L’AVENIR DU CONGO SE DESSINE DANS LE PRESENT (par Justin Kandanda)

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Je sais que beaucoup disent facilement et fatalement: est-ce, aujourd’hui que ce pays changera. Là où nos aînés ont échoué, est-ce réellement moi qui changerais quelquechose? . D’autres concluent même, « Le gouffre est très profond ». Et que n’entendons-nous pas sortir de nos bouches : « Laissez-les, nous persécuter maintenant, notre temps arrivera ». Et pour les jeunes, un hypnotisant adage politicien existe bel et bien : « La Jeunesse c’est L’avenir de demain ». Et demain qui n’arrive pas toujours. On finit par grandir et vieillir en regardant défiler devant nous des malins, qui nous détruisent , qui nous appauvrissent, qui nous promettent faux, qui nous mentent, qui nous avilissent, et comme si cela ne suffit pas, ils n’hésitent pas à nous vendre aux ennemis.

Avez-vous raison de croiser les bras maintenant, regarder et subir passivement les cours des événements; il y a de quoi me diriez vous! Oui, dans un pays où l’avenir semble être compromis. Système éducatif décourageant, Soins de santé précaires. Pouvoir d’achat réservé à une caste politique et sociale, égalité de chance inéxistante, sécurité moins rassurante. Infrastructures dégradées, gestion douteuse du pays et la liste est longue. Donc, pour vous , il faut laisser tout ça, et accepter l’inacceptable comme des « maudits ».

En tout cas, pour nous ; nous disons Non , et N.O.N . Nous disons même que, c’est le temps d’agir maintenant, ou jamais .Le Congo est notre pays, c’est aussi notre avenir, notre passion, notre lieu de vie. Son avenir c’est maintenant et pas demain. Et cet avenir nous concerne tous. Heureusement maintenant que le temps est arrivé où nous devons faire le choix de nos Dirigeants.

Qui accepterait parmi vous, de confier son enfant à un malfaiteur , à un dévergondé, un assassin, un destructeur ,un méchant ? Alors, agissons de même, il n’y a pas de plus précieux au monde que sa Mère-patrie. Pensons alors confier l’avenir du Congo aux plus responsables.

Aux gens conscients de sa destruction , conscients et passionné de sa construction. Aux Hommes et femmes ayant des projets durables. Des projets tournés vers le progrès, Aux gens dotés des sérieuses compétences. Des gens ayant des valeurs intangibles d’une société plus humaines, altruiste. Des gens qui se soucieront de nous et qui protégeront nos enfants, Des gens capables de nous créer des emplois, qui nous paierons comme des véritables travailleurs. Bref, des Hommes et des Femmes qui penserons et répondront favorablement aux maux qui détruisent notre pays. Des personnes fidèles à leurs promesses existent, Des gens ayant des solutions à nos problèmes, existent aussi dans notre pays.

J’aimerai que nous puissions être conscients de ce moment qui nous attend ; c’est le seul moyen par lequel, nous avons la possibilité de nous revaloriser. Par les élections, nous peuple, nous recouvrons notre pouvoir, de “Souverain primaire”.

Soyez rassurés , le moment est arrivé où , bientôt , les prédateurs vont nous lécher les pieds, avec des langages mielleux, des fausses promesses.

Alors , cette fois, Ne vous laissez pas séduire par les malins serpents . Ne vous laissez pas tromper. Agissez à la correction, à la responsabilité, à la maturité. Que plus jamais dans ce processus, rien ne nous échappe!

Plume de JUSTIN KANDANDA BULONZA

Correspondant de Benilubero.com en Belgique.

{moscomment}

.

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*