La Porte-Parole de JAVIER SOLANA se livre à Beni-Lubero Online

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Vendredi 24 mars 2006 [www.benilubero.com] CRISTINA GALLACH est porte-parole de JAVIER SOLANA , Secrétaire Général du Conseil de l’Union Européenne et Haut Représentant pour la Politique Etrangère et de Sécurité Commune.Contactée à Bruxelles par Beni-Lubero Online après la décision du Conseil de l’Union Européenne d’envoyer des troupes militaires en RDC, Madame Gallach a affirmé que les militaires qui vont sécuriser les élections en RDC seront sous le commandement européen et que les dépenses (non-remboursables) de l’Union Européenne en RDC sont évaluées maintenant à 800 millions d’euros.Elle invite les politiciens congolais à respecter le processus électoral en cours et refute la thèse avancée par l’UDPS d’un dictat occidental au Congo-Kinshasa.

 

– Benilubero.com: Christina Gallach, Bonjour! Vous êtes la porte-parole de Javier Solana le Secrétaire Général du conseil de l’Union Européenne.Comment la décision d’envoyer des troupes supplémentaires en RDC est arrivée à l’Union Européenne?

CHRISTINA GALLACH: La demande a été transmise par les Nations Unies à la fin de l’année dernière. Elle est chez nous depuis trois mois. Il a fallu avoir une force de dissuasion pour aider la Monuc qui travaille pour la stabilisation du Congo.Dimanche dernier monsieur Javier Solana a voyagé pour Kinshasa afin de discuter avec les autorités congolaises et notamment le président Joseph Kabila á ce sujet.C’est ainsi que hier jeudi 23-Mars-2006 l’Union a décidé de commencer les préparatifs pour cette mission de dissuasion.Nous venons de démarrer avec le processus de planification militaire mais la décision finale viendra apres approbation des Nations Unies.

-Benilubero.com: La demande des Nations Unies date depuis décembre 2005. Pourquoi avez-vous prit tout ce temps?

-CHRISTINA GALLACH: Nous avons pris tout ce temps pour consulter les gouvernements européens et la Monuc car une telle mission qui a des risques et des responsabilités militaires oblige la confiance et la formation utiles.Nous avons déployé aussi nos experts en RDC pour travailler avec les autorités et la Monuc.Après cette planification, les forces militaires iront en RDC avant la date précise des élections.

-Benilubero.com: De quoi avez-vous peur ou mieux y a-t-il une guerre imminente après les élections?

– CHRISTINA GALLACH : Nous sommes très satisfaits de l’évolution du processus électoral. Le travail fait par le parlement congolais est excellent, nous pensons que les efforts de la Monuc sont très positifs. Il faut souligner que l’Union Européenne a contribué fortement pour ce processus avec un soutien financier qui dépasse les 800 millions d’euros.

-Benilubero.com: Si je vous comprend bien;vous allez au Congo protéger plus les dépenses de votre argent.Sans toutes ces dépenses l’Union Européenne ne soutiendrait pas le processus électoral en RDC?

– CHRISTINA GALLACH : Monsieur,si vous me permettez c’est une absurdité.L’Union Européenne va contribuer au processus électoral parce que c’est une priorité;et "La" priorité de la stabilisation de l’Afrique.Pour nous; le peuple congolais et toute l’Afrique Centrale sont dans notre politique étrangère. Nous y sommes engagés et nous allons continuer.Toute l’Europe avec ses moyens politiques, économiques et militaires est engagée à aider le peuple congolais.

-Benilubero.com: Que gagne l’Europe en retour en donnant beaucoup d’argent et en envoyant ses soldats mourir en RDC?

– CHRISTINA GALLACH : Excusez-moi. Nous sommes convaincus que même avec des difficultés personne va mourir en RDC [sic]. Quand un pays même loin de nous mais qui est aussi proche de nous avance vers sa stabilité;c’est tout le monde et les congolais et l’Europe et le monde tout entier qui gagnent.Pour nous c’est une priorité que les gens du monde;ceux qui sont longtemps affectés par des instabilités puissent avancer vers la paix.Ça serra une réussite non seulement pour les congolais mais pour les Africains et les Européens.

Benilubero.com: Comment le Congo va rembourser tout cet argent? C’est encore une dette…

– CHRISTINA GALLACH : Pas question de remboursement.C’est une aide des pays européens aux Congolais.Ce sont des aides que les pays européens avaient déjà versé aux congolais soit par la voie de l’aide directe au gouvernement,soit par la réforme de l’armée,soit par le truchement des projets concrets de reconstruction nationale et de l’aide humanitaire.Le Congo est le premier pays Africain où l’Europe a plus investi dans tous les domaines, politique ,économique et dans le secteur financier.

-Benilubero.com: Quels sont les pays européens qui vont donner des militaires?

– CHRISTINA GALLACH : La mission va représenter tous les peuples de l’union européenne.Il y aura cependant une dizaine de pays qui vont envoyé des officiers.Tous seront sous le drapeau de l’union.

-Benilubero.com: Il y aura 400 à 450 militaires à Kinshasa et d’autres dans des pays frontaliers.Peut-on imaginer que ceux qui seront à l’horizon dans les pays frontaliers resteront au Rwanda ou en Ouganda?

– CHRISTINA GALLACH : Notre mission sera divisée en deux parties.Ceux qui seront à Kinshasa c’est pour nous assurer s’il peut y avoir un déploiement rapide d’une force qui elle sera stationnée à l’horizon.Une autre partie sera dans un pays africain, pas loin du Congo, pour soutenir la Monuc.

-Benilubero.com : Au Rwanda ,alors!

-CHRISTINA GALLACH : Je pense que ce n’est pas le cas.Le responsable de la planification militaire vient de commencer à travailler pour trouver un pays où sera cantonnée cette force réserve. Je suis sûre que ca ne sera ni au Rwanda ni en Ouganda.

-Benilubero.com: Il y a un parti politique à Kinshasa,l’UDPS d’Etienne Tschisekedi,qui accuse la communauté internationale de dicter sa loi en RDC.

– CHRISTINA GALLACH : Je suis tout à fait convaincu que les propos des dirigeants politiques de ce parti sont infondés.

-Benilubero.com: Pourtant les combattants de l’UDPS disent qu’ils vont rendre le Congo ingouvernable comme l’Irak et l’Afghanistan si leur leader ne participe pas aux élections.

– CHRISTINA GALLACH : Ecoutez.le message de l’union européenne est claire.Nous lançons un appel à tous les partis politiques et à tous les dirigeants politiques de participer aux élections.En boycottant ces élections ils ne vont pas faire avancer le processus de paix au Congo.

-Benilubero.com: L’Union Européenne a -t-elle un portait robot de son candidat préféré en RDC?

– CHRISTINA GALLACH : Ce sont des congolais qui vont élire leur président.C’est à eux qu’il appartient de décider qui sera leur président.

Benilubero.com: Joseph Kabila est sans doute plus proche de l’Union Européenne que tous les autres!Vous est-il le plus favorisé?

– CHRISTINA GALLACH : Nous n’avons aucun favori.

Benilubero.com: Je vous remercie madame la porte-parole.

– CHRISTINA GALLACH : C’est un grand plaisir.

Interview exclusive de CHRISTINA GALLACH réalisée ce Vendredi 24 Mars 2006 depuis Bruxelles par Magloire Paluku pour Beni-Lubero Online.

.

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*