La Paroisse de LUOFU encercl

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail
La situation dure depuis mercredi dernier, à 140 kilomètres au sud de Butembo. Des rebelles hutus rwandais du RUD (Rassemblement pour l’Unité et la Démocratie), un mouvement différent des FDLR, encerclent les locaux de la Paroisse Catholique de Luofu, animée par les Peres Assomptionnistes (A.A) et les Petites Sœurs de la Présentation (PSP) . Pour motif, les assaillants demandent à la Monuc la reddition des 15 de leurs camarades et de leurs armes .
 
Selon Omer Kambale, Vice-président de la Société Civile de Lubero, et selon la Radio Okapi les armes continuent de crépiter partout dans cette contrée et la population de Luofu et des environs vit dans la peur.
La même source indique que seuls les prêtres de la paroisse et quelques religieux ont réussi à quitter la localité jeudi, grâce à l’intervention de la Monuc. Le reste de la population est retenu en otage par une poignée d’hommes armés du Rassemblement pour l’Unité la Démocratie. Ces combattants menacent de tout brûler si la Monuc ne leur remet pas les armes des 15 de leurs hommes.
Le « RUD » est dirigé par le colonel Moussare, réfractaire au programme de rapatriement. Il a son quartier général à Mashuta, à 50 kilomètres au Nord-ouest de Kanyabayonga. Son mouvement compterait environ 1 500 combattants.
 
La  population quant à elle ne croit pas a l’existence de cette RUD. Pour elle, c’est toujours Nkunda qui poursuit sa conquête du Nord-Kivu depuis la fuite des Fardc. Les Fardc qui sont présents dans la région ne sont pas des vrais Fardc. Cette vérité date de 2006. Maintenant que la zone réputée rwandophone est sous contrôle de Nkunda, il faut s’attendre a de nouveaux montages pour tenter de conquérir Lubero. Le fait de s’attaquer aux prêtres, autorités morales du coin, est très révélateur. Pour disperser le troupeau, il faut attaquer le berger.  Et comme toujours, la Monuc sait bien évacuer les gens mais jamais attaquer pour repousser les assaillants…  La population doit chercher comment mettre fin à ce théâtre de la Monuc, de Nkunda,  de soi-disant Rebelles Hutu Rwandais, et des Faux Fardc.  Il faut arrêter leur jeu ou accepter une nouvelle occupation.
 
Kambere Milonde
Kanyabayonga
Beni-Lubero Online

.

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*