00acarkambalepic00

Kambale Masimengo promu Shérif, rencontre le Premier Ministre de New Brunswick

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Mr Oscar Kambale Masimengo, un canadien d’origine beniluberoise, vient d’être promu sheriff de Moncton dans l’Etat de New Brunswick au Canada. Le Shérif Kambale est né à Muhangi où il a aussi fait ses études primaires (cfr. photo de la page d’accueil du site beniluberois www.benilubero.com). Ecole secondaire à Mulo. Ses parents sont pour l’instant dans la ville de Beni.

 00acarkambalepic00

                      Shérif Kambale Masimengo ( Photo Pauline Maillet)

               00acarpremierministre00

Le shérif, Oscar Masimengo, s’entretient avec le premier ministre, David Alward (au milieu), et le ministre des Transports et de l’Infrastructure, Claude Williams. Crédit Photo Pauline Maillet 

Dans la nomenclature canadienne, le shérif ( ou sheriff en anglais) est l’équivalent de ce qu’on appelait dans le temps au Zaïre, un capitaine de gendarmerie. Il est responsable de l’ordre et de la justice dans tout un canton. Il a sous ses ordres des policiers qui l’aident à s’acquitter de sa charge. Lors de la cérémonie d’ouverture du nouveau palais de Justice de Moncton le 14 mai 2011, le shérif Kambale Masimengo a fait sa première apparition publique aux côtés du Premier Ministre de l’Etat de New Brunswick, Son Excellence David Alward, du Ministre de la Justice, Son Excellence Marie-Claude Blais, du Ministre des Transports et des Infrastructures, Son Excellence Claude Williams, du Juge en chef de la Cour de Justice de Moncton, Mr Ernest Drapeau. Le Shérif Kambale Masimengo a eu le privilège de participer à la coupure du ruban, symbole d’ouverture officielle du Palais de Justice de Moncton en New Brunswick. 

 00acarprenierministrebest00

 David Alward, Premier Ministre du Nouveau Brunswick

 00acarmistertransports00

        Claude Williams ministre des Transports et de l’Infrastructure 

 Le shérif Kambale Masimengo est diplômé en Techniques d’Intervention en délinquance (juin 2010) au Collège Communautaire du Nouveau Brunswick – Campus de Dieppe. Il est détenteur du Prix de Distinction de Directeur. 

Le Shérif Kambale Masimengo malgré qu’il soit devenu canadien, n’a pas oublié ses origines. Il est membre actif du Kyaghanda Canada et membre fondateur de la Fondation Beni-Lubero qui gère une bourse d’études portant son nom, notamment la bourse « Oscar Kambale Masimengo » au bénéfice de ceux qui excellent dans la science de la communication en faveur d’un coin reculé de Beni-Lubero. Pour le Shérif Kambale Masimengo, la communication est la base de tout développement intégral. Savoir ce qui se passe chez soi et chez les autres, permet de faire du progrès en corrigeant ce qui ne va pas et en adoptant d’autrui ce qu’on n’a pas.

   00acarruban00

De G à D lors de la coupure du ruban : Oscar Masimengo, Pierre W. Arsenault, David D. Smith, J. Ernest Drapeau, Premier David Alward, Justice Minister Marie-Claude Blais, Claude Williams and Martine Maillet. 

La Fondation Beni-Lubero souhaite un très bon travail au sheriff Oscar Kambale Masimengo. 

Pour la fondation, 

Juvénal Paluku, Secrétaire Général

Butembo

©Beni-Lubero Online

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*