La Securite Alimentaire dans le Territoire de Beni sur l’agenda du PDI

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Le Vendredi 31 mars 2006, une équipe du PDI dirigée par Maman Esther SOKI MAYOLO, Secrétaire Exécutif du PDI (Programme de Développement Intégral), a effectué une décente sur terrain à Mangango, à 16 km de Beni sur la route de Mangina dans le cadre du programme de lutte contre l’insécurité alimentaire qui fait rage dans le territoire de Beni depuis l’occupation des forêts et des champs par les militaires Fardc et les divers groupes rebelles. Cette descente sur terre avait pour objectifs la tenue du séminaire sur l’ agriculture et la malnutrition et la distribution du matériel agricole (houes, machettes), des semences(tomates,aubergines,oignons,choux),produits phito-sanitaires (insecticide,fongicide) au profit d’une association locale qui lutte contre la malnutrition dans la localité chefferie de Mangango. Les membres de cette association « NAC » qui ont participé au Séminaire avant de recevoir le don du PDI, ont sollicité directement l’adhésion de leur association au PDI.

Le Programme de Développement Intégral, PDI en sigle, est une organisation apolitique et non gouvernementale qui a comme objectif de relever le niveau de vie socio – économique de la population et comme objectifs spécifiques .

1. Relever le niveau d’étude des jeunes et des adultes

2. Lutter contre la divagation et l’exode rural

3. Lutter contre la pénétration illicite dans le Parc National de Virunga

4. Promouvoir les actions agricoles et sanitaires urbano – rurales

5. Organiser des débats sur le conflits fonciers et tribaux pour asseoir la Culture de la paix indispensable pour un développement durable.

6. Education et formation des groupes et des masses sur l’auto-prise en charge en matière de la culture de la paix, de la lutte contre le VIH / Sida et le développement endogène et durable.

7. Assurer l’assistance alimentaire, vestimentaire, sanitaire avec accent particulier sur les enfants et femmes vulnérables responsables des familles (déportées) victimes des guerres.

8. Mise en œuvre des certains projets d’investissement dans le secteur agricole, sanitaire, éducationnel, culturel et plaidoyer pour la mise en œuvre de l’exécution des ouvrages (publics) communautaires et privés au profit des communautés locales (Routes, Ecoles, Structures Sanitaires, Eglises, Point d’eau, Barrage Electrique de Proximité,…)

Esther SOKI

Beni

Beni-Lubero Online

.

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*