Interview Exclusive d’un Deputé à l’Assemblé Nationale de la RDC

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

INTERVIEW EXCLUSIVE DE L’HONORABLE FAUSTIN MATSORO, DEPUTÉ À L’ASSEMBLÉE NATIONALE DE LA R.D. CONGO

Benilubero.com: Pouvez-vous vous présenter aux lecteurs de benilubero.com?

Honorable Faustin Matsoro: Je suis l’Honorable Faustin Matsoro bin Mitondwe, né le 21/mars/1961, marié à Joséphine BAHATI KANYIHATA, père de trois enfants dont un garçon et deux filles. Je suis licencié en Sciences Politiques et Administratives de l’Université de Lubumbashi, commerçant propriétaire de l’Hôtel-Restaurant VIP PALACE à Goma, Député national de la composante RCD. J’avais fait mes études primaires à Lukanga et mes études secondaires à l’Institut Kambali de Butembo.

Benilubero.com: Vous êtes originaire du territoire de Lubero, notamment de Lukanga, quel message pouvez-vous donner aux électeurs de cette circonscription électorale?

Honorable F. Matsoro: Je leur demande de voter utile aux prochaines échéances électorales. De ne pas se laisser embrouiller par la multitude de partis mais de reconnaître leurs fils valables qui se comptent dans différents partis, leurs fils qui allient science et conscience, qui défendent le nationalisme et la bonne gouvernance mieux en actes qu’en paroles et, par-dessus tout, les fils qui ont la crainte de l’Eternel.

Benilubero.com: Envisagez-vous d’être candidat aux prochaines élections législatives?

Honorable F. Matsoro:  Oui, je suis candidat député provincial du Nord Kivu. Je m’inclinerai devant la volonté de mes frères, soeurs et parents du territoire de Lubero s’ils souhaitent plutôt que je pose ma candidature aux législatives nationales.

Benilubero.com: Plusieurs congolais trouvent la caution à payer trop élevée pour la majorité des candidats potentiels, avez-vous un commentaire à faire là-dessus?

Honorable F. Matsoro: Le débat sur la loi électorale est à l’ordre du jour de la plénière de l’Assemblée Nationale, dès lors il me semble prématuré d’affirmer que la caution à payer par les candidats est trop élevée. Néanmoins voici mon commentaire: Le peu de temps que j’ai passé à l’Assemblée Nationale, je me suis convaincu qu’un congolais qui n’a pas un minimum vital qui puisse soutenir sa conscience ne peut pas bien défendre les intérets du peuple. J’ai vu des députés honorables voter contre leur conscience pour un petit billet de cent dollars. C’est dire que je soutiens le principe que le candidat paie une caution mais que sa hauteur permette au jeune congolais de 25 ans responsable, de s’en acquitter.

Benilubero.com: En tant que député du RCD-Goma, quelles sont les chances de ce parti aux prochaines échéances électorales?

Honorable F. Matsoro: Les prochaines échéances électorales nous réservent des surprises que j’espère agréables. Ceux qui ont observé objectivement les acteurs politiques de la dernière transition reconnaissent que le RCD est le parti de l’espoir pour le peuple congolais en ceci que non seulement il est le seul dans lequel les membres adhèrent non à un individu mais à une idéologie mais aussi et surtout que c’est le parti qui a joué le role qui devrait revenir naturellement à la société civile, celui de dénoncer le mal et d’influencer positivement les événements à travers la bonne gouvernance. Je pense que le peuple congolais a atteint sa maturité politique et ne choisira pas de " libérer Barabas et de crucifier Jésus". Le candidat du RCD aux élections présidentielles Maitre Azarias Ruberwa a non seulement le mérite d’incarner l’idéologie du parti en paroles et en actes mais aussi et surtout il est intelligent et il craint Dieu.

Benilubero.com: Votre bilan personnel en tant que député?

Honorable F. Matsoro: Je suis heureux de n’avoir pas péché, peut-être seulement par omission. J’ai accepté la charge politique malgré le besoin de ma présence dans mes affaires et dans ma famille mais je l’ai assumée en toute honnêteté, conscience et responsabilité. Je regrette que le système dans lequel nous évoluons ne me permet pas de mieux servir ma Nation mais à 80% moi et mon parti le RCD avons influencé positivement la transition, particulièrement dans les lois budgétaires, dans la loi sur l’amnistie et surtout dans le projet de constitution devant régir la troisième République.

Benilubero.com: Votre mot de la fin?

Honorable F. Matsoro: Je prie Le Seigneur Notre Dieu de bénir le Congo et qu’aux prochaines élections seul le peuple congolais sorte gagnant.

Benilubero.com: Honorable Faustin Matsoro, au nom de Beni-Lubero Online, Je vous remercie!

Interview Exclusive accordée par l’Honorable Faustin Matsoro à Vincent K. Machozi, a.a., éditeur responsable de Beni-Lubero Online.

.

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*