La Banque Mondiale finance la Zone de Santé de Vuhovi – Bashu

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail
La chefferie de Bashu en Territoire de Beni est visiblement au centre du plan de la Communauté Internationale sur le Nord-Kivu.
Notez qu’il y a quelques mois, la rénovation complète de la Prison Centrale de Vuhovi par la MONUC avait fait couler beaucoup de salive dans la chefferie où la population n’avait pas vu de bon œil la priorité donnée à la prison.
La prison de Vuhovi datant de l’époque coloniale et récemment renovée par la MONUC
Aujourd’hui la communauté internationale par le canal de la Banque Mondiale démontre qu’elle a aussi un projet pour la Zone de Santé de Vuhovi. Notez que pendant l’epoque coloniale, les belges avaient voulu faire de Vuhovi un grand centre urbain, certainement à cause de son altitude (2000 m), de sa belle vue du graben et du Mont Rwenzori,etc. La première station de carburant dans la région, l’Hôtel trois étoiles, la Première Société de Transport et de Messagerie ( TMK) ont eu comme premier siège social ou quartier général Vitumbi ( Vuhovi), les premiers grands magasins des grecs étaient d’abord à Vuhovi avant Butembo, etc. Les congolais ont par la suite developpé Butembo du marécage jusqu’à sa beauté actuelle, déplacant aussi la route principale des belges Beni-Kisalala-Vuhovi-Luotu-Lubero-Goma pour y inclure Butembo comme passage obligé… Aujourd’hui, les occidentaux non encore autrement identifiés étant revenus aux affaires au Nord-Kivu, les vieux chantiers, tels Vuhovi, abandonnés depuis 1960 sont révisités. C’est peut-être cela les cinq chantiers…
Bâtiment ancien de l”Hôpital de Vuhovi datant de l’époque coloniale
La Banque Mondiale financera à hauteur de 700 000 US$ plusieurs projets au sein de la Zone de Santé de Vuhovi. Le projet est géré par CIF Santé BCECO représentant le gouvernement congolais.
Ce projet en Zone de Santé Vuhovi est l’exécution du programme du gouvernement PMUR dans son volet santé et dont l’objectif est d’améliorer la santé de la population conformément aux objectifs du millénaire.
 
Le projet sera exécuté en deux temps :
A. Investissement
1) La réhabilitation, la reconstruction de l’Hôpital Général de Vuhovi et des 4 Centres de Santé, notamment, Musenda, Vuhesi, Kasitu et Butungera,
2) L’équipement de l’hôpital et de ces centres de santé des outils de travail de qualité tels que le matériel médical, des groupe électrogènes, outils informatiques, Ambulances, et j’en pense
3) L’approvisionnement en médicaments essentiels,
4) La remise en niveau du personnel par des Formations et des supervisions formatives
 
B. Fonctionnement
  1. Motivation du personnel par le salaire et la prime
  2. Appui à la supervision
  3. Moyens de transport
Pour lancer ce projet, Son Excellence Monsieur le Ministre de la Santé, Dr Victor Makweng Kaput, a fait le déplacement de Vuhovi. Il a, à l’occasion remis deux véhicules Toyota Land Cruiser au Médecin chef de Zone de Vuhovi.
La cérémonie de remise des clefs de ceux véhicules a eu lieu au Stade Tata Kikuni de Vuhovi. Elle était mise par tous les orateurs sous le signe de la responsabilisation mutuelle entre toutes les autorités nationales et provinciales. Son Excellence Monsieur le Ministre Kaput a remis les clés au Gouverneur de Province, Son Excellence Julien Kahongya. Celui-ci a, à son tour remis les mêmes clés à l’Administrateur de Territoire de Beni.
Le Gouverneur Julien Paluku remet les clefs à l’administrateur du Territoire de Beni
L’administrateur du territoire les a remis au Chef de chefferie de Bashu, Mwami Kalemire ABASI qui à son tour les remettra au Médecin Chef de Zone de Santé de VUHOVI.
L’administrateur de Beni remet les clefs de deux véhicules au Mwami Kalemire ABASI
La cérémonie était émouvante pour voir toute cette chaine de responsables dont dépend en amont la Zone de Santé de Vuhovi. Si chacun de ces responsables pouvait bien jouer son rôle, la santé ne souffrirait plus comme aujourd’hui. Notez que les médecins de Beni-Lubero poursuivent leur bras de fer avec les autorités militaires de Beni-Lubero depuis l’assassinat du Dr Franck Bahati par un militaire qui n’a toujours pas été arrêté…
 
