Journée mondiale de l’infirmier à Beni-Lubero

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail
 Le 12 mai est mondialement connu comme journée de l’infirmier. A Beni-Lubero, cette journée a été célébrée avec faste malgré la pluie par les infirmiers réunis par Zones de Santé ou par entités.
 
A Vitungwe, Territoire de Beni,  la Zone de Santé de Vuhovi a réuni près de 150 infirmiers et médecins des groupements Isale-Vuhovi, Isale-Bulambo, et Bunyuka pour une messe d’action de grâce en l’Eglise Catholique du Secteur de Vitungwe, suivie d’un grand banquet au Centre Social « Mon Beau Village » de Vitungwe.
 .
A Butembo, Territoire de Lubero,  la célébration du 12 Mai 2010 était précédée de plusieurs événements préparatifs.
 
Du 1ier au 08 mai 2010 : Ouverture des structures de soins de santé à la population pour le prélèvement gratuit des paramètres suivants : Tension artérielle pour le contrôle de l’hypertension ;  poids pour la surveillance des obèses qui s’ignorent, la pulsation pour les maladies cardio-vasculaires, etc.
 
Le 9 mai 2010 : Promotion des mesures hygiéniques dont les exercices physiques. En ce propos, les infirmiers avaient organisé une marche qualifié de joie, une marche à pieds aller-retour partie de l’Hôpital de Matanda jusqu’au Centre de Santé Muchanga vers Mavono, couvrant une distance de 16 Km. Cette marche s’est réalisée sous la pluie abondante qui s’était abattue sur Butembo le dimanche dernier, démontrant ainsi l’endurance et la détermination des infirmiers dans l’exercice de leur beau métier.
 
Le Mercredi 12 mai 2010,  les infirmiers des deux Zones de santé Butembo et Katwa ont célébré la journée ensemble.  Tout a commencé par un culte à l’église CBCE de Vungi au cours duquel la parole de Dieu a été lue et  plusieurs discours prononcés dont celui du Président ANIC de la Zone de Santé de Katwa,  Mr Paluku Kalima et celui du délégué de l’ANIC Pool Butembo-Beni, Mr Jean Louis Vusahika
 
Le Président de l’ANIC Katwa a rappelé que cette date prend son origine de Florence Nightingale,  fondatrice et promotrice du professionnalisme dans le domaine des soins infirmiers. Florence est née en Angleterre le 12 Mai 1820 et morte le 13 Août 1910, ce qui signifie encore que cette année est jubilaire pour le Centenaire de la mort de cette illustre disparue.
 
               En Cravate, Mr Jean-Louis VUSAHIKA, Président ANIC POOL BUTEMBO-BENI
Le délégué de l’ANIC Pool Butembo-Beni a quant à lui, rappelé le thème de cette année, à savoir, « L’infirmer à l’avant-garde des soins chroniques ». Il aussi spécifié les maladies concernées par le thème de l’année 2010, en l’occurrence :  
          Le diabète chez les obèses,
          Les maladies cardiovasculaires dont l’HTA et autres maladies du cœur,
           Les maladies respiratoires chroniques dont l’asthme et les autres formes de bronchites chroniques,
                       Les cancers du col utérin et des seins ;
 
Sont message était orienté vers les facteurs favorisant ainsi que les mesures préventives de ces maladies dont d’une manière générale :
 
          L’alimentation malsaine des sucreries, salées et graisses,
           Le sédentarisme ou absence d’exercices physiques (bureau, véhicule, gros repas, lit),
                       La sexualité malsaine (âge précoce pour rapport sexuel à moins de 18 ans,
                       La vie dans environnement physique malsain: expositions aux substances toxiques, pollutions diverses, promiscuités en temps dans les camps des déplacés du Kivu en guerre, absence des consultation ou de contrôle de sa santé (les consultations étant toujours tardives souvent quand la maladie s’est déjà  installée), l’ignorance ou le manque d’information en matière de santé ( le cas de l’obésité perçue dans certains milieux comme un indice de richesse et de vie aisée), le tabagisme,  l’alcoolisme, etc.
 
Les mesures préventives doivent être orientées  vers l’évitement de tous ces facteurs favorisants ci-dessus repris.
 
Après le culte, un long  défilé a eu lieu de Vungi via Cophaco et Grand Route  jusque au Rond Point Banque/ Rue Muchanga puis Rue Kinshasa  jusqu’au cafeteria Makiso ou un cocktail a été offert sur invitation.
 
En marge de cette grande manifestation bien organisée, un infirmier du nom de Jules Vayikehya qui s’est confié à Beni-Lubero, a rappelé que l’infirmier beniluberois souffre toujours. Il a demandé que le bilan du Cinquantenaire du l’Infirmier au Congo soit fait sans complaisance pour pallier aux insuffisances constatées, notamment un salaire décent et régulier. L’infirmier mérite mieux, a-t-il renchéri, pour ses nuits blanches au chevet des malades, ses efforts physiques pour soulever des corps endormis ou morts, des perfusions, des prises de sang, des pansements à effectuer, des injections, des prises des signes vitaux, etc. … «  Chaque infirmier exécute en moyenne 287 actes de soins par jour et parcours jusqu’à 5 km dans l’hôpital ». L’infirmier mérite l’attention de tous !
 .
Juvénal Paluku
Butembo
©Beni-Lubero Online
 .
NDLR : Beni-Lubero Online souhaite bonne fête du 12 mai à Juvénal Paluku qui est infirmier de formation  à l’ISTM Butembo, avec spécialisation en Epidémiologie lors de sa formation en Deuxième Cycle.
 
 
Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*