manifmontrealsigne00

Etienne Tshisekedi unit les congolais contre Joseph Kabila et l’Occident

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

La proclamation des résultats partiels des présidentielles du 28 novembre 2011 en faveur de Joseph Kabila devient une victoire pour l’unité de la majorité du peuple congolais à l’intérieur du pays comme dans la diaspora. Jamais on n’a vu le peuple congolais aussi uni contre un ennemi commun depuis l’assassinat de Mzee LDK. 

La mascarade électorale du 28 novembre 2011 a été révélatrice pour l’ensemble du peuple congolais. Si les intellectuels étaient seuls à connaître c’est que l’occident qui n’a jamais cessé d’être colonialiste en dépit des indépendances nominales et des apparences des démocrates ou humanitaires, ce 9 décembre 2011, tous les congolais l’ont appris à leurs dépens. Avec l’occident, il n’y a que des relations d’intérêt. Ce que l’Occident appelle aide humanitaire n’est qu’une nouvelle forme douce de colonialisme. On se posait la question de savoir pourquoi l’occident déversait des milliers d’humanitaires dans les zones insécurisées du pays sans se soucier d’éradiquer d’abord le problème des tueurs, génocidaires, et violeurs des congolais. Pourquoi l’occident voulait-il résoudre un problème militaire par des bandes d’humanitaires ? Aujourd’hui, les congolais découvrent que l’occident n’a que faire des vies des congolais (8 millions de mort sans justice). Ce qui l’intéresse c’est le sol et sous-sol congolais. La force militaire déployée aujourd’hui dans les villes et cités congolaises n’a jamais été déployée contre les tueurs et génocidaires du peuple congolais. Du même coup, la chasse aux congolais a remplacé la chasse aux FDLR, LRA, ADF-NALU, etc. qui ne sont ques des cache-sexe du plan macabre de l’Occident sur la RDC. 

Aussi, l’Occident qui déverse depuis des années des milliers d’humanitaires en RDC n’avait envoyé qu’une poignée d’observateurs pour un exercice qui visait la fin de la crise politique qu’il prétendait aider à résoudre. L’occident ne voulait pas être témoin. La Monusco n’avait pas reçu mandat de certifier les résultats des urnes parce qu’elle savait ce qui se tramait contre le peuple congolais qui a bien appris la leçon. Politiquement et moralement, l’occident n’a plus de leçon à donner au peuple congolais. Appeler la fraude électorale notoire une transparence, c’est prendre le peuple congolais pour moins que rien.

Comme dit un proverbe africain, l’ennemi de l’extérieur ne réussit son coup qu’avec des traîtres de l’intérieur. Le processus électoral de 2011 a révélé une liste trop longue des collabos, d’ennemis, des traîtres, etc. qui étaient tenus avec estime dans la société. La victoire de Joseph Kabila vient ainsi de signer une nouvelle ère dans les rapports entre le peuple congolais et plusieurs institutions de la société congolaise. Les masques étant tombés, le peuple congolais sait désormais sur qui compter pour son avenir. 

La diaspora congolaise n’a jamais été aussi unie comme aujourd’hui. Les manifestations des congolais de la diaspora dans tous les quatre coins du monde sont là pour le prouver. C’est un nouveau chapitre qui vient de commencer dans la lutte vers la liberté et l’auto-détermination du peuple congolais. Plusieurs peuples ont été asservis pendant des siècles mais un jour ils ont trouvé le clef de leur libération. Le peuple congolais sait plus que jamais qu’il ne sera jamais libéré par l’occident, les élections, les étrangers, etc. mais par lui-même et par une manière qui lui est propre. Chaque révolution est toujours unique en son genre. La leçon de la victoire volée au peuple congolais ce 9 décembre 2011 est que la solution aux 8 millions de morts depuis l’invasion rwando-ougandaise ne viendra pas par les urnes mais par d’autres moyens beaucoup plus efficaces. On l’a vu, la fraude électorale était facilitée par l’armée, la police, et l’argent. C’est cela le secret de la victoire concoctée par la CENI du Pasteur Ngoy Mulunda. Pour préparer le coup contre le peuple congolais, le pasteur Ngoy Mulunda avait d’abord fait le tour de la RDC pour ramasser les armes des civils. Le même pasteur ne dit plus rien quand les policiers et les militaires tirent à bout portant sur les civils qu’il avait désarmés.

