MaireSikulivasakabutembo

La guerre de l’alcool à Butembo

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Les bubolais s’expriment

1. Il avait été annoncé, par la mairie de Butembo, qu’il y aura ce lundi 11 avril 2011 à l’abattoir, l’incinération de plus ou moins 600 cartons de boissons fortement alcoolisées et bon marché.

En effet, dans presque toutes les boutiques et alimentations de la ville de Butembo et environs on trouve des flacons d’alcool de 100ml titré à 42% d’alcool et qui coûtent seulement 350Fc. Ces alcools portent des noms tels que Simba, Liqueur café, Furaha, Tiger et autre Waragi.

MaireSikulivasakabutembo

                           Maire Sikul’Uvasaka MAKALA de Butembo

Ces alcools sont à l’origine de plusieurs maux dont les violences et accidents de circulation.

Ce lundi 11 avril 2011, le maire de ville était déjà prêt sur le lieu prévu pour l’incinération mais il reçut plusieurs menaces par téléphone. Puis les émissaires du Gouverneur de province, Son Excellence Julien P Kahongya étaient arrivés demander, de la part du Gouverneur à séjour à Butembo, de surseoir à l’incinération. Après ces émissaires, le Président de la FEC, Fédération des Entreprises du Congo, était arrivé, lui aussi de la part du Gouverneur réitérer sa demande de surseoir à l’incinération. Le maire de la ville de Butembo fut contraint d’obtempérer à l’ordre de la hiérarchie !

Ceux qui étaient avec le maire de la ville ont exprimé leur déception.

L’une des raisons avancées contre l’incinération par les commerçants est qu’ils ont légalement importé ces boissons et que l’OCC, Office Congolais de Contrôle,  avait donné son aval pour l’importation. Ils n’étaient pas de fraudeurs !

A mon avis, la lutte contre ce fléau devrait avoir lieu en amont, c’est-à-dire, à la source en interdisant l’importation de ces alcools et de fermer l’usine de Kiwanja en territoire de Rutshuru et non se limiter à l’incinération de la marchandise à la consommation.

2. L’OPERATION BUTEMBO SANS BOISSON FORTEMENT ALCOLISEE PIETINEE PAR JULIEN PALUKU,GOUVERNEUR DU NORD-KIVU

le comité urbain de sécurité a lancé l’opération Butembo sans boisson fortement alcoolisée,décision prise la semaine dernière,pour matérialiser cette opération, le service urbain de l’hygiène public a réussi de mettre la main sur 600 carton contenants des petites bouteilles de Simba

Warangi et de furaha appartenant à un opérateur économique de la place,le comité de sécurité a pis la mesure de procéder à l’incinération de ce 600 cartons des boissons frappées par la loi,

À 14heures 30 minutes le camion marque ben de l’hôtel de ville de Butembo chargé de cet alcool et escorté de la police nationale congolaise. Déverser ces cartons dans la concession de la Battoir public de Butembo pour incinération,le camion venait de commencer à écraser les bouteilles.10 minutes plus tard le vice président de la société civile bute, Maître KAKURUSI est arrivé sur le lieu et il a fait savoir au maire de Butembo SIKUL’UVASAKA MAKALA que le gouverneur du Nord-kivu à séjour en Butembo, son fief électoral vient d’ordonner la suspension de l’incinération de cette boisson prohibée,suite aux plaidoyers de la FEC Butembo. Le maire de ville a récu des menaces de la part de cet homme dit de la société civile qui sacrifie sa population au lieu de la protégé,certaines observateurs pensent l’homme de la société civile aurais été  corrompu par le propriétaire de la boisson prohibée qui est dans le collimateur,aussitôt le maire a récu des menaces téléphonique de la part des opérateurs économiques,ipsofacto l’opération à été rareté sous l’oeil impuissant de l’autorité urbaine. Pour accélérer les menaces,le président la FEC accompagner d’un grand opérateur de Butembo (kikunguli) sont venus voire le comité urbain de sécurité à la battoir public,ici une réunion d’urgence à été tenue, pour convaincre le comité de sécurité d’arrêter l’opération, sur ordre du gouverneur julien PALUKU KAHONGYA en séjour à Butembo son fief électoral,pour s’enroler et sensibiliser la population de s’enroler massivement en fin d’avoir plus des représentants au parlement dans la prochaine legislature.

