Inhumation Grandiose de Zegro Kapitula

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail
Après plus d’une semaine d’attente et de mobilisation de ressources, le corps du célèbre journaliste de la Radio Moto Butembo, Feu Zegro Kapitula Mbembethe est arrivé de Bangui, RCA, à Butembo ce Samedi Saint 3 avril 2010, vers 7 h du matin.
Depuis 18h00 d’hier vendredi, les membres de famille, les amis et fans de Zegro, étaient réunis dans l’attente du corps dans la salle polyvalente P. Jérôme Masumbuko de l’Institut Kambali où une veillée de prière était prévue pour rendre un dernier hommage à l’illustre disparu.
                                         La veuve de Zegro et sa fille Olive
Parti de Bangui (République Centre Afrique) en avion jusqu’à Entebbe (Ouganda), le cortège a parcouru par route la distance de 304 Km Entebbe-Kasindi la frontière Congolo-Ougandaise où il est arrivé à 1h du matin. Parti de Kasindi à 1 heure du matin, le cortège a parcouru les 110 Km séparant Kasindi de Butembo via Beni pendant 6 heures, soit une moyenne de 18,3 km par heure. Cette petite vitesse était recommandée par les médecins de Bangui(RCA) vu l’état du corps de l’illustre disparu qui est bandé de partout. La consigne des médecins de Bangui était de ne pas bousculer le corps de Zegro. Ce mot d’ordre a donc été bien observé au point que la veillée de prière a eu lieu sans le corps de Zegro. Mais depuis Kasindi, les bubolais et les bubolaises suivaient minute après minute le mouvement du cortège grâce à la Radio Moto qui a, pour la première fois dans l’histoire, diffusé non-stop toute la nuit du vendredi au samedi et cela jusqu’à maintenant. Cela est un signe que Zegro était un grand homme qui avait marqué par son dévouement, sa créativité, et son altruisme l’histoire de Beni-Lubero.
Au vu de la grande mobilisation comme jamais il y en a eu en ville de Butembo, un ami beniluberois n’a pas hésité de dire au grand étonnement de tous ses copains, que la mort de Zegro ferait des jaloux ! [ NDLR : Parmi les vivants ou parmi les morts ?] Cette exclamation rejoint la sagesse selon laquelle une vie courte bien vécue vaut mieux que des longues vies gaspillées et improductives.
Un autre beniluberois s’est exclamé en disant en qualifiant Zegro de grand leader en gestation mais mort prématurément !!!
A 34 ans, Zegro Kapitula avait déjà apporté sa pierre à la construction de la société beniluberoise en ce moment crucial de son histoire ! Le vœu de tous les admirateurs de Zegro est que son exemple inspire les survivants lors de la grande bataille de survie à laquelle la R.D. Congo est conviée aujourd’hui.
Une foule immense rend hommage à Zegro ( une transformation de son nom de Jumeau "NGURU")
Arrivé à Butembo, le cortège funèbre a fait un tour au domicile de l’illustre disparu au Quartier Kalemire, Commune de Bulengera où pendant quelques minutes, la famille s’est inclinée devant le corps de Zegro. L’émotion était grande au point que même les hommes ont pleuré.
Le cortège a continué la route jusqu’à Kambali où la veillée mortuaire était organisée depuis hier.
Entrée de Zegro en ville de Butembo après le crochet à son domicile
De 8h à 9h50 : Exposition du corps dans la salle P. Jérôme Masumbuko de l’Institut Kambali. Ici la file indienne des amis en provenance de toutes les couches sociales était très longue devant le cercueil où repose Zegro. Quelle émotion ! Quelle bousculade! Le protocole n’a pas pu arrêter le défilé du public devant le cercueil de Zegro…
9h50-10h00 : Dernier hommage à Zegro par Son Excellence Mgr Paluku Sikuli, Evêque de Butembo-Beni qui a par la suite ordonné la levée du corps vers la chapelle ardente préparée dans la cour intérieure de l’Institut Kambali où la célébration eucharistique a eu lieu.
10h : Entrée d’une dizaine des prêtres concélébrant sous la conduite du P. Kambere Kaghaniryo, Provincial des Assomptionnistes d’Afrique qui a présidé la célébration eucharistique. La parole de Dieu a rappelé que « si nous mourons, nous mourons dans le seigneur, et si nous vivons nous vivons pour le seigneur » (Romain 14 :7-9). Dans la vie comme dans la mort, nous ne nous appartenons pas, raison pour laquelle Zegro s’était donné pour la cause de son peuple, et spécialement celle des plus démunis, ceux qui n’ont pas droit à la justice, à l’information vraie, etc.
A la fin de la célébration eucharistique, plusieurs discours de circonstance ont été prononcés par divers corps de métier et associations, notamment,
Mot du Maire-Adjoint de Butembo, Mr Godefroid Matimbya ( Le Titulaire étant en mission au Brésil)
                Maire-Adjoint Matimbya, Mr Terya Awite de la Mairie, etc.
1° les Juristes de Butembo. Après la messe, ces derniers sont descendus au Tribunal de Grande Instance Siège Secondaire de Butembo, où Zegro était maitre défenseur Judiciaire, pour que le tribunal se prononce et constate et confirme le décès de Zegro.
2° les Etudiants
3° l’AJC (Association des jumeaux du Congo) dont Zegro était l’un des membres fondateurs, parti,
4° la FEC/Butembo qui a déposé une gerbe au nom de tous les commerçants de Butembo,
              Le Patronat de Butembo( FEC) rend hommage à Zegro
