La Verité Finira Toujours par Triompher

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

BEAUCOUP DE CANDIDATS AUX PROCHAINES ELECTIONS, QU’EST CE QUE CELA PEUT CACHER?

En jetant un coup d’œil, sur la liste publiée par la CEI, à propos des candidats aux prochaines présidentielles et législatives, d’amblée, et même d’une manière désintéressée, les chiffres sont impressionnants. 8340 candidats à la députation, sur 9797 traités. Et 32 candidats retenus pour la présidentielle. Et ce, sur une bonne centaine des dossiers déposés à la commission électorale et indépendante .Il va s’en dire que la campagne électorale sera rude, s’il va falloir se disputer, 500 sièges seulement, et un seul et unique pour la présidentielle.
A la lumière de la situation politique comme la nôtre, il y a lieu de se poser un certain nombre des questions. La première à mon avis qui revient sur plusieurs bouches, c’est celle de vouloir comprendre cet engouement des candidats, mais aussi, c’est la question que tous les observateurs de la situation au Congo se posent. Pour celui qui ne vit pas au quotidien la situation politique du pays, ceci apparaît comme un élan majeur vers une démocratisation en Afrique. C’est le cas d’un ami Marocain, qui n’a pas hésité de me déclarer ce matin, « C’est une avancée significative de voir qu’un pays comme le tien, qui vient d’une crise étatique de plus d’une décennie, et en moins de vingt ans, un pays qui ne pouvait même pas présenter deux challengers aux présidentielles, présenter aujourd’hui, des milliers des candidatures. Ceci je l’espère bien, constituera une bonne leçon pour les démocraties à l’africaine ». Avant que je ne l’arrête, j’étais obligé de lui rappeler également que dans le même ordre d’idées, nous sommes jusque là, le seul pays sur le continent à vivre une situation exceptionnellement compliquée. Avoir quatre Vice-Présidents, qui secondent un Président, pourtant bien entouré par des conseillers et autres collaborateurs. Une démarcation politique. Mais tout de suite, j’ai fait remarquer à mon ami, qu’il a encore beaucoup de choses à scruter dans les démarches des politiciens Congolais.
A la lumière de la crise socio-politique et la précarité de la vie sociale au pays, tout le monde se présente si pas en sauveur, alors, en libérateur. Et combien l’ont réussi ? Si ce n’est que malheureusement, des espoirs qui ont été régulièrement déçus. De l’indépendance à nos jours. Même ceux qui se sont présentés comme ayant des solutions magiques. Des nationalistes, en passant par des communistes, des centristes comme par ceux des gauches. Je ne saurais pas non plus, vous faire grâce de la blague de feu Maréchal qui disait, « Je ne suis ni de droite, ni de gauche, ni encore du centre… » Donc, il nous a mis tous nulle part, avant que lui seul, bon gré mal gré, se retrouve au dessus de la mêlée.

Et la démarche de nos politiciens n’a jamais changé jusque là. Ils aiment se hisser au firmament, ils adorent la gloire (tout le monde aime se faire appeler Président dans mon pays). Evidemment, il y a de quoi, me diriez-vous. Dans un pays où les services ne sont offerts qu’aux plus forts et aux plus influents. Dans un pays où les citoyens sont au service des politiciens, au lieu que ça soit le contraire. Et les plus écrasés le restent pour de bon. S’il y a un secteur de la vie, où coule le lait et le miel, c’est dans la politique. Même les journalistes, et les hommes d’affaires sont au service des politiciens. Alors , c’est possible que tout le monde soit happé par ce domaine du mieux être, où l’on peut se permettre de rouler carrosse sur des vieilles chaussées sans étonner personne. Un secteur de la vie qui peut permettre à ses enfants de mieux vivre et d’étudier dans des bonnes écoles à l’Etranger. Dans une situation de crise grave, les politiciens Congolais vivent paradoxalement, sans rien se reprocher, dans un luxe qui étonnent plus d’un.
Le voeu de tous est que les prochaines élections contribuent à l’avénement d’un Etat de droit au Congo qui permette une égalité des chances à tous!

Justin Kandanda

Bruxelles (Belgique)

Beni-lubero Online

{moscomment}

.

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*