Un chef ADF tué à Mapobu, groupement des Bambuba Kisiki

La population de Beni exige des audiences publiques pour les ADF capturés ces jours…

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

L’armée congolaise, dans des conditions normales d’opération, c’est-à-dire lorsqu’elle est purifiée des microbes, “ces traitres” largués sur terrain par Kabila et Kagame comme exterminateurs masqués de tenues des FARDC, mais ralliés aux terroristes islamistes, est bien “capable” des exploits et digne de révérence. Le résultat des troupes sur terrain dépend du fait que telle unité est composée des congolais authentiques ou des rwandais infiltrés.


Quand les soldats véritablement prennent les choses en mains sans l’interférence des complices des terroristes, alors la victoire est immédiatemment éclatante. Tel est le succès recueilli ces jours dans certaines zones d’opération de Beni, en l’occurrence Kididiwe, où de nombreux effets militaires ont été récupérés au dépens de l’ennemi, ainsi qu’un grand nombre de ces malfrants capturés.


Toutes les encouragements de la population à ces véritables loyalistes qui ont maîtrisé ces jours 27 hommes ADF et leurs 19 dépendants dont 3 enfants. Les FARDC int transféré ces criminels à Beni où ils sont detenus au cachot de l’Etat-major de la Police Nationale Congolaise.


A présent toute la population locale est mobilisée pour exiger que ces tueurs soient soumis à une audience publique. Ceci aiderait les opinions à suivre en toute objectivité et surtout en toute transparence l’instruction du dossier judiciaire de ces gens qui endeuillent si impitoyablement la région.
Tout le monde a soif des vraies informations au sujet des tueries qui perdurent dans le temps et l’espace à Beni.

Talangai Katchelewa
Beni

©Beni-Lubero Online.

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*