A part les deux véhicules, don de la Banque Mondiale, le Ministre de la Santé Kaput a aussi remis au Médecin chef de Zone de Vuhovi des tôles ondulées, des ordinateurs portables, groupes électrogènes, et d’autres accessoires. Toute cette cérémonie de remise de matériel a connu les cris de joie et les applaudissements des habitants de Vuhovi, de Vitungwe, et d’Isale venus nombreux pour être témoins de l’événement.
Après la cérémonie du démarrage du projet, les différentes délégations sont passées à l’Hôpital Général de Vuhovi pour poser officiellement la première pierre du bâtiment moderne de l’Hôpital.
A l’occasion, les autorités ont découvert le bâtiment de 160 m2 que l’OMS vient d’achever pour augmenter la capacité d’accueil de l’Hôpital General de Vuhovi.
Parmi les autorités présentes aux côtés du Ministre de Santé Kaput, on peut citer le Gouverneur du Nord-Kivu, Son Excellence Julien Paluku Kahongya, le représentant du BCECO, le représentant de la Banque Mondiale au Congo, le Ministre Provincial de la Santé au Nord Kivu, Son Excellence Dr Mbalutwirande Valérien ; le Médecin inspecteur provincial du Nord Kivu, Dr Dominique Baabo ; Mwami Kalemire ABASI ; le Dr Jean-Paul Mundama du District Sanitaire de Butembo ; le Dr Lukusa Katshunga pour le District Sanitaire de Beni ; les représentants de plusieurs ONG œuvrant à Beni-Lubero notamment, CIF santé BCECO, Cif santé PS9FED, Cif santé Helthnet TPO, Action Damien, PNLO, et le Médecin chef de Zone de santé de Vuhovi, Dr Nzanzu Malambo qui accueillait toutes ces délégations.
On peut dire que le volet santé de Cinq chantiers de Joseph Kabila a bel et bien démarré à Vuhovi… Mais les populations de Vuhovi auraient bien voulu que le volet sécuritaire qui ne figure pas parmi les 5 chantiers malheureusement fut le premier à démarrer. En effet ce projet de la banque mondiale démarre sur fonds d’insécurité aux abords du Parc National des Virunga où les populations de la chefferie des Bashu cultivent haricots, manioc, riz, maïs, etc.. Cette partie de la chefferie des Bashu est aujourd’hui occupée par des rebelles de toutes sortes qui tuent les congolais, violent les femmes, s’approprient leurs récoltes, les chassent de leurs champs, etc. …
La joie du projet de la Banque Mondiale à Vuhovi serait complète si la securité était assurée dans la chefferie. Mais qui assurera la securité aux habitants de la chefferie des Bashu? Le démarrage du projet santé de Vuhovi par les fonds de la Banque Mondiale, la réfection de la Prison par la Monuc, et la construction d’un pavillon de l’Hôpital par l’OMS démontre que les institutions internationales ont un véritable pour d’initiative dans la région. Les habitants de Vuhovi sont témoins et demandent que le volet sécuritaire soit aussi pris en compte. En effet construire une prison et un hôpital c’est bon, mais éradiquer la violence du Nord-Kivu, c’est encore mieux. Ainsi, les autorités congolaises qui ont en charge la securité des congolais et de leurs biens, devraient se mettre sur la balance de ce que les orateurs de Vuhovi ont appelé la chaine de responsabilisation mutuelle. Il y a visiblement un maillon faible et défectueux dans cette chaine de responsabilisation mutuelle. Ce maillon faible doit être identifié, coupé, et remplacé pour que la paix, synonyme de développement, règne dans la Chefferie des Bashu et ailleurs dans la Province.
.
 
Juvénal Paluku
Vuhovi
Beni-Lubero Online
Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*