Le propriétaire de 600 cartons à été ordonné d’aller acheter des sacs et chercher les jeunes garçons pouvant l’aider à mettre les flacons en sacs. ainsi que les éléments de l’ordre pour la garde qui seront payés par l’opérateur économique. A en croire le président de la fédération des entreprises au Congo (FEC) Butembo,M.POLYCARPE NDIVITHO,L’alcool sera remis à Rutsuru (à l’usine) de fabrication car la loi congolaise n’interdit pas la boisson plutôt l’emballage car ce dernier est de moins de 30 millilitres. cela permettait aux petit enfants de s’en procurer n’importe quand.

Notons que 2100 autres cartons de cette même boisson fortement alcoolisée appartenant à l’operateur de l’alimentation alpha,à été arrêté par le comité urbain de sécurité ce lundi 11 avril 2011,lorsqu’on se rendait à la battoir pour aller incinérer les 600cartons,l’opération qui a avortée à sa dernière minutes. quel sera la suite de ces derniers colis?et qui dirige qui en ville de Butembo?se demande plus d’un observateur?cette façon de faire indigne la population de Butembo. ( K.M.)

3. Durant toute la semaine écoulée, le maire de ville menait une campagne contre les boissons fortement alcolisées ! c’est hier 11 avril 2011 qu’il devait passer à la première action. Pluisieurs cartons de ces boissons devaient etre incendiés… ce lundi dans la concession de l’abatoire de 1°Butembo. quelques secondes avant d mettre le feu sur ces cartons , devant le grand public, des policiers et plusieurs agents de l’OCC du service de l’environnement, on a vu le maire decrocher un coup de télephone qui, après, on a lu un message de deception sur sa figure. c’était le coup de phone du Gouverneur lui demandant d’arrêter cette opération et remettre ces boissons au propriétaire. Peu après, on a vu Mr Fabrice KAKURUSI, membre de la société civile fantome de Butembo, venir avec le même message ! après quelques secondes, le president de la FEC est aussi arrvé dans une precipitation pour le même message. La desolation a été grande, devant cette humiliation public de Monsieur le maire. La population de Butembo deplore ce comportement du gouverneur, étant donné que ces boissons fontt des morts chaque jours à Butembo. Selon les dernières revelations, le Gouverneur a reçu une grande somme d’argent comme corruption de la part de l’opérateur économique propriétaire de ces boissons. La population est deçue de la position qu’a pris le gouvernement. cela risquera d’influer sur son élection, après d’autres dossiers qui pesent sur lui. A suivre, avec les micro baldeurs sur plusieurs radios, les bubolais ont fustigé ce comportement (T.Y.)

4. Beni-Lubero: Indignation face aux agissements des autorités

Chers Cathunga !

Après lecture de l’article « La guerre de l’alcool à Butembo » suis triste de voir combien le Maire de ville ne peut pas agir malgré sa bonne foi !Jusque quand allons-nous nous voiler la face ? Jusque quand allons nous imputer la faute à l’étranger alors que nous nous tuons nous-mêmes à petit feu ? Certes la marchandise est entrée légalement dans la ville, mais les autorités sanitaires n’ont-elles pas non plus un avis à donner ? Ou encore sommes-nous si inconscients du danger qui nous guette à travers ce fléau ? Où est passé l’âme du « munande » ! Serions-nous si intéressées par le profit et quelqu’un soit le moyen d’y parvenir ? La vie de l’homme est-elle devenue si insignifiant ? A qui sera donc destiné cet alcool quand il y aura plus personne pour le boire car les consommateurs ne seront plus de ce monde ? A BON ENTENDEUR, SALUT ! IL EST ENCORE TEMPS D’AGIR! ( Mbambu)

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*