Excursion de l’UCG dans la contree de Beni

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail
Le tourisme est devenu l’activité de loisir la plus prisée dans le monde et garde avec elle une image de luxe et semble presque toujours dans l’entendement du commun des mortels être réservée aux plus nantis. Non, pourrions-nous rétorquer car pour faire du bon tourisme, le congolais n’a pas besoin d’un long voyage en avion ni en bateau, cet ennuyant périple, disons-nous donc qui allie harassante fatigue, dilapidation de ressources et par conséquent perd de son intérêt et de la délectation qu’on pourrait supposément en tirer. Le congolais, disions-nous, n’en a point besoin car son environnement le plus ordinaire et le plus banal a toujours quelque chose de si beau, de si pittoresque, de si fascinant, qu’on pourrait aisément déclarer que le congolais est en perpétuel tourisme, ne pouvant se lasser d’admirer les merveilles que la nature a généreusement accordé à ce beau et vaste pays.
Les étudiants de l’Université Catholique du Graben l’ont tous compris et peut-être avant tous. Ainsi ont-ils voulu rendre honneur à la nature leur reconnaissance en organisant une randonnée touristique dans la contrée de Beni, ville située au nord de la ville de Butembo à plus ou moins cinquante kilomètres. Le Conseil estudiantin par la main de son homme des opérations Erick MUTHUNDI s’est démené pour rendre agréable et plein d’entrain cette excursion qui a commencé le samedi 29 avril 2006 jusqu’au lundi 01 mai 2006.
Le départ a eu lieu à 15 heures à partir de l’esplanade de l’ITAV (école secondaire locale) où plus d’une centaine d’étudiants, filles et garçons prêts pour l’expédition s’apprêtaient fiévreusement à monter dans les véhicules à leur disposition. Arrivés à la tombée de la nuit, force a été de se livrer aux activités routinières liées à la restauration et au sommeil.
La journée la plus digne d’attention est celle du dimanche 30 avril pendant laquelle toute l’expédition s’est rendue dans la vallée de la rivière Semliki où ils sont restés extasiés par le courant placide, imposant d’une rivière, mère du fleuve le plus long d’Afrique et auguste nourricier d’une civilisation millénaire. Cette grande rivière qui coule dans le parc des Virunga est une véritable merveille écologique et qui rend honneur la sublime beauté de ce patrimoine mondial qu’est le vaste parc des Virunga.
Une vue splendide sur le Graben attendait les heureux excursionnistes, étendue immense verte, parsemée d’arbres géants plantés d’une harmonie étonnante,vivante preuve du divin talent du suprême Artiste qui a créé toutes ces choses fascinantes. Une verdure pittoresque offrait à l’admiration de toutes ses paresseuses ondées à la suite d’une brise qui caressait généreusement tous les membres de la randonnée.
Prises de photos, rafraîchissements ont ponctué les activités des bienheureux hommes qui se trouvaient sur ce site sur la route de Kasindi. La délectation était à un tel faîte que deux des excursionnistes du nom de Martial VAGHENI et Jahman MUPENZI ont tiré de leur extase ce poème hautement éloquent:
 
Qu’ y a-t-il de plus parlant
Sinon mes vers charmants!
Pour tirer du fond du coeur
Le plaisir d’un temps de bonheur!
 
Ici une vue fantastique sur Marguerite
Scintillant aux rayons dorés de l’azur!
Là, le panorama de la vaste cuvette
C’est la visite à notre Dame de la Nature
 
La merveille, c’est ce Graben dormant
Admiré des collines le surplombant
Semés de pittoresques îlots de forêts
Et de verts paysages fort guillerets
 
La merveille, c’est ce divin Virunga
Patrimoine mondial de beauté si gaie
Joie et fierté d’une gigantesque Nation
Qui te saluera toujours en ovation
 
La merveille, c’est ce bassin du Nil
Où dans le rift coule la douce Semliki
Dans un silence d’un paisible cimetière
Tel un monstre dans les entrailles forestières
 
Qu’ y a-t-il de plus éloquent
Sinon mes vers charmants
Pour chanter les merveilles jetées aux calendes
Et découvertes en 72 heures d’escapade!
 
Forts et détendus par ce périple, les étudiants sont rentrés dans la ville de Beni où dans l’après-midi, ils ont animés une conférence dans la salle de spectacle de l’ENRA avec trois sujets au menu:
1. La grippe aviaire, par Jahman MUPENZI MUMBERE
2. Le principe de la représentation des citoyens, par Keke MUHANI MAKELELE
3. Les innovations et les articles problématiques de la constitution de la IIIè République, par Gédéon MWASASI.
A la tombée de la nuit a pris fin cette séance et les étudiants s’en sont retournés à leur dortoir de la paroisse de Beni-Cité où la soirée s’est passée dans une ambiance camarades Ô 100%.
Ce n’est que le lundi 01 mai 2006 que l’excursion prendra fin dans l’après-midi après une participation active à la marche organisée à l’occasion de la journée internationale du travail. Un retour bruyant s’en suivra avec une arrivée vespérale dans la ville de Butembo.
.
 
Pour les excursionnistes,
.
 
Jahman MUPENZI MUMBERE
UCG-Butembo
Beni-Lubero Online

.

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*