La Face Cachée de la Visite de J.P Bemba à Kindu

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Le vice-président de la république Jean-Pierre Bemba a tous les projecteurs de l’actualité sur lui. Non seulement parce qu’il est imposant par sa masse mais parce qu’il perd du poids. Il perd du poids politique avec des dossiers qui risquent de l’éclabousser avant et après les élections.

.Il a perdu des supports remarquables de ses ministres et autres lieutenants qui se sont affranchis de "l’Autoritarisme-Mobutiste"qui a maculé le MLC. Les poids lourds du Mouvement de Libération du Congo, originaires du Maniema, sous la houlette de Tambwe Mwamba s’étaient désolidarisés du Chairman; créant un vide dans le MLC/Maniema.. Nos sources indiquent que J.P Bemba est allé depuis Lundi à Kindu; non pour s’enquérir de la misère socio-économique du Maniema (comme il l’a fait savoir) mais plutôt pour colmater les brèches afin de redonner vie au MLC."Il est tard", a répondu, un habitant de Kindu. Il est tard pour chercher à sauver ce qui est déjà mort; a-t-il conclu.

.Les habitants de Kindu auraient sommé tout candidat de construire au moins une maison dans la ville abandonnée du Maniema avant d’espérer faire campagne et avoir des voix dans ce coin dit "enclavé"de la RDC."C’est inadmissible que Kindu soit si abandonné et le reste du Maniema pendant que ses fils comme Arthur Zaïdi Ngoma sont vice-président de la république et autres Tambwe Mwamba, richissime, qui n’a presque rien investi chez-lui."Les riches politiciens originaires du Maniema, apprenons-nous, logent chez les religieuses car c’est là qu’il y a des centres d’accueils décents. La ville n’a même pas d’hôtel pour accueillir ses propres fils promus à Kinshasa!

.C’est sur cette accusation-condamnation que le président du MLC a voulu se pencher pour étaler à ses partisans les faiblesses de ses détracteurs. Un autre comité du mouvement serait nommé en catimini avec pour objectif de redorer le blason du chef, terni par les allégations de dictature interne au MLC et surtout des accusations des massacres et du cannibalisme qui pèsent sur la tête du Chairman.

.Avant même de s’envoler pour Kindu, J.P Bemba a laissé un dossier lourd des conséquences sur son bureau à Kinshasa. Ses partisans auraient menacé de mort le président des journalistes Congolais qui serait en fuite hors de la RDC. Monsieur Kabeya Pindi Passi, connu dans le milieu des journalistes kinois pour sa plume et son style sans pareils a fait diffuser un reportage tourné en République Centrafricaine et dont le contenu semble condamner J.P Bemba. Le Pays du Général Bozize accuse le chef du MLC de l’assistance accordée à l’ex-président Félix Patassé et des massacres qu’auraient perpétré ses troupes à Bangui. Le malheureux journaliste qui a crû faire un reportage haut de gamme est à présent voué à la clandestinité.

.J.P Bemba préfère, sans doute, aller étape par étape avant les élections avant de sauver sa tête de toute accusation. Tout l’espace présidentiel est agité en cette période où la haute Autorité des Médias a sonné l’alarme. Ils s’accusent, ils se chicanent par propagandistes interposés que chacun cherche une porte de sortie honorable.

.Pendant que J.P Bemba fait le ménage chez-lui, Joseph Kabila pense à la régularité. Nos sources indiquent que le président de la RDC va se marier, à la mairie de Kinshasa le 04 juin 2006, avant de se lancer dans la campagne électorale.

Magloire Paluku

Journaliste

Pays-Bas

Beni-Lubero Online & Radio KivuOneInternational

.

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*