Joseph Kabila Licencié en Droit International d’après Vital Kamere

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Vital Kamere est secrétaire Général du PPRD, le parti de Joseph Kabila. Au cours d’une interview exclusive avec Benilubero.com il a révélé que Joseph Kabila est LICENCIE EN DROIT INTERNATIONAL. Le chef du parti du président de la RDC condamne aussi les injures de Abdoulaye Yerodia proférées aux candidats président de la république E. Tshisekedi et P. Pay-Pay.

Benilubero.com: Monsieur Vital Kamere, au congrès du PPRD du 6 février 2006, le scénario de proposer Joseph Kabila candidat président de la république a été écrit pour qu’il soit plébiscité en son absence?

Vital Kamere: Non. C’est ne pas ce qui était prévu. Le souhait de tous les congressistes était qu’il y soit présent. Nous tous nous croyions qu’il allait venir, après il m’a expliqué, à moi chef de son parti, qu’il ne pouvait pas venir parce qu’il est garant de la constitution. Comme il ne l’a pas encore promulgué et qu’on n’a pas encore fini, au parlement, de discuter la loi électorale, il ne pouvait pas se présenter à un tel forum. Il ne fallait pas commettre les erreurs des autres. Il n’est pas plébiscité chez nous. Nous lui avons transmis la volonté de toutes les provinces et de la base d’être le candidat du PPRD. Nous attendons qu’il nous réponde.

Benilubero.com: Votre proposition est une obligation?

Vital Kamere: C’est quelque chose qui a suivi une démarche. Quand Joseph Kabila est arrivé au pouvoir le 26 Janvier 2001 le pays était occupé au Nord par l’Ouganda, à l’Est par le Rwanda et nous le gouvernement légal à l’Ouest, le pays était au bord de l’implosion. Joseph a ramené la Banque Mondiale et le Fond Monétaire International, il a promis au peuple d’aller aux élections, il donne aujourd’hui une constitution issue du référendum. Tout cela n’est pas rien. Si Dieu a mis sa main sur la tête de Joseph et qu’il lui donne le courage de David, la sagesse de Salomon et l’amour du Christ, je me demande comment le peuple congolais ne peut pas lui dire de continuer encore pour un mandat de 5 ans."On ne change pas le cheval qui gagne", c’est ce que nous avons retenu au PPRD.

Benilubero.com: Vous appelez le président de la république, par son prénom. On dirait que vous êtes amis?

Vital Kamere: Là c’est le naturel qui revient au galop quand on le chasse. Le chef de l’Etat est trop humble et nous met à l’aise nous tous ses proches collaborateurs. Il me sert à boire lui-même quand j’arrive chez lui et avec lui nous vivons comme des êtres égaux devant Dieu tout en gardant la distance possible et le respect dû à un chef.

Benilubero.com: Et pourquoi avez-vous choisis Joseph Kabila?

Vital Kamere: J’en profite pour vous dire, mon cher Magloire, que j’ai publié un livre intitulé: "Pourquoi j’ai choisis Joseph Kabila". Je raconte comment je l’ai rencontré, ce qui s’est passé entre le 21 janvier 2001, le jour de l’assassinat de Mzee Kabila et le 26 Janvier 2001, date de l’investiture de Joseph Kabila.

Benilubero.com: Que c’était-il passé?

Vital Kamere: Beaucoup de gens, à l’étranger disent que c’était une succession monarchique. Mais pendant les dix jours, Magloire Paluku, la question que je pose: "Comme le pouvoir était vacant, qui de la rébellion ou de l’opposition avait osé s’autoproclamer président de la république? "Tout pouvait arriver. Les Kadogos pouvaient tout brûler ici à Kinshasa. Personne n’a pu prendre le risque. Dans mon livre je parle aussi des non-dits et de l’ambiance durant les négociations de l’accord de Lusaka, de l’accord global et inclusif, et des accords signés avec le Rwanda et l’Ouganda. C’est un livre de centaines de pages.

Benilubero.com: Dans votre livre, parlez-vous des origines de Joseph Kabila et de l’accusation portée contre lui, qu’il serait dans le complot pour tuer son père?

