La Foudre Frappe l

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail
Un malheur peut en cacher un autre! C’est ce que l’on peut dire de l’Université de Kasugho, en Territoire de Lubero.  En effet, le 7 Janvier dernier, le véhicule de l’Université de Kasugho avait fait un accident mortel sur la route Lubero-Kasugho, entrainant la mort de deux étudiants dont Mlle Zawadi de G3 et d’un enseignant d’anglais dans une école secondaire de la place.
 
Un mois plus tard, voilà de nouveau l’Universitaire de Kasugho visitée par la mort. En effet, hier Vendredi 8 Février, une foudre impitoyable a causé la mort de deux étudiants. Comme un cheveu sur la soupe, cette foudre s’est invité sur le campus de l’Université vers 5h00 du matin au milieu d’une fine pluie matinale. Les deux victimes completement calcinés par cette foudre sont Mr Masudi Juma et Matangula,  tous deux ressortissants de Mambasa, en Province Orientale.
 
Les Deux blessés graves qui ont survécu à la foudre ont été dépêché rapidement à l’Hôpital Général de Lubero pour des soins appropriés.
 
Les dépouilles de deux victimes sont en route pour leur village d’origine à Mambasa, Province Orientale.
 
Ailleurs à Butembo, un homme du nom de Kipimbi s’est donné la mort par pendaison à Ishango,  Quartier Malera, Commune Bulengera, Ville de Butembo, dans la nuit de jeudi 7 au 8 février. Les voisins du Kipimbi ont rapporté que depuis un temps Mr Kipimbi se disait tourmenté par des esprits mauvais depuis qu’il avait vendu à des particuliers le terrain prévu par la famille comme cimetière familial.  Histoire vraie ou faux, Mr Kipimbi n’est plus et son acte doit avoir une cause que l’on ne connaitra peut-être plus jamais.     
 
Toujours à Butembo, un opérateur économique du nom de Barthelemy NZANZU SIHALIKI (47 ans), de l’Avenue SEBE, Numéro 30,  est décédé  au soir du Vendredi 8 Février 2008 au Centre Médico-chirurgical le ROI de Dr Pakimo, non loin de  l’Auberge de Butembo, à la suite d’une longue et pénible maladie.  Mr SIHALIKI était un membre vaillant de la Croix  Rouge Butembo dont il fut Président. Il était aussi membre actif de la FEC-Butembo et tenancier de la Pharmacie La Victoire de l’Avenue Matokeo. Pendant six ans,  soit de 1998 à 2004, l’illustre disparu était Président du Comité de Gestion du Centre de Santé de Référence Maman Musay de Butembo.  Papa SIHALIKI a été porté en sa dernière demeure à Musenda, son village natal, sur la  route Butembo-Kyondo, après une messe de recuillem à l’Eglise Catholique de Kaghuntura.
 
Que les âmes de tous les illustres disparus susmentionnés reposent dans la paix du Seigneur !
 
Juvénal Paluku
Butembo
Beni-Lubero Online

.

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*