kinaabofa00

L’année du bicentenaire: clôture multicolore à Kinshasa

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail
Les religieux assomptionnistes célèbrent cette année le bicentenaire de naissance et du baptême de leur fondateur, le vénérable père Emmanuel d’Alzon (1810-1880). La clôture de l’année est effective à Kinshasa ce dimanche 29 août par une célébration multicolore.

A Kinshasa, les religieux assomptionnistes se sont préparés à ladite clôture par la retraite annuelle pour une semaine, du 22 au 28 août 2010. Celle-ci a eu pour thème : « Lève-toi et marche ». Animée par le père Landu Safari, a.a, elle a été le moment pour chacun d’examiner sa vie à nouveau frais à la lumière de l’Evangile, les Ecrits spirituels du père D’Alzon, la Règle de vie des Assomptionnistes et divers exercices de piété notamment l’adoration du Saint Sacrement, la récitation du chapelet et des moments de prière et méditation personnelles. Au cours de la retraite, certains frères ont renouvelé leurs vœux temporaires. Parmi les retraitants, cinq frères se préparent à leur profession ad usque mortem.

   kinaabofa00

Les laïcs assomptionnistes n’en sont pas du reste. Ils ont, eux aussi, passé un week-end de recollection animée par le père Rigobert, a.a autour du thème : le rôle du laïc assomptionniste au sein de l’Eglise. En effet, L’assomption a fort besoin du laïc assomptionniste pour avoir assez d’air dans ses poumons en vue d’étendre le Règne de Dieu dans le monde.

La clôture effective a eu lieu à la Paroisse Divin Maître de Masina au cours de la célébration eucharistique présidée par P. Boniface Muthahi, a.a, supérieur de la Mission Assomptionniste de Kinshasa. Le célébrant a mis un accent particulier sur l’humilité qui constitue un environnement propice pour la croissance de toutes les vertus chrétiennes et de tout engagement religieux.

Le point fort qui concrétisait le message évangélique du jour est l’engagement par la profession perpétuelle de cinq frères Assomptionnistes et quatre sœurs oblates de l’Assomption. Trois autres sœurs oblates faisaient la profession temporaire.

La célébration s’est passée dans la joie et l’action de grâce qui a inondé les cœurs de tous les fidèles venus nombreux pour prier et accompagner les religieux assomptionnistes dans l’action de grâce du bicentenaire du père d’Alzon.

A la fin de l’eucharistie, la célébration festive a continué dans la salle polyvalente de la paroisse où les convives ont partagé un repas et un verre de bière dans la joie et la simplicité de la famille assomptionniste. C’est dans cette ambiance festive multicolore que s’est clôturée l’année du bicentenaire de la naissance et du baptême du père Emmanuel d’Alzon à Kinshasa.

Nous souhaitons nos vœux les meilleurs à tous les Assomptionnistes hommes et femmes, en général, et encourageons les frères et sœurs qui se sont consacrés au Seigneur par la profession temporaire et perpétuelle dans la congrégation des pères assomptionnistes et celle de sœurs oblates, religieuses missionnaires. Qu’ils restent fidèles à leurs vœux et que vive l’ART à Kinshasa. 

    KInaablancs00

kinoaaacouches00

                          Kinoagenoux00

     Kinoblatesmains00

Kinoafoule00

    kinaadance00

P. François Kambale, a.a.

Kinshasa/Ngaliema

©Beni-Lubero Online

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*