Vital Kamere: Dans le complot contre son père? C’est de la méchanceté. Quand on n’a jamais perdu son père on peut dire cela contre quelqu’un d’autre. Moi qui ai perdu mon père je sais ce que vaut un père. Je refuse d’entrer dans ces genres d’élucubrations. Joseph Kabila est le fils aîné de Mzee Kabila. Quand il parle de Mzee c’est avec beaucoup d’émotions. Il est né à Fizi, dans le Sud Kivu de Sifa et Laurent Désiré Kabila.

Benilubero.com: Qu’a-t-il fait comme études, Joseph Kabila?

Vital Kamere: Il a fait 3 ans d’école primaire à Fizi et les a terminé au Collège Français de Dar Es-Salaam. Il a eu son baccalauréat à Irambo à Dar Es Salam et a été inscrit à Makerere University en Ouganda. Apres deux ans d’université, il n’a pas eu le temps d’étudier car Mzee lui a demandé de venir faire la guerre de libération. Joseph Kabila, après la guerre, a fait l’Université de la Défense et de Commandement à Beijing en Chine et il a fait des cours accélérés en distance du Droit International et Diplomatique de l’Université de Washington et c’est Condoleezza Rice en personne, la secrétaire d’Etat Américain qui a certifié le diplôme. Joseph Kabila est licencié en Droit international et Diplomatique.

Benilubero.com: Pourquoi Joseph Kabila, en personne, ne passe pas à la télévision et s’expliquer devant le peuple?

Vital Kamere: Il n’aime pas polémiquer. On l’a insulté à plusieurs reprises, il n’a jamais répliqué. C’est un homme humble. Le moment venu il parlera. Les Kinois pensent la même chose que vous. Il devrait passer à la télévision et donner un message à son peuple. Là je vous donne raison, Magloire.

Benilubero.com: Si Joseph Kabila est humble, pourquoi au congrès du PPRD, vous, vous avez lancé des injures contre d’autres candidats président de la république notamment Tshisekedi et Pay-Pay?

Vital Kamere: Là où il y a les hommes les dérapages ne manquent pas. Vous me connaissez, moi votre frère, je suis incapable de ces genres de choses. Je n’ai pas beaucoup apprécié ces actes. Je ne peux pas accepter que nous invitions les membres de l’UDPS pour s’en prendre à Tshisekedi. Pierre Pay-pay est mon grand frère et la politique ne peut pas me couper de mes racines. Passer devant une assemblée et injurier mon grand frère, je ne le ferai jamais. Je condamne tout cela avec vous, mais hélas, je ne peux pas me mettre à la Place du vice-président de la république.

Benilubero.com: Vous condamnez, ouvertement, Yerodia Abdoulaye!

Vital Kamere: Je condamne les actes de dérapage. Je ne condamne pas Yerodia mais je condamne les mots inappropriés et les injures. Nous sommes un parti qui prône le civisme, la morale. Je ne crois pas que cela soit un exemple, injurier Tshisekedi et Pay-Pay en présence de la mère du président de la république.

Benilubero.com: Vous êtes aujourd’hui secrétaire général du PPRD. Prochainement votre ambition c’est d’être président de la république?

Vital Kamere (rires): Magloire que Dieu vous entende. Quand vous voulez aller loin il faut ménager la ceinture. Je n’ai jamais été obsédé par des postes. Je fais d’abord mon travail, comme vous car je vous ai vu aussi à l’oeuvre, et Dieu béni. Je suis au parti aujourd’hui, je ne sais pas où je me retrouverai demain.

Benilubero.com: Votre congrès a coûté combien de millions de dollars?

Vital Kamere: Pas même un million des dollars. J’ai demandé une souscription aux 700 membres du conseil national et nous sommes arrivés à 126 milles dollars américains.

Benilubero.com:On vous accuse d’utiliser l’argent du budget de l’Etat!

Vital Kamere: Si nous utilisons l’argent de l’Etat c’est donc avec la complicité du MLC et du RCD. Le ministre du budget François Mwamba est du MLC, le vice-ministre des finances Kashuba est du RCD. Tout est informatisé même si le ministre des finances et le gouverneur de la banque centrale sont du PPRD. Je ne vois pas les vice-présidents Azarias Ruberwa et Jean-Pierre Bemba laisser Joseph Kabila utiliser l’argent du budget de l’Etat.

Benilubero.com: Merci beaucoup monsieur Kamere.

Vital Kamere: C’est moi qui vous remercie.
 
Interview Exclusive accordée à Magloire Paluku le 8 février pour le compte de Beni-Lubero Online

.

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*