ecoliereskasugho00

Kasugho: Séminaire sur les dangers d’une sexualité irresponsable

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

RAPPORT DE SÉMINAIRE DE FORMATION EN FAVEUR DES ECOLIERES DU COMPLEXE MUYISA/ Kasugho/Lubero

0.         INTRODUCTION

L’adolescence est une période d’initiation et d’expression sexuelles. Beaucoup d’adolescents ont leurs premiers rapports sexuels à cette période, au cours ou en dehors du mariage. Les rapports sexuels non protégés chez les adolescents sont notamment à l’origine de grossesses prématurées et non désirées ainsi que d’infections sexuellement transmissibles, y compris le VIH/SIDA

Les adolescentes qui tombent enceintes, notamment au début de l’adolescence, présentent des risques de complications pendant la grossesse et au moment de l’accouchement. De plus, le risque de mortalité et de morbidité est plus élevé chez les nourrissons nés de mères adolescentes que chez ceux nés de mères plus âgées.

Le manque de connaissances et de compétences, un accès insuffisant aux méthodes contraceptives, y compris aux préservatifs et la vulnérabilité face aux rapports sexuels forcés exposent les adolescents à un risque accru de grossesses non désirées et d’infections.

Par ailleurs, une série d’obstacles à l’utilisation des services de santé de la reproduction peut rendre difficile l’obtention des conseils et des services de santé dont elles ont besoin.

A Kasugho, assistons à un nombre de plus à plus croissant de cas d’abandons des études par les adolescents (es), pour des raisons des grossesses précoces, des mariages forcés ou débauche.

                   ecoliereskasugho00

Vu l’allure que prends cette situation et considérant les conséquences néfastes qui en découlent, le club antisida de Kasugho, CASKA en sigle a pris l’initiative de conscientiser cette couche de la population regroupées au sein des écoles, associations et églises par l’organisation des journées spéciales d’échange et éducation en matière de la santé de reproduction.

Pour se faire, profitant du début de la vacance de la première période de l’année scolaire 2010-2011, un séminaire de formation a été programmé dans une de salles du complexe Muyisa visant à persuader les jeunes écolières de dangers d’une sexualité irresponsable.

Ainsi, ce rapport vous présente d’une façon synthétique le déroulement de cette activité éducative organisée en date du 11 novembre 2010. 

O.1 OBJECTIFS 

         Conscientiser les jeunes écolières du complexe Muyisa du danger et conséquences d’une sexualité irresponsable.

         Les initier à un partage libre des ses opinions en rapport avec la sexualité et vaincre les mythes et interdits autour de ce sujet.

         Planifier ensemble les stratégies nécessaires pour vaincre différentes tentations.

            Tout ce ci dans le but d’aboutir à un changement complet de leur mauvais comportement en adoptant un comportement plus responsable et sans risques. 

0.2 CIBLE 

En vue de permettre un échange plus fructueux entre les facilitateurs et les participants, avons choisi de parler uniquement avec les écolières de première jusqu’à quatrième année des humanités secondaire du complexe Muyisa/Kasugho. Pour cette journée, nous avons réussi à atteindre 44 écolières accompagnées par 3 de leurs enseignants.

0.3 Méthodologie et technique

Les méthodes et techniques utilisées sont : la présentation, le brainstorming, travail de groupe et discussion dirigée.

I. DEROULEMENT DU SEMINAIRE 

            C’est au coup de 10h00’ qu’a débuté la journée par une brève présentation des facilitateurs et membres du club qui ont répondu présent au rendez-vous. Les règles d’or ont été prononce par le charger de sensibilisation du club, monsieur Delphin KAMATE dont parmi les plus important sont : la participation actives, la tolérance et l’écoute attentive.

           ecoliereskasughoenseignant0 

En guise d’information, cette séance a connu la présence de 6 membres du CASKA dont deux filles et 4 garçons qui ont eu tous le temps de partager leurs idées et expériences.

Leurs condensés sont repris ci-dessus.

            Quarante quatre élèves ont été au rendez-vous avec, tous, l’intérêt et envie de comprendre la matière préparée à leur intension.

Avant le carrefour, une écolière a été demandée de procéder à la lecture des objectifs du thème de jour a ces mots :

A la fin de cette séquence, le participant sera capable de

         Définir la sexualité ;

         Citer les différents types de contacts sexuels ;

         Identifier les risques et les conséquences d’une sexualité irresponsable ;

         Expliquer le concept «sexualité responsable».

Apres cette brève lecture les élèves se sont repartie en trois groupes dont A, B, et C formés d’une façon aléatoire.

3 sujets leur ont été proposés et discutés en groupe sous l’encadrement d’un enseignant. Ces sujets sont les suivant :

–           A. Les conséquences de la sexualité irresponsable

–           B.   Définissez: la sexualité responsable ; Que faire pour s’en sortir

–           C.   Le copinage entre fille et garçon : – Avantages

                                                                       – Désavantages

Dans Chaque groupe, il faudrait procéder à l’élection d’une présidente et un secrétaire rapporteur.

A la fin de leurs discussions qui a pris environ 15 minutes, les secrétaires se sont succédés devant les participant pour exposer les résultats de leurs discussion en groupe à ce terme :

Pour le groupe A, les conséquences d’une sexualité irresponsable sont :

                 –     La grossesse illégitime

–           La grossesse indésirable (violence)

–           Les maladies sexuellement transmissibles. Ex: SIDA, blennorragie, etc.

–           La mort précoce

–           Perte de respect

–           Négligence des parents

–           Devenir maman avant l’age

–           Abandon des études  

 

Pour le groupe B: elles ont définies la sexualité comme étant

1.         le rapport sexuel entre garçon et fille.

