Gracia Kasoki Katahwa, élue mairesse de Côte-des-Neiges à Montréal.

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

 

Une fierté, une inspiration, mais aussi une responsabilité

La nouvelle de la victoire aux élections municipales de Mme Gracia Kasoki Katahwa ce dimanche 7 novembre comme mairesse de l’arrondissement Côtes-des-Neignes à Montréal s’est rapidement rependue jusque dans son pays natal (Rép. Dém. du Congo) et spécialement dans les territoires de Beni-Lubero.

Arrivée au Canada à l’âge de 3 ans, Mme Kasoki, grandi dans la ville de Québec, a été rapidement interpellée par la cause de plus démunis. C’est dans ce sens qu’elle s’est orientée vers les Sciences infirmières à l’Université Laval où elle obtient son baccalauréat, puis en administration publique où elle décroche le diplôme de maîtrise. Après ses études elle choisit de commencer sa carrière d’infirmière plutôt à Montréal dans un arrondissement diversifié et multiculturel. En même temps, elle multiplie ses implications sociales et fait partie du conseil d’administration de l’Ordre des infirmières de la province du Québec.

Sa victoire est non seulement une fierté pour la population de son arrondissement, mais c’est aussi une fierté pour Beni-Lubero, les lieux qui l’ont vu naître. Toutes nos félicitations à ses parents, à son entourage pour le soutien et l’encadrement manifestés ; mais surtout toutes nos félicitations à notre sœur Gracia.

D’après l’histoire, Mme Kasoki, c’est la première mairesse noire dans cette ville. Issue de la minorité visible, nande au Canada, sa victoire est naturellement une source d’inspiration pour les jeunes, les femmes, bref, les minorités souvent rongées par la peur de s’impliquer en politique et de témoigner de leur leadership pour les faibles de ce monde.

Enfin, l’implication de Gracia est ultimement une invitation à la responsabilité. Celle-ci convoque chacun et chacune à se sentir concerné par l’entretien du « bien commun ». Personne ne saura bien prendre soin de nous que nous-mêmes. Ainsi, avons toutes et tous la responsabilité de nous engager et de relever le défi, non seulement à Montréal, Côte-des-Neiges, mais aussi à Beni, à Butembo, en Ituri ou à Oïcha et à Mutwanga…

Merci chère Gracia pour ce dynamisme,pour cette inspiration et responsabilité que vous nous communiquez. Vous avez notre soutien, mais aussi vous avez la bénédiction du sang des victimes de Beni-Lubero qui espèrent la justice et la paix dans les territoires de votre naissance.

Fructueux travail auprès de population de Côte-des-Neiges

Références : https://projetmontreal.org/equipe/gracia-kasoki-katahwa

 

La Rédaction

 

©Beni-Lubero Online

 

 

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*