Mbingieglise0

La Localité de Mbingi est tombée aux mains des Rwandais

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

La localité de Mbingi au Sud du Territoire de Lubero en Province du Nord-Kivu est tombée ce samedi 27 novembre 2010 à 18h15׳ heure locale entre les mains des Rwandais. Selon la source locale qui a donné l’information, les Rwandais armés jusqu’aux dents ont attaqué le village sans rencontrer de résistance parce qu’il n’y avait pas de militaires congolais sur place. Sous le crépitement des balles et des détonations assourdissant d’armes lourdes, Mbingi s’est vidé de sa population qui n’avait d’autre choix que de fuir en brousse, abandonnant la nourriture du soir au feu. Aucun bilan humain de l’attaque n’est disponible parce que, à l’heure de l’attaque, les familles n’étaient pas toutes réunies. Certains parents ne savent pas où sont leurs enfants qui jouaient dans la cour ou qui étaient à la paroisse pour préparer la messe du dimanche. Ceux qui étaient à la source ne sont plus revenus au village préférant se sauver avec des casseroles vides d’eau. L’heure de l’attaque était ainsi savamment choisie pour prendre le village au dépourvu mais aussi pour le piller de tout son avoir car personne n’a eu le temps d’emporter quoi que ce soit dans sa fuite. C’est avec peine et désolation que l’informateur de Beni-Lubero Online vient de raconter le calvaire des congolais de Mbingi. 

Mbingieglise0

                  Eglise Catholique de Mbingi/Diocèse de Butembo-Beni

Pendant l’attaque, les assaillants disaient tout haut «  FDLR », «  Mai-Mai » et étaient effectivement déguisés en FDLR et en Mai-Mai. Leur but premier était visiblement de chasser les habitants du village. Ceux qui ont aperçu les assaillants pendant le sauve-qui-peut disent qu’ils étaient des rwandais, et probablement ceux qui s’appellent depuis le mois de septembre dernier des HUTU-NANDE et qui s’infiltraient depuis quelques jours dans la contrée à partir de Rutshuru et de Masisi.

Selon les habitants de Mbingi, les assaillants ne pouvaient pas être des Mai-Mai non seulement parce que leur morphologie les trahissaient mais aussi à cause des armes (telles les roquettes) que les vrais Mai-Mai ne peuvent trouver. Aussi, les attaques des vrais Mai-Mai sont souvent dirigées contre les militaires, les policiers, les occupants, etc., mais jamais contre les congolais. Les vrais Mai-Mai ne chassent jamais les congolais de leurs villages car ils se battent pour les congolais, même si quelques fois ils peuvent les rançonner pour leur nourriture, médicament, etc. 

Jusque-là aucune source officielle n’a parlé de l’attaque de Mbingi vidé de sa population qui passe cette nuit à la belle étoile. Depuis la désertion des militaires du CNDP qui se présente aujourd’hui comme « un serpent à plusieurs têtes » et les dénonciations des infiltrations rwandaises dans la contrée, le gouvernement de Kinshasa n’a rien fait pour renforcer la securité des populations congolaises.

 Selon des rumeurs persistantes dans ce pays où la tradition orale est la principale source d’information, Kinshasa aurait donné au Rwanda les mois de novembre et décembre 2010 pour occuper le Kivu et y parachever l’implantation des retournés du Rwanda, pour qu’à partir de Janvier 2011 on procède à l’enrôlement des électeurs dans un Kivu gonflé de retournés du Rwanda. Vrai ou Faux ! C’est au gouvernement de Kinshasa d’éclairer la religion des congolais sur la confusion qui a élu domicile dans ce coin martyr de la R.D.Congo. Sinon, un jour le gouvernement actuel sera accusé même post-mortem de trahison, et de non assistance à un peuple en danger… 

Correspondance Particulière de la Brousse de Mbingi au Sud de Lubero ! 

© Beni-Lubero Online

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*