La diaspora en appelle

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail
MESSAGE DES RESSORTISSANTS DU KIVU EN OCCIDENT AUX POPULATIONS DU NORD KIVU
 
Mesdames, Messieurs,
 
Chères Sœurs, Chers Frères,
 
Nous, Congolaises et Congolais, Enfants du Nord Kivu vivant en occident,
 
  • Rappelant notre opposition à toute privatisation de la crise du Nord Kivu ;
  • Rappelant notre rejet de toute tractation supra judiciaire notamment l’accord de Kigali qui donna naissance au « mixage » en lieu et place du brassage prévu par les textes légaux ;
  • Rappelant notre campagne organisée contre la tenue de la conférence de Goma dans la suite du massacre non élucidé à ce jour des milliers de soldats congolais à Mushaki ; 
Après examen et analyse de la situation catastrophique dans laquelle se retrouvent les populations congolaises dans la province du Nord Kivu,
 
  • Considérant le manque d’empressement pour solutionner le conflit le plus meurtrier après la 2e guerre mondiale, tant du côté du pouvoir en place que celui de la communauté internationale ;
  • Considérant le principe de deux poids deux mesures appliqué aux populations congolaises du Nord Kivu par rapport à d’autres catastrophes beaucoup moins meurtrières notamment le tsunami asiatique, le Darfour, l’affaire des infirmières bulgares et enfin l’affaire Betancourt ;
  • Considérant que le malheur des Kivutiens n’empêche nullement les puissances politiques et économiques du monde de s’abreuver des richesses volées aux populations contraintes de s’entasser dans des camps de fortune dépourvues de toute dignité ;
  • Considérant l’échec patent de la mission des nations unies au Congo, la Monuc ;
  • Considérant la présence suspecte des consulats ouverts sans motif clair en zone de guerre ;
  • Considérant la responsabilité du Rwanda dans les souffrances et le malheur au Nord Kivu ;
  • Considérant la gestion simpliste voire complice de la crise du Nord Kivu par le pouvoir central au profit des ennemis de notre Patrie et de notre province – mère .  
Nous, Congolais du Nord Kivu en occident, conscients de notre devoir et de notre responsabilité, exigeons ;
 
1. Du pouvoir Congolais :
.
·         la démission immédiate du gouvernement Gizenga ;
·         La fermeture des frontières avec le Rwanda et l’Ouganda ainsi que la rupture de tout contact avec les officiels de ces pays agresseurs ;
·         La fin de l’accord dit de Goma et l’application stricte du brassage sans exclusif ;
·         L’émission d’un mandat d’arrêt national et international contre le Cndp et ses dirigeants ;
·         le départ de la Monuc du territoire nationale et du Nord Kivu en particulier ;
·         l’instauration de l’état d’urgence dans la province du Nord Kivu pour une mobilisation générale de la nation et des forces armées nationales ;
·         L’application des recommandations ci-après pour la défense nationale et l’instauration de l’autorité publique sur l’ensemble de la province administrative du Nord Kivu, dans un délai de 30 jours à dater de ce jour.
 
Passé ce délai, les Congolais du Nord Kivu vivants en Occident, en accord avec les populations kivutiennes, prendront acte de la démission de fait du pouvoir notamment le Président Kabila et le gouvernement Gizenga pour réagir conséquemment aux prescrits de la loi fondamentale, si ces recommandations ne sont pas appliquées ;
 
2. De la Communauté internationale :
  • la prise de conscience de l’échec de tous les accords signés sous sa pression et son encadrement, et ce, depuis Lusaka à ce jour ;
  • l’application du droit international, par la justice internationale, contre tous les acteurs politiques et militaires coupables des crimes de guerre et crimes contre l’humanité commis au Nord Kivu ;
  • la fin du mandat de la Monuc qui s’est illustrée dans le déshonneur et l’opprobre : viols sur mineures, trafics des armes, des minerais, soutien affiché du commandant indien aux milices de Nkundabatware…
  • la fermeture des consulats ouverts dans la précipitation à Goma et qui sont versés dans l’espionnage et les renseignements sans jamais voir ni dénoncer les souffrances infligées aux populations congolaises ; 
Comme suite logique à notre combat contre le danger représenté officiellement par Nkundabatware et les milices venues du Rwanda, notamment les rastas, les fdlr et autres, mais dont les vrais commanditaires restent tapis dans le pénombre, le moment est venu de sonner le rappel général de tous les authentiques Maî Maî, véritables gardiens de la terre kivutienne, pour redynamiser la résistance locale afin de faire échec au complot sombre qui couvre la province.
 
A cet effet, nous recommandons aux Authentiques Commandants Maî Maî :
 
  • De ne pas céder aux pressions et chantages en cours pour les contraindre à laisser du terrain à Nkundabatware, notamment à Sake et walikale ;
  • De ne plus faire foi à tout accord menant à leur désarmement ;
  • D’éloigner d’eux tous les aventuriers en quête de positionnement et de gain facile sans idéal et engagement aucun pour les populations humiliées du Nord Kivu ;
  • De prendre acte, dès à présent, de la fin du temps des compromis et du début de la bataille ultime pour la justice, la liberté et la dignité au nom de tous nos martyrs;
  • D’assumer leur responsabilité sacrée sans rien attendre du pouvoir central hautement impliqué dans le désastre du Nord Kivu . 
Fait à Bruxelles, le 20 Septembre 2008
 
Pour les Congolais Ressortissants du Kivu en Occident :
 
  1. Michel Moto Muhima (Belgique)
  2. Jocélyn Mubawa (Belgique)
  3. Pagiel Mulegwa  (Belgique)
  4. Kambala Mulhiro (Belgique)
  5. Nicolas Taratibu (USA)
  6. Ambroise Mulambo wa Kungabile (USA)
  7. Albert Minani Musombwa (Allemagne)
  8. Jean-Pierre Hakorinama Mbazumutima (Allemagne)
  9. Gilbert Kasereka (France)
  10. John Kaliba Mungwankoka wa Katana (France)
  11. Guy Munga  Ya Makano (France)
  12. Julien Byanikiro Nyasisi (Hollande)
  13. Gilbert Mbazumutima Hategeka (Hollande)
  14. Julienne Milambo Ramazani (Norvège)
  15. Nicole Tabu Malira (Norvège)
  16. Ramazani Kashindi Munga (Australie)
  17. Georges Katsuva Kamate (Australie)
  18. Prosper Kashamura Hamuli (Canada)
  19. Blaise Binda Akili-Mali (Finlande)
  20. Martin Cizungu Mushi (Italie)
  21. Marthe Misona Wa Biwa (Suede)
  22. Agnès Kavira Mutangi (Grèce)
  23. Daniel Kambale Musavuli (Suisse)
  24. Simon Pierre Buhendwa Ciza (Grande-Bretagne)
  25. Jules Muhindo Kamate (Nouvelle-Zélande)
  26. Odette Yungu Mwendambali (Danemark)
Michel Moto
Belgique
Beni-Lubero Online
Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*