KABILA CONTRE LES VENDEURS D’ILLUSION, GIZENGA ECOUTERA L’OPPOSITION.

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

"...C'est parce que le peuple a tourné le dos aux vendeurs d'illusion et aux faux prophètes des malheurs que la Nation a été préservée." C'est la phrase de clôture du discours de Joseph Kabila lors de la signature du protocole d'accord réunissant le PALU et l'AMP samedi dernier dans un hôtel de Kinshasa." Quant à Antoine Gizenga, il a bien précisé que cette coalition va faire élire le candidat Joseph Kabila Kabange et qu’il écoutera l'opposition! "...La majorité va gouverner tandis que la minorité va critiquer d'une manière constructive."

.

La vie politique est entrain de prendre forme en RDC et bien avant la fin du processus électoral. Les dés sont déjà joués et les pions placés. Le président qui sera élu par l'apport très significatif du PALU est bien connu. Joseph Kabila a prononcé un discours de conquérant, ce week-end à Kinshasa. Moins applaudit que son "Grand-père" politique, le président Congolais ne pouvait que se sentir ragaillardi. N'a-t-il pas ajouté avec un ton solennel que le prochain protocole à signer sera avec l'UDEMO de Nzanga Mobutu? Le futur probable premier ministre lui, a même triché avec le temps en donnant la couleur de son futur gouvernement."La majorité va gouverner tandis que l'opposition va critiquer...". Antoine Gizenga n'a pas mâché ses mots. Il a averti, par cette petite phrase, qu'il n'y aura pas un Gouvernement d'Union Nationale comme le demanderait l'Union Européenne. Il s'est contenté de laver les malheureux de ce processus électoral d'une douche écossaise: "...la minorité va critiquer d'une manière constructive..."!

.

Antoine Gizenga a confirmé que le protocole d'accord signé avec l'AMP est de créer une coalition pour faire gagner Joseph Kabila Kabange et d'obtenir la majorité au parlement et au sénat. Ceci pourrait se nommer excès de pouvoir, excès de confiance, excès de majorité, excès de présence, excès de voix...mais aussi tout simplement de tactique de frappe sur la fragilité de l'adversaire. Antoine Gizenga est déjà dans la peau d'un premier ministre fort, célèbre et célébré dans un Lumumbisme nostalgique non sans exaspération. Pendant qu'il voudra écouter "l'opposition qui critiquera de manière constructive", Joseph Kabila lui aura l'impression d'avoir gagner "parce que le peuple a tourné le dos aux vendeurs d'illusions et aux faux prophètes des malheurs". Il ne faut pas se le cacher. Les vendeurs d'illusions et les faux prophètes dont Joseph Kabila a parlé sont du côté de l'Union pour la Nation (UN) de Jean-Pierre Bemba. S’il n’en était pas ainsi, on ne retrouverait pas cette phrase bien calculée, bien ciblée, bien martelée dans le discours du chef de l'AMP. Le peuple congolais peut se rassurer : Il n’y aura pas d’apocalypse au Congo !

.

Emmanuel Mumbere NGAVUKA

Paris/France

Beni-Lubero Online

.

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*