2.         la sexualité responsable c’est pour les mariés et pour les gens qui se sont réunis pour former un couple. C’est l’union entre deux personnes par le mariage

Pour s’en sortir, il faut : – se marier

                                       – éviter les rapports sexuels précoces

                                       – utilisation de condom

Pour le groupe C: elles se sont défendues en rapport avec le copinage comme suit :

–           Avantages : – mener le copinage jusqu’au mariage

                         – continuer le copinage sans se transmettre les IST.

–           Désavantages: – Pratique sexuel hors mariage avec comme conséquence une grossesse indésirable et précoce

                             – Les maladies telles que : .Sida, Syphilis,                                         Blennorragie, …

                             – Quand une fille commence à faire les relations sexuelles, elle n’aura plus de la politesse envers ses parents, ses amies, ses enseignants … Elle considère tout le monde comme ses copains

Il a été constaté qu’avec ces exposés les élèves (filles) du complexe scolaire Muyisa ont quand même une connaissance, petit soi peu, sur la sexualité. Le jeu des questions réponse s’en est suivi par les participants ainsi que les membres du club qui étaient dans la salle soutenu par quelques enseignants du complexe et le préfet des études.

L’occasion a été offerte au président du CASKA de donner le bref et explications précises au sujet de la sexualité en commençant par la définition de certains concepts clefs tel que :

La sexualité qui est définie comme étant l’ensemble des processus biologiques qui concourent au développement physique, à la stimulation, aux rapports sexuels, à la reproduction et au contrôle de la fécondité.

La sexualité responsable qui est l’ensemble des moyens à utiliser et des comportements à adopter de manière à éviter les conséquences d’une activité sexuelle irresponsable. Il se résume en trois lettres A B C

A                                         Abstinence

B                                         Bonne fidélité

C                                         Condom ou préservatif

 

Il faudrait ici insister sur les deux premières lettres, l’abstinence et la bonne fidélité qui sont des moyens plus fiables et responsable pour faire face aux conséquences précités. L’utilisation des préservatifs serait utile pour la contraception, mais les jeunes filles auraient plus de considération en s’abstenant aux relations sexuelles avant le mariage et à la bonne fidélité après leurs engagements nuptiaux qui devraient au préalable être sanctionné par des examens prénuptiaux.

En poursuivant son allocution, quelques types de contacts sexuels ont été cites dont : les caresses, Masturbation, Coït vaginal, Sodomie, Rapport bucco-génital, Etc.

              ecoliereskasughosalle00

Pour terminer, il a cité et expliqué les quelques conséquences d’une sexualité irresponsable qui sont :

         Grossesse accidentelle et/ou précoce

         Infections sexuellement transmissibles

         Violences sexuelles et activités sexuelles non désirées

         Stérilité

         Complications dues aux avortements

         Traumatisme psychologique

         Mort

Apres un débat riche suivi par un jeu de question-réponses des participants, différentes interventions des membres du CASKA ont clôture cette séance. Tous les participants sont sortis satisfaits et ayant promis transmettre très fidèlement la matière aux amis absents. 

A l’issu de cette journée, l’idée est née des participants suggérant la création d’une cellule de CASKA au sein du complexe Muyisa enfin de pérenniser ce message de lutte auprès des écoliers de cette institution scolaire. La proposition a trouver approbation du préfet et enseignants présents dans la salle. Les nouveaux adhérents ont été convie a se faire enregistrer auprès de la demoiselle NEEMA SAWASAWA et se préparer a la participation de la grande manifestation du 1er décembre.

 

Le club CASKA s’est réjouit de la présence massive des élèves (filles) à cette rencontre ainsi que de leur motivation sur le pour quoi de ce thème éducation à la vie «la sexualité». Sans doute, c’est la première rencontre qui a connu une participation active sans égale de tous les participants.

Commencée à 10H00’, la rencontre a pris fin à 12H30’.

 

II.        DIFICULTES RENCONTREES

 

Les difficultés éprouvées au cours de cette séance d’éducation sont les suivantes :

         Les problèmes techniques ne nous avoir pas permis de projeter nos présentations en power point pour une bonne visibilité.

         L’absence des modules à distribuer aux participants qui voulaient prendre note au cours de l’exposer.

         L’arrivée tardive des quelques enseignants présents alors que d’autres se sont absentés

                       ecoliereskasughoprefet00

III.       SUGGESTIONS ET RECOMMANDATIONS

 

         Prévoir l’installation des matériels de projection en temps pour une bonne assimilation de la matière et éviter les caprices de la technique.

         La disponibilité d’un module pour chaque participant serait l’idéal.

         Que les enseignants du complexe Muyisa sache que cette éducation le concerne aussi et que c’est a eux de pérenniser.

         L’appui tant moral que matériel de Toute personne de bonne volonté désireuse et préoccupée par la santé sexuelle des adolescents nous serait le bien venu pour l’extension de nos activités auprès d’autres jeunes de la contrée.

 

IV.       CONCLUSION

 ecoliereskasughofille00

Le jeune considérée comme l’espoir de demain devrait être bien informée du danger qu’elle encoure   dans la pratique d’une sexualité irresponsable.

Pour faire face a ce sujet difficilement abordable par nombreux parents et mêmes éducateurs, surtout considérant des mythes et tabou autour de la sexualité, le CASKA a pris cette initiative qui sans doute a été une réussite. Sa mission n’étant pas achevée, d’autres séances semblables seront régulièrement planifiées en faveur d’autres jeunes, couche de population très vulnérable et moins informée.

 

Fait à Kasugho, le 11 novembre 2010

 

Pour le CASKA :

 

Jonas TSONGO KITSA, Président

 

Email: E-mail clubantisidacaska@ymail.com

 

Kasugho

 

© Beni-Lubero Online

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*