L’Affaire Minembwe en cachait une autre: Tshisekedi et l’UDPS (Magloire Paluku)

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Il y a des sujets qui divisent et d’autres qui créent l’amitié partisanne entre l’auteur et les lecteurs.C’est le cas de l’UDPS-Tshisekedi et l’affaire Minembwe.

Pour attaquer la réclamation des Banyamulenge exigeant leur territoire,tous les congolais parlent d’une même voix,accusant,supposant, s’opposant,justifiant par tous les moyens avec des mots bien choisis ;l’érection d’un territoire qu’ils ne voudraient pas voir.

Que dire alors de l’UDPS-Tshisekedi qui lui aussi exige "Son territoire politique" pour mener ses actions à son goût, à sa liberté, à ses manières, à son temps, à son rythme, à ses caprices, à ses sauts d’humeur et d’humour comme dans un pays qui est sans loi malgré une transition reprochable?

Ici les congolais sont plus tolérants,compatissants ou se masquent le visage pour ne pas regarder la vérité en face.

Pendant son opposition méritée contre le maréchal Mobutu, Etienne Tshisekedi Wa Mulumba était devenu un mythe,un sphinx qui reprenait vie de ses cendres à chaque fois que les conciliabules de la deuxième république le nourrissait de la potion magique d’opposant le jour et d’ami la nuit.

Le métier de journaliste étant d’informer et de former mais surtout en RDC,aujourd’hui, de lutter pour la bonne marche vers la troisième république;l’on ne peut se soustraire à la dénonciation de l’infamie.S’il faut accuser le RCD-Goma et ses lieutenants d’être proche du Rwanda,ayons le courage de dire que l’UDPS est une pécheresse-pêcheuse-en-eau-trouble.

La fille aînée de la démocratie congolaise s’est prostituée depuis les années de la CNS et notre mythique "Ya Tshitshi",avocat sans prestance a excellé dans les imprudences.

Il a été le premier à aller encourager son ami Mobutu à rester président de la république alors que les zaïrois n’en voulaient plus.Il a accepté de se faire nommer premier ministre, par le maréchal, avant de falsifier devant les caméras de la télévision le décret-loi de sa nomination.

En 1998,l’homme est sauvé du complot des rwandais qui voulaient le tuer afin de faire porter le chapeau de l’assassin à Mzee kabila. Le papa du président Joseph Kabange avait imaginé un scénario de "relégation" pour le faire partir de Kinshasa en l’envoyant se cacher à Kabeya-Kamwanga.Etienne Tshisekedi venant par avion de son village natal et était reçu,en secret, à trois reprises par Laurent-Désiré Kabila à Lubumbashi et à Kinshasa car "Mzee" ne voulait pas avoir sur ses mains le sang d’un opposant imprudent. Dès l’assassinat du tombeur de Mobutu,Wa Mulumba devint un opposant du fils de son sauveur.

Pendant que les congolais pleuraient les morts de Makobola et Kasika, le patron de l’UDPS était allé célébrer avec Paul Kagame l’anniversaire du génocide Rwandais à Kigali.

Le 30 juin dernier c’est encore Etienne Tshisekedi et ses combattants qui s’en prenaient à l’Abbé Malu-Malu qu’ils surnomment "Kimalu-malu"se traduisant en "tacot",refusent de reconnaître les institutions de la transition et crachent sur la constitution.Au lancement de l’enrôlement de la population les membres de l’UDPS sur demande de leur leader, Wa Mulumba en tête refusent de se faire enregistrer sur les listes électorales,brûlent les urnes,confisquent le matériel de la CEI et caeteri,et caetera.

Les faits et gestes anticonstitutionnels de l’UDPS et Etienne Tshisekedi sont à foison dans les rubriques de la presse.Jamais un parti politique ne s’est comporté avec légerté remplacant les lois du pays par ses propres revendications.Pourquoi avoir choisi,et justement, le jour de l’ouverture des bureaux d’enregistrement des candidatures pour marcher à Kinshasa et dans les deux Kasaï? Pour remettre UNE lettre des revendications à la Monuc doit-on y aller EN FOULE avec combattants et badots?N’existe-t-il plus la correspondance diplomatique entre les instances politiques et la communauté internationale en RDC?L’UDPS ne peut-t-elle pas comme les autres partis politiques respecter les lois,les institutions de l’Etat,les normes de la nation même si cela est contraignant?

Si à l’Est de la RDC Minembwe est une préoccupation, l’UDPS et Tshisekedi sont des autres Minembwe qui devraient préoccuper les congolais à l’Ouest de la R.D. Congo.

Magloire Paluku

Editorialiste

Beni-Lubero OnLine

{moscomment}

.

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*