléphone sera ouvert 24 h sur 24 pour tout bubolais et toute bubolaise désireux de lui prodiguer un conseil ou de lui exposer un problème d’intérêt commun pour lequel le parlement provincial peut apporter une solution.
.
Juvenal Paluku
Butembo
Beni-Lubero Online

.

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*