les victimes de l'attaque des présumés ADF à Kyanimbe/territoire de Beni

Flash!!! Beni: Carnage à Kyanimbe

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Les présumés rebelles ougandais des Forces Démocratiques Alliées (ADF) ont perpétré une nouvelle incursion la nuit de jeudi à ce vendredi 12 avril 2019 à Kyanimbe, contrée située dans la chefferie de Watalinga, en territoire de Beni, au Nord-Kivu (Est de RD Congo). Comme pour la plupart des cas fréquemment enregistrés, la population a été abandonnée à son triste sort sans aucun secours de la part de ceux qui sont supposés être ses protecteurs. Pas d’intervention militaire ni de la MONUSCO.


Profitant de cette indifférence des forces publiques, les assaillants ont opéré en tranquillement pour causer d’énormes dégâts aussi bien humains que matériels. Des sources locales indiquent que le bilan fait état de 8 civils tués et de plusieurs autres portés disparus. Les assaillants se sont également livrés au pillage des biens de la population locale.


Devant une telle situation, la population n’a pu trouver d’autres options que de se déplacer vers les villages environnants non touchés par cette tragédie.


Les opinions continuent à s’interroger où se trouve le changement du régime dont certaines personnes ont étourdi les oreilles par le slogan? Où sont les priorités du nouveau président, quand l’extermination de la population dont il est le garant de la sécurité et du bien-être ne figure nulle part dans ses préoccupations?

Si une telle indifférence persiste de sa part, on n’aura qu’à déduire logiquement qu’il passe comme son prédécesseur dans le rang des complices… Et quand on n’a plus rien à espérer d’ailleurs, il faut se prendre en charge non seulement contre les envahisseurs, mais aussi contre tous leurs complices. Car trop, c’est trop!


Talangai Katchelewa
Correspodant BLO
Beni

©Beni-Lubero Online.

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*