5˚ Les musiciens de Butembo, qui ont composé pour la circonstance un chant funèbre en mémoire de Zegro. Ce chant commun des artistes musiciens beniluberois est aussi le premier dans l’histoire de Beni-Lubero.
6° La Radio Moto par la Commission de Solidarité pour le Rapatriement du corps de Zegro. Selon cette commission, les diverses contributions ont permis d’acheter le cercueil en Zinc à Nairobi, de le transporter par avion de Nairobi à Bangui, de couvrir les frais de transport par avion de Bangui à Entebbe, et d’Entebbe à Butembo par camion, de se payer la place de la tombe au cimetière de Kitatumba, de construire la tombe, etc.
Parmi les bienfaiteurs, on trouve en premier lieu les innombrables bubolais et bubolaises qui ont démontré une fois de plus leur capacité de solidarité pour une cause qu’ils jugent juste, S.E. Mgr SIKULI, Evêque de Butembo-Beni, les Ministres Antipas Mbusa Nyamwisi du RCD-K-ML et Ferdinand Kambere Kalumbi du PPRD, le Gouverneur du Nord-Kivu, Son Excellence Julien Kahongya, le Maire de la ville de Butembo Hubert Syahetera en séjour au Brésil, la Maison Palos et plusieurs membres de la FEC-Butembo dont le Président NDIVITO, Edgard Rangi, le Comité International de Pilotage (CIP) de la Communauté Nande, etc. La solidarité autour de la mort de Zegro a battu le record de la mobilisation et de la solidarité en ville de Butembo mais aussi dans la communauté Nande au niveau national et internationale.
                       Chorale des Jeunes pour la circonstance
.
Circonstances de la mort de Zegro telle que relatées par la délégation venue de Bangui (RCA)
Après son séjour de 2 semaines à Rome où il était en mission de formation, Zegro était revenu à Bangui. Aussitôt arrivé, il a été envoyé en mission de deux jours à plusieurs centaines de km de Bangui. Sur le chemin de retour, Zegro avec le Directeur National de l’ONG, le chauffeur et un camarade de service dans la même voiture où Zegro était assis juste derrière le chauffeur. C’était le jeudi 25 mars 2010 vers 16h30. Le véhicule roulait à vive allure. D’un coup, dans un virage, le chauffeur se retrouve subitement à un pas d’un tracteur. Il perd le contrôle et le véhicule se cogne contre un manguier du coté du chauffeur. Sur place, Zegro meurt. Le chauffeur entre dans un coma avant de mourir quelques minutes après.
Prenant la parole à la fin de la messe, la famille a présenté comme suit le Curriculum Vitae de Zegro Kapitula.
Né à Oicha le 9 mars 1976 d’une famille de 13 enfants, de papa Kapitula Malonga Joseph et de maman Agathe Kahindo Mwengesyali.
Baptisé le 6 Avril 1978 à Butembo, Première Communion le 27 Mars 1986 à Beni et Confirmation le 6 Juin 1988 à Beni.
Ecole Primaire à Mbumbi dans la vallée derrière Kabasha,
Ecole Secondaire à l’Athénée de Butembo,
Université à l’UCG où il décrocha sa Licence en Droit Privé en 2003.
Marié à Mme Kavira Zawadi le 18 Avril 2008, il laisse une fille du nom de Kapitula Olive, âgée d’un an.
De 13h- 14h : Le cortégé funèbre s’est ébranlé de Kambali vers Kitatumba suivant l’itinéraire de Kambali-TGI- Rond Point Sonas- Rond Point Takenga (Cophaco)- Rue Kinshasa- Rond Point Serkas- Rue MGL- Cimetière Kitatumba. Le long de ce parcours, les galléries, magasins et boutiques ont fermé pour rendre un dernier hommage à Zegro. La dernière fois qu’on a vu une telle mobilisation des bubolais c’était lors du passage du corps de S.E. Mgr Emmanuel Kataliko, Archevêque de Bukavu, mort à Rome et enterré à Bukavu.
14h -15h : Cérémonie d’inhumation et retour en famille à Kalemire pour le partage du repas de consolation.
Demain dimanche de Pâques 2010 à10h : Messe à la Paroisse Saint Clément d’Alexandrie de l’UCG où le Père Nzanzu Kapitula (ci-haut en chemise pagne-verte), Jésuite et Grand Frère de l’illustre disparu, dira la messe des suffrages en mémoire de Maître Zegro Kapitula Mbembethe.
                             Adieu Zegro! Que ton âme repose en paix !
.
Juvénal Paluku et Tembos Yotama
Butembo
©Beni-Lubero Online
.
MESSAGE DE REMERCIEMENT A TOUTES LES PERSONNES QUI ONT CONTRIBUE
 
En suivant les images la cérémonie funèbre de Maitre Zegro Kapitula Mbembete, c’est à la fois un sentiment d’émotion et de consolation qui est survenu en moi. Emotion, car la nouvelle est vraie et donc Zegro n’est plus. Celui avec qui j’ai partagé un repas sous mon toit   à Lukanga pendant le premier semestre de l’année 2009. Consolation, car toute la communauté de Butembo s’est mobilisée comme un seul homme pour rendre effective le rapatriement du corps de l’illustre disparu et donc permettre que sa sépulture se fasse dans la dignité.
 
Je voudrai, au nom de la communauté beniluberoise des Philippines et au mien propre, remercier tous ceux qui apporter leur soutien tant moral que matériel dans cette action de solidarité et de charité chrétiennes et voudrai proposer qu’une commission permanente pour de telles actions soit instituée.
 
Encore une fois, que notre frère se repose en paix dans la bienheureuse espérance de la résurrection et que Dieu le Tout Puissant, Père des veuves et des orphelins prenne en charge Maman Kavira Zawadi et la fillette Kapitula Olive.
 
Katembo Kambere Thaddée
Silang, Cavite, Philippines
Extrême- Orient.

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*