Mulwanaviergesmicro00

Initiative VVH de Sauveur Mulwana pour les filles vierges de Butembo

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Un beniluberois fait la différence à Butembo dans le domaine de l’éducation sexuelle de la jeunesse. Son nom est Sauveur Mulwana qui vit à Butembo où il n’est pas un inconnu pour ses actions humanitaires en faveur de pauvres, malades, victimes de la violence aveugle qui endeuille Beni-Lubero, et tous les laissés pour compte. Le monument historique de Butembo du rond point TMK qui reprend plusieurs thèmes de la culture Nande est aussi une de multiples œuvres de l’artiste Sauveur Mulwana. A ce palmarès déjà riche, Mulwana qui s’appelle aussi Sauveur vient d’ajouter la promotion de l’éducation sexuelle de la jeunesse beniluberoise. Cette nouvelle initiative est née de la conviction de Sauveur Mulwana qu’une jeunesse mal éduquée sur sa sexualité constitue un danger pour la société de demain, la sexualité étant partie prenante de la vie et du bien-être d’un peuple.

Pour concrétiser cette vision, le Sauveur de Butembo a créé en 2001 une association dénommé V.V.H = Vie pour la Vie Humanitaire pour contribuer au développement de la RD Congo par une sexualité responsable et bien assumée.

  Mulwanaviergesmicro00

      Le Sauveur de  Butembo s’addresse aux vierges de 2010

Par VVH, Sauveur Mulwana veut éduquer la jeunesse beniluberoise à considérer sa vie sexuelle comme une vie pour les autres vies, une vie pour la société, pour la promotion de la vie sociale et non comme un plaisir solitaire privé ou un monologue sexuel. La vie sexuelle doit être un riche dialogue entre un homme et une femme responsables et dont le consentement est connu et reconnu par la communauté comme pouvant produire un bien au couple et à la société. C’est ainsi que VVH aide les jeunes beniluberois à s’abstenir de toute relation sexuelle en dehors du mariage. Par la promotion de l’éducation sexuelle et familiale, VVH veut revaloriser la culture de la virginité et de la chasteté parmi la jeunesse beniluberoise et lutter contre les Infections Sexuellement Transmissibles (IST) et le VIH SIDA qui constituent une autre guerre d’agression aussi destructive que celle imposée actuellement de l’extérieur.

Le siège social de VVH est situé sur Avenue du Centre, en face de la station SYLKAS, à coté du Bureau Centrale de Congo-Chine Telecom. 

Cette initiative surprend les sceptiques qui pensaient que tous les jeunes beniluberois étaient engagés dans une promiscuité sexuelle et pour ceux qui pensaient que la virginité et la chasteté étaient des faits de l’histoire des moines et des saintes. En effet, depuis 2001, les jeunes filles qui n’ont aucune vocation religieuse adhèrent en masse au VVH qui leur donne l’encadrement qu’il faut et leur permet de relever le défi que la virginité et la chasteté sont possibles aujourd’hui dans le contexte particulier de Beni-Lubero avec ses guerres d’agression, ses hordes de violeurs sexuels, sa pauvreté matérielle, etc. Le registre du VVH compte aujourd’hui 9 200 inscrits (filles et 34 garçons) comme filles) parmi lesquels 920 membres réguliers (14 garçons réguliers sur les 34). Parmi les 9 200 membres, il ya des universitaires, des élèves, des écoliers, etc.

 L’éducation sexuelle de VVH comporte des rencontres mensuelles avec les membres, des conférences ou ateliers où des experts du domaine initient les jeunes aux méthodes d’une sexualité responsable et bien assumée. Plusieurs Médecins honnêtes et intègres collaborent avec VVH pour le test de virginité, de chasteté, et le suivi médical de ceux qui en ont besoin.

Les filles qui bénéficient de l’encadrement de leurs parents et des responsables du VVH passent annuellement un test complet de virginité chez au moins deux médecins différents.

Les garçons sont quant à eux accompagnés par leurs parents, leurs amis et les responsables du VVH passent chez le médecin tous les quatre 4 ans pour un test complet des indices d’une vie sexuelle active. Une évaluation de la vie sociale du jeune garçon est faite périodiquement pour s’assurer de sa droiture avec le sexe féminin.

       

Une fois la virginité ou la chasteté est prouvée, VVH procède au couronnement de la lauréate ou du lauréat au cours d’une cérémonie culturelle de reconnaissance par la communauté des efforts consentis. Une couronne symbolisant la virginité est posée sur la tête de la lauréate habillée toute en blanc pour symboliser la pureté des mœurs.

Mulwanacourronne00

Des cadeaux sont offerts aux lauréats. Aux lauréats qui sont à l’école, une bourse d’étude est souvent accordée selon les moyens et à la grande satisfaction des parents que VVH aident à renouer avec une ancienne tradition Nande. En effet, dans la tradition Nande, une fois le mari virginité prouvait la virginité de son épouse à la première relation conjugale, il devait offrir un cadeau à sa belle famille en signe d’honneur pour son épouse. Si dans la tradition Nande, l’accent était mis sur la virginité de la femme, VVH ajoute celle de l’homme pour la vie du couple surtout en cet âge de la pandémie du VIH SIDA. L’homme et la femme qui s’engagent au sein mariage doivent être tous sains pour accroître par leur union conjugale la vie de la communauté. Le principe de la parité oblige !   

                                              Mulwanaparentscadeaux00

Ainsi un jeune garçon qui cherche à marier une fille vierge doit pour le bonheur du couple et pour accroître la vie communautaire vivre chaste avant le mariage. (NLR : VVH fait œuvre d’église en se faisant une pépinière sûre des candidats au mariage, au sacerdoce, et à la vie consacrée)

 Depuis sa création, VVH a déjà organisé 5 couronnements. Le premier couronnement avec 55 lauréat, le deuxième : 47 couronnés, le troisième : 34 couronnés, le quatrième : 50 couronnés et le cinquième (2010) : 47 couronnés en raison d’un événement de couronnement par an. Et il faut au moins avoir fait 3 ans dans VVH pour être sélectionné parmi les lauréats.

                                            mulwana2viergesmicro00

Le dernier couronnement a eu lieu le 22/08/2010, à la salle SIPA de Butembo devant le Maire de ville, les parents des jeunes, et une belle brochette d’invités du monde social.

 mulwanaviergesipa00 

Les vierges de Butembo entrant dans la Salle SIPA de la Procure Butembo

Si le mouvement prend corps parmi les filles, jusque-là il n’y a eu qu’un seul garçon qui après les tests et les évaluations sociales, a été reconnu chaste. VVH ne désespère pas cependant des garçons qui sont encore victimes d’une culture qui recommande la virginité de la femme sans nécessairement exiger la chasteté de l’homme.

   Mulwanagarconchaste00

Les organes du VVH sont : Le bureau du VVH , le comité des parents des membres du VVH et les experts en éducation sexuelle. 

 mulwanaparents00

Sauveur Mulwana, l’actuel Maire de Butembo en costume Khaki et les parens des vierges

Pour réussir dans cette œuvre grandiose et difficile, VVH demande le soutien tant matériel que moral de la part des hommes et femmes de bonne volonté pour encourager les jeunes à choisir une vie sexuelle responsable à même d’accroitre la vie intégrale de la communauté Nande. Vive la Vie pour la VIE Humanitaire !

 

Pour toute contribution, s’adresser à :  

 

Mr Sauveur Mulwana

Email: educationcongo@yahoo.fr

Tel: +243813052824

.

Tembos Yotama

Butembo

© Beni-Lubero Online

 

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*