JP BEMBA a-t-il accept

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail
Tout le monde s’est trompé pour dire que J.P Bemba a accepté les résultats des urnes. Tout le monde se trompé sur la personne de J.P Bemba en voulant lui faire dire ce qu’il n’a pas prononcé de sa bouche, ce qu’il n’a pas surement envie de dire en temps normal et sans apport extérieur.
   C’est un homme déçu et frustré qui a lu son communiqué avec un ton de dédain pour sa propre nation: "J’éprouve …une grande déception et de la frustration…"
Le chef du MLC veut alors devenir chef des opposants congolais et de tous les aigris qui tempêtent dans la diaspora pour une cause déjà perdue et dans les urnes et dans les âmes du Congo.
Il n’y va pas par le dos de la cuillère pour mettre en doute la haute justice du pays:" Ce procès n’a été ni équitable, ni juste…".
Voilà un chef de l’opposition qui est opposé à la haute justice de son pays mais aussi à la haute justice internationale qui a son dossier à la Haye, aux Pays-Bas sur le cannibalisme en Ituri et au Kivu et les massacres en République Centre Africaine.
J.P Bemba mêle même Dieu de ses affaires. "…je prends aujourd’hui devant Dieu… l’engagement et la responsabilité de conduire…ce combat pour le changement dans le cadre d’une opposition forte et Républicaine."
Et Dieu devint politique et Opposant en RDC.
Le Dieu de J.P Bemba est contre le Dieu de Malu-Malu et contre le Dieu de J. Kabila.
Le Dieu de J.P Bemba est contre le peuple congolais qui a voté pour J. Kabila et qui a fêté sa victoire dans les rues du pays. Le Dieu de J. P Bemba est un opposant qui ne respecte pas la décision de la Cour Suprême du Congo.
Le Dieu de J.P Bemba est un dieu. Un dieu de la déception et de la frustration.
La presse a fait dire à J. P Bemba ce qu’il n’a pas, lui-même, dit. JP Bemba n’a pas accepté l’arrêt de la Cour Suprême de Justice. Ce qui n’étonne personne car il avait mis ses locaux en feu pour l’empêcher de parler. Ce que le chef du MLC a dit hier est on ne peut plus clair, a savoir, la promesse dans les prochains jours de l’annonce des formes et des modalités de son opposition forte et Républicaine. Le peuple congolais ainsi que le gouvernement en gestation dans les officines du Président Joseph Kabila rencontreront ainsi sur leur chemin une nouvelle forme d’opposition politique. Tant mieux pour la jeune démocratie congolaise, si cette opposition sera respectueuse des lois de la République qui seules sont au-dessus et des gagnants et des perdants!
 
Je vous propose de lire et relire avec moi le communiqué lu par J.P Bemba lui-même et de ne pas ajouter d’autres mots ni autres idées que les siennes.
 
Emmanuel Mumbere Ngavuka
Paris/France
Beni- Lubero Online
 

Peuple congolais, Chers compatriotes, 
J’ai suivi le prononcé de l’Arrêt de la Cour suprême de justice proclamant les résultats définitifs du deuxième tour de l’élection présidentielle.
 
J’éprouve, comme beaucoup d’entre vous, une grande déception et de la frustration par rapport à la manière dont la Cour suprême de justice a traité le contentieux électoral du 2ème tour de la présidentielle.
 
Ce procès n’a été ni équitable, ni juste pour restaurer la transparence et la vérité des urnes. Nos griefs sur cette élection demeurent et nous serions bien fondés à en contester le verdict.
 
Cependant, au nom de l’intérêt supérieur de la Nation et dans le souci de préserver la paix et d’épargner au pays de sombrer dans le chaos et la violence, je prends aujourd’hui devant Dieu, la Nation et l’Histoire, l’engagement et la responsabilité de conduire désormais, en communion permanente avec vous tous, ce combat pour le changement dans le cadre d’une Opposition forte et républicaine.
 
J’appelle toutes les forces politiques et sociales, acquises à l’idéal d’un changement démocratique dans notre pays, de s’unir dans ce combat afin qu’ensemble, réorganisés, nous puissions assurer la refondation du Congo.
 
Je remercie le peuple congolais pour la confiance qu’il m’a témoignée en votant massivement pour le projet politique que je lui ai soumis. Ce projet, je le rappelle, consiste à défendre les droits légitimes du peuple congolais et à lui redonner sa dignité et sa place dans le concert des Nations. Mes remerciements s’adressent également aux militants et cadres du MLC, aux alliés du Renaco et de l’Union pour la Nation, pour les efforts fournis afin de porter au loin notre projet pour le Congo. Je voudrais les rassurer de la poursuite, dans une unité renforcée, de notre combat commun pour l’avènement d’un Congo nouveau.
 
Restons unis, mobilisés, vigilants et déterminés pour l’intérêt supérieur de notre Nation.
 
J’annoncerai dans les prochains jours sous quelles formes et modalités, nous conduirons cette opposition politique.
 
Que Dieu bénisse la République démocratique du Congo !
 
Tous unis, avec Dieu nous vaincrons !
 
Je vous remercie.
 
Jean-Pierre Bemba
 

.

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*