L’autre révélation de la mascarade électorale saluée comme réussite par l’Occident est la fameuse CPI. Quand Etienne Tshisekedi avait demandé aux congolais de se libérer de la peur pour leur auto-défense, le monde entier avait tremblé. Des menaces d’arrestations avaient fusé de partout. Quand les militaires du pouvoir ont tiré sur les manifestants en pleine campagne électorale le samedi 26 novembre 2011, c’est-à-dire au moment où les congolais étaient supposés être libres pour exprimer leur opinion politique, aucune condamnation n’a été faite par les grands du monde. Comme d’habitude, quand les grands du monde ne veulent pas agir, ils noient le dossier en le confiant aux organismes internationaux qu’ils financent eux-mêmes et qui n’ont pas de pouvoir de décision propre. C’est le cas des organismes onusiens, Human Rights Watch, Les Commissions des Droits Humains, etc. La CPI s’est confirmée dans ce qu’on savait déjà d’elle, c’est-à-dire une caisse de résonnance des néocolonialistes et racistes. 

La liste des révélations que la mascarade électorale du 28 novembre 2011 a fait connaitre aux congolais est longue. On aura l’occasion d’y revenir comme matière didactique dans la formation politique du peuple congolais. Comme on dit, à quelque chose, malheur est bon. Demain matin, tout congolais se reveillera muri par la mascarade électorale du 28 novembre 2011 pour se mettre au travail.

La victoire du 9 décembre 2011 est l’unité du peuple congolais, à l’intérieur du pays comme partout dans la diaspora, contre un ennemi commun. En attendant, le mot d’ordre du leader du peuple congolais Etienne Tshisekedi pour la suite des événements, voici une série d’images qui témoigne de cette unité du peuple congolais et de l’hypocrisie de l’occident dans la souffrance du peuple congolais. 

Manif des congolais de Montréal, Canada: Blocage du Pont Jacques-Quartier au Centre-ville

 manifmontrealsigne00

manifmontreal000

L’autoroute bloquée pendant une heure de pointe pour obliger les canadiens à savoir ce qui se passe en RDC.

manifconsulatmontreal00

Manif devant le consulat des USA à Montreal: Le consul s’est enfermé dans son bureau.  

Manif des congolais de Manitoba, Winnipeg (Canada)

 manifmediamanitoba000

manifvithimicro000

Manitoba: Mumbere Vithi condamne la mascarade électorale en RDC

manifmanitoba00

Manifcanadamanitoba00

 

Suisse: http://www.youtube.com/watch?v=wT0oRWc1BjQ&feature=player_embedded

Suisse : http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=RFLSbKIQrSA

France : http://www.youtube.com/watch?feature=player_detailpage&v=0WSc-n8ENwo

Belgique : http://www.youtube.com/watch?v=jtIt8Ht1jxA&feature=player_detailpage

Paris: http://www.youtube.com/watch?v=7YIOypFq2R0&feature=player_detailpage

Paris : http://www.youtube.com/watch?v=camrNWsD-04&feature=player_detailpage

:
MANIF ETUDIANTS LUXEMBOURG & PORTE DE NAMUR by CONGOLAISDEBELGIQUEINFO

Message des combattants : http://www.youtube.com/watch?v=rgF2kaWXNmA&feature=player_detailpage

Scène de fraude électorale : http://www.youtube.com/watch?v=KihE9GVqxkE&feature=player_detailpage

Kinshasa: http://www.youtube.com/watch?feature=player_detailpage&v=tprbWhjXaDw

Kinshasa: http://www.youtube.com/watch?feature=player_detailpage&v=XepCf7zqWCQ

Chant des résistants congolais: http://www.youtube.com/watch?v=Zjcqw4lIZRc&feature=player_detailpage

Correspondances de Manitoba (Mumbere Vithi)  et de Montreal (Hangi Talent)

© Beni-Lubero Online

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*