La collaboration entre Catholiques et Protestants se porte bien à MULO

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

" Celui qui reçoit sans donner trahit sa vocation d’amour » a dit Yvon Gobry. La personne humaine est communication dans son essence, malgré les barricades qui s’intercalent vis-à-vis de l’autre. Nous ne pouvons rester muet face au travail de l’Ordre de la Sainte Croix lequel est en train de se révéler par des relations qu’il noue, pas seulement avec les catholiques mais aussi avec les membres d’autres communautés chrétiennes comme les protestants du milieu de Mulo, chose à laquelle on ne s’attendait pas. J’ose croire que si l’Ordre de la Sainte Croix procède ainsi, c’est parce que ses membres lisent et exploitent bien Mathieu 5 : 47 où Jésus Christ, lors du sermon sur la montagne, relate ce qui suit : « Et si vous saluez seulement vos frères, que faites-vous d’extraordinaire ? Les païens aussi n’agissent-ils pas de même ? ».

Certes, les propos ci-dessous sont l’œuvre de Kakule Syalamatya Benjamin, marié, père de trois enfants, natif de la région de Mulo (Territoire de Lubero), membre de la communauté protestante C.B.C.A (communauté Baptiste au centre de l’Afrique) dans la paroisse Kalambi/Mulo, et étudiant en deuxième philosophie à l’I.S.S.C.M (Institut Supérieur Sainte Croix Mulo érigé par l’Ordre de la Sainte Croix).

.

Comment un protestant est il arrivé à être accepté dans une Institution philosophique gérée par l’Ordre d’obédience purement religieuse catholique ? N’entendez pas de nous une réponse claire et nette sinon que ce sont des relations que les membres de l’Ordre ont nouées avec nous depuis notre inscription comme étudiant à l’I.S.S.C.M. Nous ne cessons de les remercier de leur dévouement mais aussi de leur patience à notre égard, de leur acception de notre personne, de leur disponibilité pour nous parler au même titre que les autres catholiques sans beaucoup de peine. De notre part, pas de grandes lignes de démarcation, seulement la doctrine. Heureusement nous prions tous un seul Dieu.

.

En guise d’exemple, notre professeur frère Anselme Tsongo, est venu nous voir à la maison. Sa visite a été une preuve qui reflète l’essence de la relation entre l’Ordre et nous. On ne peut jamais se rencontrer sans échange d’expérience, des conseils, etc.

.

En outre, nos frères avec qui nous étudions viennent nous voir souvent et à plus forte raison nous tenons compte de leur aide.

.

Au sujet des relations de l’Ordre de la Sainte Croix avec notre paroisse protestante surtout au niveau des échanges d’expériences, il y a collaboration. Dans ses projets, la paroisse protestante presse des briques et la communauté des Croisiers vient en acheter. Tant d’autres preuves que nous n’arrivons pas à citer. Ces preuves sont déjà une voix qui témoigne que les Croisiers sont bienveillants à l’égard de la communauté protestante. Nous souhaiterions que l’O.S.C. continue dans cette perspective et qu’il multiplie les œuvres de collaboration. Ces relations n’auront point besoin des témoins, elles sont elles-mêmes une lumière, un témoignage de ce qu’est l’Ordre de la Sainte Croix.

.

Nos vifs remerciements !

.

KAKULE SYALAMATYA BENJAMIN

Etudiant a l’ISSCM/MULO

Beni-Lubero Online

.

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*