kataliko0

Dixième Anniversaire de la mort de Mgr Emmanuel Kataliko

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

SI DIEU EST POUR NOUS, QUI SERA CONTRE NOUS ? (Rm 8,31-39).           

Dix ans après le décès de Monseigneur Emmanuel KATALIKO non seulement le peuple catholique peut se souvenir de cette noble figure qui a marqué l’histoire tant de l’Eglise que du pays. Né à Lukole dans le Diocèse de Butembo-Beni en 1932, Mgr Emmanuel KATALIKO a rendu l’âme le 4 octobre 2000 (à Rome) à l’âge de 68 ans. Six jours après, soit en date du 10 octobre 2000, il sera inhumé à la Cathédrale de Bukavu, à côté de Mgr. Munzihirwa. Cela par respect à sa demande du 24 Février 2000 dans laquelle il disait: « …on est prudent. Si je meurs, mettez-moi auprès de Monseigneur Munzihirwa ».

           kataliko0

Feu Mgr Emmanuel Kataliko (1932-2000), Archévêque de Bukavu

De son vivant, Mgr. Emmanuel KATALIKO a su, d’une façon ou d’une autre, encourager l’humanité. Des belles phrases d’encouragement telles que « N’ayez pas peur » ; « L’espérance ne trompe jamais » ; « Soyez sans crainte petit troupeau car le Seigneur défendra votre cause »…ont marqué son vécu quotidien et ses dialogues pastoraux. D’où sa devise : « Duc in altum, Mater Ecclésia » (Luc 5,4).

Dans sa lettre du 15 Mars 2000, alors en exil, Mgr. Emmanuel KATALIKO s’adressait aux fidèles chrétiens de Bukavu en ces termes : « En ces temps difficiles, ne doutons pas de l’amour de Dieu pour nous. Si Dieu est pour nous, qui sera contre nous ? Mais sachons que la logique évangélique est une logique non de la puissance, mais de la croix. Ce qu’il y a de faible dans le monde, voilà ce que Dieu a choisi pour confondre la force (1 Co1, 27) ».

Alors que l’actualité de notre pays en général et de notre province du Kivu en particulier reste dominée par des assassinats quotidiens j’ose croire que ces phrases du feu Mgr Emmanuel KATALIKO peuvent nous être salutaires. Le moment nous est non moins difficile.           

Qu’en ce dixième anniversaire de la mort de ce grand homme de Dieu, puissions-nous redire que « si Dieu est pour nous, qui sera contre nous ? ».

Chers frères et sœurs, ne doutons pas de l’amour infini de Dieu. Prenons courage. Notre Dieu n’est pas un Dieu passif mais un Dieu actif, un Dieu qui veut le bonheur de ses enfants.

Rappelons-nous toujours l’histoire des fils d’Israël en Egypte. Ce peuple a tant souffert. Mais les très saintes écritures nous révèlent que « plus on voulait le réduire, plus il se multipliait et plus il éclatait… » (Exode1, 12). Un jour viendra et il pointe déjà à l’Horizon où Dieu notre force dira : « j’ai vu la misère de mon peuple en Egypte (Beni-Lubero) et je l’ai entendu crier sous les coups de ses chefs de corvée » (Exode 3,7).

Que la Sainte Vierge Marie intercède pour nous afin que notre foi ne défaille pas. Car, « tout est possible à celui qui croit » (Marc 9, 23). Paix et espérance.

 Mgrbukavu3tombes000

Bukavu cimetière des archévêques Munzihirwa(+10/1996),  Kataliko (+10/2000), Mbogha(+10/2005) 

 

Frère Jean Pierre NZANZU NGAZI, ofm

 Kolwezi-Katanga

Beni-Lubero Online

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*